Archives de Tag: Créteil

Les éboueurs dans la lutte

Le Parisien, 8 juin 2016 :

Les poubelles s’amoncellent dans Paris et en périphérie. Après un week-end de trêve, pour évacuer les déchets que les crues risquaient d’emporter, les blocages ont repris devant le grand centre de traitement d’Ivry (Val-de-Marne), première usine francilienne de traitement des ordures ménagères.

En outre, à l’appel de la CGT- services publics, mardi, trois des six garages de camions bennes de la ville de Paris ont été bloqués par des chauffeurs grévistes. La collecte est très perturbée dans les IIe, Ve, VIe, VIIIe, IXe, XIIe, XIVe, XVIe, XVIIe et XXe arrondissements. A Montreuil, Bagnolet, Bobigny, Bondy, les communes d’Est Ensemble, les conteneurs débordants s’alignent depuis lundi sur les trottoirs. Dans le Val-de-Marne, ce sont les éboueurs de Sita (groupe Suez) qui sont en grève depuis lundi. Il n’y aura aucune collecte à Alfortville, Créteil et Limeil-Brévannes, et il est demandé aux habitants de rentrer leurs conteneurs pour éviter les accumulations sur les trottoirs.

Lire la suite

Rassemblement ce mardi 12 avril contre la loi travail à Créteil

Appel de la CGT 94 et de l’UNEF-Upec :

L’Unef-Upec et la Cgt 94 appellent l’ensemble des salariés, privés d’emploi, retraités, lycéens et étudiants du département à participer au
rassemblement devant le siège de la Fédération socialiste 94

mardi 12 avril 2016 à 11h30
96 avenue du général de Gaulle à Créteil.

31mCarcassonne2

Dans le Val-de-Marne, l’Unef-Upec et la Cgt 94 soutient les dizaines de milliers de salariés, étudiants et lycéens qui se mobilisent depuis des semaines et scandent partout : « on vaut mieux que ça ».

Lire la suite

Créteil : premier débrayage pour les salariés de Primark

Le Parisien, 17 janvier 2016 :

Créteil, ce samedi. Une trentaine de salariés de Primark, l’enseigne britannique de vêtements à prix discount, ont fait grève à l’appel de la CGT samedi. Ils ont distribué des tracts aux clients patientant dans la file d’attente.

La CGT dénonce les «bas salaires» et l’«utilisation excessive de contrats précaires»

Villeneuve-la-Garenne, Créteil : les salariés de Primark en grève ce samedi

Le Parisien, 15 janvier 2016 :

Attention si vous comptiez faire les soldes, ce samedi, dans les boutiques Primark des centres commerciaux Qwartz, à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), et Créteil Soleil, à Créteil (Val-de-Marne). Les salariés de l’enseigne britannique de vêtements seront en grève à l’appel de la CGT.

Ils exigent «des augmentations de salaire et le paiement des heures supplémentaires et de meilleures conditions de travail». «Le mastodonte Primark méprise ses salariés», estime le syndicat qui dénonce une politique de «bas salaires» et l’«utilisation excessive de contrats précaires». Les salariés du magasin de Villeneuve-la-Garenne doivent se rassembler à partir de 13h30 devant leur boutique. Ceux de Créteil se rassembleront entre 8 heures et 10 heures et entre 16 heures et 18 heures à la porte 11 du centre commercial Créteil Soleil.

Grève des crèches départementales du Val-de-Marne mardi 9 juin

94.citoyens, 8 juin 2015 :

Les organisations syndicales majoritaires au sein du Conseil Départemental du Val de Marne ont déposé un préavis de grève pour le mardi 9 juin 2015 toute la journée pour les 76 crèches départementales et les 57 centres de PMI.

Un rassemblement des personnels est prévu devant l’hôtel du Département du Val de Marne à partir de 10H le 9 juin.

Lire la suite

La mobilisation sur les RTT commence dans les hôpitaux AP-HP du Val-de-Marne

94 Citoyens, 12 mai 2015 :

Alors que près de 15 000 agents travaillent dans des hôpitaux de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), la renégociation de l’organisation horaire des agents et de leurs jours de RTT est suivie de comme du lait sur le feu par les syndicats et les personnels sur le terrain.

Pour rappel du contexte, le directeur de l’AP-HP, Martin Hirsch, souhaite réformer le protocole d’organisation du temps de travail qui date de 2002, faisant valoir à la fois une évolution du fonctionnement des hôpitaux.

Lire la suite

Fin de la grève dans les boulangeries Paul d’Ile-de-France

Le Parisien, 1 décembre 2013 :

Le mouvement de grève observé dans une quinzaine de boulangeries de l’enseigne Paul en Ile-de-France a été levé samedi soir. «La direction est venue du Nord pour nous rencontrer et nous avons obtenu la promesse verbale qu’il n’y aurait pas d’autres fermetures de boutiques en 2013-2014. Un accord doit être signé mardi. Nous levons la grève», explique ce dimanche matin Henri Fakih, délégué CFDT.

Le mouvement avait débuté jeudi dans la boulangerie Paul du centre commercial Rosny 2, à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), à l’appel de la CFDT, inquiète de la disparition de quatre boutiques depuis le début de l’année et de la fermeture programmée de cinq autres points de vente en Ile-de-France. Le mouvement s’était étendu, hier samedi, aux boutiques de Bagnolet, Noisy-le-Grand, Sevran, Montreuil (Seine-Saint-Denis), Créteil et Sucy-en-Brie (Val-de-Marne), Vélizy, Conflans-Sainte-Honorine et Mantes-la-Jolie (Yvelines), Massy-Palaiseau (Essonne)… «Dans ces magasins, la grève était suivie à plus de 90%», selon Henri Fakih.

Lire la suite

Contre les expulsions, la mobilisation continue en Ile-de-France

Le Figaro, 18 octobre 2013 :

Paris : En attendant la manifestation de cet après-midi, prévue à Bastille (13 h), les lycéens continuent de bloquer leur établissement scolaire. Selon les chiffres que nous a communiqués le syndicat lycéen la Fidl, 15 lycées étaient bloqués ce matin à Paris (dont Balzac, Charlemagne, Ravel, Condorcet, etc). Au sein de l’académie de Créteil et de de Versailles, des établissements seraient également bloqués selon le même syndicat mais le chiffre précis n’a pas encore été communiqué. Des échauffourées seraient en cours entre lycéens et CRS au sein des lycées Condorcet et Colbert à Paris.

Condorcet à Paris IX le 18 octobre

Condorcet à Paris IX le 18 octobre

Mouvement de grève dans les quatre centres d’encaissement des impôts

AFP, 16 septembre 2013 :

L’activité des quatre centres nationaux d’encaissement des impôts a été perturbée lundi par un mouvement de grève, les fonctionnaires de ces services réclamant depuis plusieurs mois la réévaluation d’une prime qui n’a pas bougé depuis 2007, a-t-on appris de source syndicale.

« Nous protestons contre le fait qu’une prime, qui devait être réévaluée chaque année, ne l’a pas été depuis 2007 », a indiqué à l’AFP Hervé Couvert, secrétaire départemental CGT-Finances publiques en Ille-et-Vilaine, précisant que le mouvement avait été très largement suivi dans les deux centres de Rennes, ainsi que dans ceux de Lille et Créteil.

Dans les deux centres de Rennes -dont celui qui encaisse les amendes routières-, qui comptent respectivement 45 et 35 salariés, le taux de grévistes était de 85%, a-t-il dit. Il était également de 88% à Lille et de 71, 43% (20 salariés sur 28) à Créteil, selon la CGT sur ces deux sites.

Lire la suite

Créteil : Six cents personnes mobilisées pour Mondor

Le Parisien, 24 février 2011 :

La mobilisation ne faiblit pas. En pleines vacances scolaires, 600 personnes environ ont battu le pavé hier à Créteil pour défendre le centre hospitalier Henri-Mondor. L’établissement de renom est menacé par la fermeture de son service de chirurgie cardiaque, programmée dans le cadre de la réorganisation de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), à la demande de l’agence régionale de santé (ARS).

Il y a une dizaine de jours déjà, un premier rassemblement devant l’hôpital avait réuni entre trois cents et cinq cents personnes.

« On ne laissera pas notre hôpital se faire attaquer de cette manière », clame Jean-Marc Devauchelle, secrétaire adjoint de SUD. Pour l’heure, tous les courriers ou demandes d’entretien auprès des autorités sanitaires sont restés sans réponse. « Ils se renvoient tous la balle », déplore Christophe Pin, de la CGT. Mais pour tous les syndicats et hospitaliers, Mondor est aujourd’hui le « symbole » de la bagarre à mener pour maintenir un service public de santé au sens large.

Lire la suite