Archives de Tag: restauration

Grève au restaurant KFC de Châteaufarine

Ma Commune, 31 août 2016 :

Ce mardi 30 août 2016, les salariés de l’enseigne KFC Chateaufarine à Besançon étaient en grève. Ils ont protesté notamment contre les conditions de travail et de fonctionnement.

« 100% du personnel était en grève à partir de 21h00 provoquant une fermeture prématurée du restaurant », d’après un salarié et la CGT. La planification, l’organisation du travail et les conditions matérielles, sont par ailleurs jugées « désastreuses », est-il indiqué dans un communiqué.

Lire la suite

Publicités

Le ministère du travail contre le droit de grève

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Le 27 juin, le ministère du travail a, contre l’avis de l’inspection du travail, autorisé le licenciement « pour faute lourde » d’Yvon Caprice, délégué CGT à Sodexo Marseille. Que reproche la direction à ce militant ouvrier ? Simplement d’avoir exercé son droit de grève !

En décembre 2015, la cuisine centrale des cantine marseillaise est en grève. Un accord de fin de conflit est signé entre la direction et des délégués syndicaux, mais 18 salariés continuent la grève ce qui est tout à fait légal selon le code du travail français. Dans le secteur privé, aucun préavis n’est nécessaire pour se mettre en grève, une grève est considérée comme licite dès lors que l’employeur a connaissance des revendications et que l’arrêt de travail est collectif. C’est ce qui nous permet de débrayer spontanément pour appuyer des revendications. A ce jour, rien n’interdit donc de continuer une grève si un accord signé entre la direction et des délégués ne nous convient pas.

Lire la suite

Sodexo : Le ministère du Travail autorise le licenciement d’un délégué CGT

Le Point, 8 juillet 2016 :

La décision va à l’encontre de celle de l’inspection du travail. Le délégué avait été licencié pour avoir poursuivi une grève après la signature d’un accord.

C’est une décision forte qui a été prise rue de Grenelle le 27 juin dernier. Alors que l’inspection du travail avait contesté le licenciement d’un délégué CGT de Sodexo, l’avocat du syndicaliste a expliqué à l’Agence France-Presse que le ministère était revenu sur cette décision. Dénonçant « une décision politique », dans le contexte du conflit autour du projet de loi Travail, Me Steve Doucet a annoncé qu’il engagerait « un recours en annulation » devant le tribunal administratif.

Lire la suite

La Rochelle : rassemblement devant le McDonald’s des Minimes

Sud Ouest, 30 juin 2016 :

Il s’agissait, jeudi après-midi, de soutenir un salarié syndiqué convoqué à un entretien préalable de licenciement.

Le torchon brûle entre la CGT et la direction de plusieurs restaurants McDonald’s de l’agglomération rochelaise basés à La Rochelle (les Minimes), Puilboreau, Angoulins et Lagord.

Lire la suite

Grève au restaurant Krowarzywa de Varsovie : Appel à la solidarité

Syndicat OZZIP, 26 juin 2016 :

Le lundi 20 juin, une grève a éclaté chez Krowarzywa, un restaurant populaire de Varsovie qui sert des burgers vegans. C’est l’aboutissement du conflit qui oppose les employé-e-s et les employeurs ces derniers mois. Ce conflit résulte des changements récemment opérés au sein de l’entreprise en parallèle à son développement. Les propriétaires ont récemment ouvert deux nouveaux restaurants et le troisième a été déplacé vers un local plus grand. Néanmoins, le succès de l’entreprise ne s’est pas traduit par de meilleures conditions de travail. C’est même le contraire : les employé-e-s ont une charge de travail plus lourde tandis que les contraintes et les salaires sont restés identiques. Les propriétaires ont lancé un message clair au personnel : plus aucune décision ne ferait l’objet d’une consultation préalable. Mettre en place la vidéo-surveillance sans le consentement, et même sans en avoir informé les employé-e-s, voici un exemple de cette nouvelle approche de la gestion des « ressources humaines ». Cet événement, ainsi que la peur d’être licencié, ont déclenché la constitution d’une section du syndicat « Initiative Ouvrière » le dimanche 19 juin. Le premier syndiqué a été licencié le même jour (même si son licenciement n’était pas officiellement lié à son appartenance syndicale, on le voit comme un signe avant-coureur d’autres licenciements dans un futur proche ; qui plus est, le licenciement s’est fait sans notification écrite et sans raison claire).

Le lendemain, les employé-e-s ont informé les patrons de la constitution du syndicat et ont remis la liste de leurs revendications. Outre la réintégration de leur collègue, ils exigeaient : la modification de la manière dont était calculé leur salaire (un taux horaire fixe en lieu et place d’un pourcentage des ventes), des contrats de travail garantis pour ceux qui sont employés de manière officieuse et via les « thrash agreements » (civic contracts) et la reconnaissance du syndicat.

Lire la suite

KFC Châteaufarine : Notre camarade est réintégré !

Communiqué de l’UL CGT Besançon :

Le 8 juin, les salariés du restaurant KFC de Châteaufarine à Besançon se sont massivement mis en grève dans le cadre d’un appel intersyndical départemental contre la loi travail et pour leurs revendications concernant les conditions de travail et le paiement des heures complémentaires.

kfc

Le lendemain, alors même qu’il demandait, avec le soutien de la CGT, la tenue d’élections des représentants du personnel, Paul, un salarié du restaurant militant CGT impliqué dans le mouvement contre la loi travail, avait fait l’objet d’une mesure disciplinaire : mise à pied à titre conservatoire et convocation à un entretien préalable à un éventuel licenciement le 21 juin, entretien qui a d’ailleurs tourné quasi exclusivement sur la grève du 8 juin 2016.

Lire la suite

Besançon : Liberté syndicale chez KFC comme ailleurs !

Communiqué de l’UL CGT de Besançon :

Le 8 juin, les salariés du restaurant KFC de Châteaufarine à Besançon se sont massivement mis en grève dans le cadre d’un appel intersyndical départemental contre la loi travail et pour leurs revendications concernant les conditions de travail et le paiement des heures complémentaires.

Le lendemain, alors même qu’il demandait, avec le soutien de la CGT, la tenue d’élections des représentant du personnel, Paul, un salarié du restaurant militant CGT impliqué dans le mouvement contre la loi travail, a fait l’objet de cette mesure disciplinaire : mise à pied à titre conservatoire et convocation à un entretien préalable à un éventuel licenciement.

Lire la suite