Archives quotidiennes : 05/01/2016

Berlaimont : Tension à l’usine Åkers

La Voix du Nord, 5 janvier 2016 :

La situation évolue tous les jours chez Åkers. Les salariés qui n’étaient pas payés en totalité des salaires de novembre et décembre menaçaient hier de bloquer l’usine ce matin.

Même si les ouvriers travaillent au ralenti, ils n’ont pas mis leur menace d’arrêt à exécution dans l’attente des rendez-vous cruciaux pour l’avenir du site qui se profilent. Pour autant, il manque toujours 20 % des salaires de novembre et décembre, soit 800 € en moyenne par salarié, estime le secrétaire du CE, Jean-Pierre Decuyper. Il a déposé des cahiers de revendications auprès de la direction de Berlaimont pour exiger le paiement d’un acompte du salaire de janvier avant de passer sous le régime des AGS, soit le régime de garantie des salaires qui intervient dès lors qu’une entreprise se trouve en procédure collective (sauvegarde, redressement ou liquidation judiciaire) et n’a pas de fonds disponibles pour payer.

Lire la suite

LTA-Mali SA : Les employés en sit-in attendent toujours justice

Mali Actu Net, 5 janvier 2016 :

Depuis le 25 octobre 2015, les 57 travailleurs licenciés de la société minière LTA-Mali SA sont en sit-in dans la cour de la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM). Bientôt 3 mois ils attendent d’être mis dans leurs droits.

Hier encore, ils étaient sur place, toujours en sit-in dans la cour de la CSTM. « Notre position reste ferme. Nous la gardons quoi qu’il advienne tant que nos droits restent foulés au pied au su et au vu des autorités maliennes« .

Lire la suite

Argenteuil : Mobilisation contre la hausse du temps de travail

Gazette Val d’Oise, 5 janvier 2015 :

Un préavis de grève a été déposé par l’intersyndicale. Les personnels manifestent contre la semaine de 38h.

À l’appel de la Cgt, un rassemblement des personnels est prévu devant la mairie dès 9h. Un préavis de grève avait été déposé pour le 16 décembre. Mais il a été jugé irrecevable. À travers ce mouvement, le personnel exprime son mécontentement par rapport à la nouvelle semaine de travail de 38 heures.

Lire la suite

Les pompiers de Caen manifestent

Le Figaro, 5 janvier 2015 :

Entre 120 et 150 pompiers ont manifesté aujourd’hui à Caen, où les sapeurs qui se disent « sursollicités » sont en grève depuis plus d’une semaine.

« Avec 30 postes en moins en 2015 et la fermeture la nuit d’une des trois casernes de Caen depuis le 1er septembre, les sapeurs sont sursollicités. Les arrêts-maladies ont augmenté de 50% par rapport à la normale, même la psychologue est en arrêt », a affirmé Gaëtan Lechevalier, sapeur CGT. Caen compte 400 pompiers professionnels, selon lui.

Lire la suite

SDIS du Puy-de-Dôme : les pompiers en grève interrompent une réunion

France 3 Auvergne, 5 janvier 2016 :

Toujours pas d’issue en vue dans le conflit qui oppose les sapeurs-pompiers professionnels du Puy-de-Dôme à la présidence du SDIS, le service départemental d’incendie et de secours. Les grévistes ont interrompu la présentation d’un audit aux représentants du personnel lundi 04/01, dans la soirée.

« Au bout d’un moment, il faut arrêter de faire les agneaux ! Qui veut renter dans l’Algéco ? », lance un pompier en colère à ses collègues qui patientent devant le bâtiment depuis 1 h 30. Dans la nuit froide, les mains se lèvent. Il est 19 h 30.

Lire la suite

Sannois : la grève se poursuit au lycée d’enseignement adapté

Le Parisien, 5 janvier 2016 :

« On se bat pour nos élèves », clame Françoise, professeur au lycée d’enseignement adapté La Tour du Mailde Sannois. Ce mardi matin, les personnels de l’établissement ont entamé une grève reconductible. Une vingtaine d’entre eux a également manifesté dans le calme devant l’inspection académique du Val-d’Oise à Osny. « Nous dénonçons le projet de fermeture de deux classes de seconde CAPA, soit la suppression de 16 places pour des jeunes en difficulté », s’alarme Rachid Labed de la CGT Educ’Action 95.

cgteduc

De fait, des formations adaptées permettant aux élèves en situation de handicap de passer leur CAP en 3 ans seraient réduites à 2 ans. Un changement déjà intervenu dans l’établissement ces dernières années pour 5 des 7 champs de formation. « En arrivant, certains de nos élèves ne savent ni lire, ni compter. Il leur faut parfois six mois rien que pour prendre confiance. Comment voulez-vous qu’ils décrochent un CAP en deux ans ? », grogne Christophe, professeur de menuiserie.

Lire la suite

Cinquième jour de grève des éboueurs à Avignon

France Bleu, 5 janvier 2015 :

97 % des éboueurs du Grand Avignon sont en grève, pour le cinquième jour d’affilée, ils demandent la reconnaissance de la pénibilité de leur travail.

Pour la deuxième fois en neuf mois, les éboueurs sont en grève dans le Grand Avignon. Ils ont cessé le travail à l’appel de la CGT depuis vendredi, ils sont mobilisés à 97% selon le syndicat. Ils demandent une meilleure reconnaissance de la pénibilité de leur travail.