Archives quotidiennes : 23/08/2015

Manifestation antifasciste ce soir à Heidenau

Ce soir, alors que plusieurs dizaines d’antiracistes étaient depuis l’après-midi devant le foyer de réfugiés à Heidenau, plus de 200 antifascistes de Dresde sont arrivés vers 21 h 30, rejoints peu après par près de 200 antifascistes de Leipzig. C’est donc environ 400 personnes qui sont montés en manifestation en direction du foyer pour réfugiés en scandant des slogans contre le racisme.

antifahe1antifahe2

Arrivée au foyer de réfugiés, les antifascistes ont été chaleureusement applaudis par les demandeurs d’asile qui ont alors retrouvé le sourire.

Lire la suite

Publicités

Ambiance de pogrom à Heidenau…

Ce dimanche 23 août, tout le gouvernement de Saxe a condamné les émeutes racistes de ces deux dernières nuit à Heidenau. Stanislaw Tillich, ministre-président de Saxe, et Markus Ulbig, ministre de l’intérieur de Saxe, ont même fait le déplacement à Heidenau. Il a fallu deux nuits de violences pour que les politiciens sortent de leur silence… et encore, il n’y a toujours pas eu le moindre mot de la chancelière Merkel.

heiden

Mais au-delà des déclarations politiciennes, il y a une question que bien des habitantes et habitants de Saxe et d’ailleurs se posent. Lorsqu’il s’agit d’antifascistes, d’autonomes ou de militants d’extrême-gauche, la police allemande est assez rapide pour réprimer. Ce n’est qu’aujourd’hui, après deux nuits de tentative de pogrom, qu’un canon à eau est arrivé à Heidenau. Après le pogrom de Rostock, il avait fallu 24 heures pour qu’un canon à eau arrive sur les lieux. Cette fois, il faudra plus de 48 heures. L’Etat allemand est plus prompt à sortir ce genre de matériel lorsqu’il s’agit de protéger les vitrines d’une banque que lorsque des néo-nazis tentent de s’en prendre à des êtres humains.

Lire la suite

De trois à quatre cents Liégeois marchent en soutien aux sans-papiers

samedi 22 août 2015, RTBF

https://i2.wp.com/ds1.ds.static.rtbf.be/article/image/1248x702/f/7/e/86de643d82f72a1fff0431fb89976075-1440250162.jpg

Ce samedi, des marcheurs, des demandeurs d’asile, et des Liégeois ordinaires, ont parcouru, en cortège, les quelques kilomètres qui séparent le centre de la ville, et son cœur historique, à la banlieue de Sclessin, où, depuis deux mois, des sans-papiers occupent un bâtiment désaffecté de l’Office de la Naissance et de l’Enfance.

Cette marche de soutien et de solidarité vise, plus largement, à réclamer une autre politique d’accueil. Depuis cet été, l’attention médiatique se focalise autour des gens qui proviennent de pays en guerre, et qui vont obtenir la protection qu’ils demandent. Mais, pour les organisateurs, ce n’est pas une raison pour oublier que les conditions de plus en plus restrictives d’octroi des titres de séjour continuent de jeter des gens dans la clandestinité, alors qu’ils sont victimes de dictatures, de persécutions, de discriminations, ou des conséquences sociales et économiques, dans le Tiers Monde, des crises financières…

Terreur raciste et ambiance de pogrom à Heidenau

23 ans après le pogrom de Rostock, où un foyer d’immigrés vietnamiens avait été incendié à coups de cocktails molotov,  c’est à Heidenau, non loin de Dresde en Saxe, que les néo-nazis du NPD attisent la haine raciste. Manifestation vendredi appelée par le NPD contre l’ouverture d’un foyer de réfugiés, deux nuits de violences provoquées par les racistes, blocages et jets d’objets divers contre les bus qui transportent les demandeurs d’asile, hurlements « étrangers dehors » ou « sieg heil », c’est une ambiance de pogroms qui plane sur la ville d’Heidenau.

heidenau4

Bien des réfugiés, fuyant les guerres, la misère et les dictatures, venant d’Afghanistan, d’Irak ou de Syrie, vivent depuis deux jours dans la peur.

Lire la suite

Bassora : Le mouvement de protestation face aux milices

Le 21 août, les milices religieuses ont attaqué le campement de tentes des groupes de jeunes et du syndicat des chômeurs à Bassora, détruisant le matériel et cognant les manifestants présents. La police, qui était présente, n’a même pas posé la moindre question et laissé faire. Douze ans après l’occupation de l’Irak, c’est la loi des milices religieuses qui s’applique en Irak. A noter que dès le 22 août, les protestataires ont réinstallé leur campement de protestation devant le gouvernorat de Bassora.

basra2101 Lire la suite

Images de la manifestation à Beyrouth du 22 août

Des milliers et des milliers de personnes sont descendues samedi 22 août 2015 dans les rues de Beyrouth pour protester contre la « crise des déchets » induite par la corruption des dirigeants. Et comme le souligne un article daté du 21 août 2015 de France 24, ce sont les quartiers populaires qui sont le plus touchés par cette crise : « Les quartiers de Beyrouth les plus riches se contentent de ramasser les poubelles et de les déverser dans les quartiers pauvres ».

beyr1beyr2

Lire la suite

Grève au Casino de Deauville

Ouest France, 23 août 2015 :

Le grève s’est poursuivie de ce samedi et dimanche. Salariés grévistes et direction se renvoient toujours la balle.

le-mouvement-de-greve-se-poursuit

« Un bras de fer psychologique. » Sophie Giannini, déléguée syndicale de la Force Ouvrière (FO), définit ainsi ce qu’il se joue depuis plusieurs semaines entre la direction et une partie des salariés du casino de Deauville. Ce samedi et dimanche, les grévistes ont poursuivi leur mobilisation.

Lire la suite