Archives quotidiennes : 12/08/2015

Paris: La révolte des «dames pipi» se poursuit

La société qui a remporté l’appel d’offres de la Mairie de Paris refuse de reprendre onze salariées de l’ancienne société

Une fois de plus, le petit train de Montmartre termine son ascension de la rue Lamarck dans les drapeaux « Force Ouvrière ». Et pour cause, depuis trois semaines, les « dames pipi » sont en grève et occupent les toilettes publiques situées au pied sur Sacré-Cœur. La raison de leur colère : La société néerlandaise « 2theloo » – qui a remporté l’appel d’offres de la Mairie de Paris sur six lieux de la capitale – refuse de reprendre les onze salariées de l’ancienne société, Stem Propreté.

Alors qu’un car de CRS est en faction à quelques mètres, dans le couloir près des urinoirs, ces cinquantenaires en moyenne, assises sur des rouleaux de papier toilettes, organisent la fronde.

Lire la suite

Pérou: un mort dans des affrontements entre police et ouvriers près d’une mine

11 août 2015, tv5monde.com

Vue sur le complexe minier Doe Run, à La Oroya, dans les Andes péruviens, au nord-est de Lima, le 31 mai 2007

Vue sur le complexe minier Doe Run, à La Oroya, dans les Andes péruviens, au nord-est de Lima, le 31 mai 2007

Une personne a été tuée et une vingtaine d’autres blessées à La Oroya, au nord-est de Lima, dans des affrontements entre policiers et ouvriers de la mine de Doe Run Peru, qui ont entamé mardi une grève illimitée.

« Il y a une personne morte et 22 blessés, dont quatre blessés graves (…) Selon les médecins, la victime a été transportée à l’hôpital après les affrontements entre policiers et employés » de la mine, a expliqué à la radio RPP le maire de La Oroya, Carlos Arredondo.

Lire la suite

Grève à l’Ampta, filiale d’ArcelorMittal : Le complexe menacé d’une nouvelle paralysie

le 12.08.15, El Watan.com

C’est aujourd’hui que devrait se tenir une importante réunion regroupant le syndicat et les 350 travailleurs d’ArcelorMittal Pipes & Tubes Algérie (Ampta), en grève illimitée depuis près de 5 mois.

Importante car il est prévu de soumettre aux grévistes, pour décision, les deux options relatives aux nouvelles actions à entreprendre dans les jours à venir. Il s’agit, entre autres propositions, du blocage, une nouvelle fois, de tous les accès au site d’El Hadjar, ce qui signifie une paralysie générale du complexe sidérurgique. Une des autres options retenues porte sur l’organisation d’un sit-in devant la wilaya pour alerter le nouveau wali sur leur situation.

Lire la suite

Les jeunes migrants isolés en France

Parmi les centaines de réfugiés clandestins qui errent dans les campements de fortune de Calais, des mineurs tentent de suivre leurs ainés. Souvent isolés, ils sont censés être protégés par la Convention internationale des Droits de l’Enfant. Renaud Mandel, président de l’ADMIE, l’Association pour la Défense des Mineurs Isolés Étrangers, et Papé, jeune malien arrivé en France à 17 ans, témoignent.

Manifestation à Tel Aviv contre le racisme et l’homophobie

A la fin de Shabbat le samedi 8 août, des centaines de personnes ont à nouveau manifesté dans les rues principales de Tel Aviv contre le racisme et l’homophobie, suite aux meurtres d’Ali Saad Daobasa, un bébé palestinien de 18 mois, et de son père dans un incendie criminel raciste en Cisjordanie. et de Shira, une adolescente de 16 ans, tuée par un fanatique religieux lors de la Gaypride de Jérusalem.

telav88b

Les manifestants ont clairement l’extrême-droite mais aussi le gouvernement et le premier ministre pour leurs responsabilités dans ces deux crimes. »Quiconque incite à la haine entre nous – contre des communautés entières -, nous discrimine et nous définit comme ‘obscène’ ou comme ‘ennemi’ fait couler notre sang. Quiconque fait cela ne peut fuir ses responsabilité quand un couteau est brandi ou qu’un incendie est allumé » ont déclaré les manifestants.

Lire la suite

En Irak, le Parlement sous pression de la rue vote des réformes anticorruption

Le Monde, 11 août 2015 :

Il aura fallu une vague de chaleur, plus de 50 degrés dans les rues de Bagdad, pour que soudain la guerre contre l’Etat islamique (EI) passe au second plan et pour que l’Irak refasse de la politique. Depuis le 31 juillet, des manifestations ont lieu dans la capitale, dans le grand port du Sud, Bassora, et dans les villes saintes chiites de Nadjaf et Kerbala. On y dénonce des coupures d’électricité insupportables par cette chaleur, et la corruption au sein de l’Etat, qui en est l’une des causes. Poussé par la rue, le premier ministre, Haïder Al-Abadi a présenté, dimanche 9 août, un ambitieux plan de réforme du fonctionnement de l’Etat. Le Parlement, sous pression, a approuvé, mardi 11 août, les mesures anticorruption présentées par le chef du gouvernement.

Ce plan prévoit la suppression immédiate des trois postes de vice-premiers ministres et de vice-présidents, attribués par convention à un chiite, un sunnite et un Kurde. Ce système de répartition du pouvoir selon des lignes confessionnelles et partisanes est un héritage de l’occupation américaine et un symbole du profond dysfonctionnement de l’Etat irakien. Déjà, le vice-premier ministre Baha Al-Aradji, membre du mouvement chiite Sadr, a présenté sa démission. Une enquête sur des soupçons de corruption a été ouverte à son encontre.

Lire la suite

Deux autres grèves de 24 heures dans le métro londonien

AFP, 12 août 2015 :

Trois syndicats ont appelé mardi à deux nouvelles grèves de 24 heures dans le métro de Londres fin août, en raison d’un conflit social portant sur la mise en place mi-septembre d’un service nocturne le week-end.

RMT, Unite et TSSA ont appelé leurs membres à faire grève pour 24 heures à partir de mardi 25 août en fin d’après-midi puis à partir de jeudi 27 août en fin d’après-midi également. Deux grèves ont déjà eu lieu à cause de ce conflit (l’une début juillet et l’autre début août) et elles ont toutes deux conduit à l’arrêt total du métro pendant une journée complète.

Lire la suite

Aquanor : la grève continue, opération « escargot » sur le boulevard sud

L’Info.re, 12 août 2015 :

Cinquième jour de grève à Aquanor et ce mercredi, les employés ont décidé de faire entendre leurs revendications via une « opération escargot » sur le boulevard sud à Saint-Denis. Les grévistes exigent d’être reçus par la direction de la CINOR.

Un premier mouvement social secoue Aquanor. Depuis le samedi 8 oaût, près de la moitié des employés sont en grève : ils demandent notamment de meilleures conditions de travail.

Lire la suite

Le Port : les dockers de la SGM en grève depuis une semaine

Réunion 1ere, 12 août 2015 :

Le conflit social opposant les dockers à la direction de la SGM s’éternise. Trois bateaux ont été déroutés vers Maurice, un quatrième attend au large de La Réunion avec 1000 voitures neuves.

Les dockers de la SGM (Société Georges-Michel) sont en grève depuis le début de ce mois d’Août 2015, le 4 pour être précis. Après bientôt une semaine de conflit, la situation est au point mort. Les grévistes, par la voix des syndicalistes demandent une augmentation (16% selon la direction), impossible aurait répondu leurs interlocuteurs.

Lire la suite

Protestation de masse en Irak : « Ni chiites, ni sunnites, laïcité ! »

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, 7 août 2015 :

Les manifestations, qui ont commencé la semaine dernière dans le Sud de l’Irak,  se sont rapidement étendue au reste de l’Irak atteignant un pic ce 7 août. Près d’un demi-million de personnes sont sorties dans les rues à Bagdad, scandant des slogans contre les dirigeants corrompus et réactionnaires. Des centaines de milliers d’autres ont manifesté à Samawa, Al Diwaniya, Bassora, Nassirya, Najaf et Amarah. Des slogans comme « Ni chiites, ni sunnites, laïcité », « Le régime religieux nous déchire », montrent la véritable signification des protestations en Irak.

iraqi

Commencées le 31 juillet à Bagdad, Bassora, Najaf et Amarah, les manifestations se sont étendues à Souleimaniye, Rania, Qaladiza, Chamchamal, Darbandikhan et Halabja au Kurdistan d’Irak. Les coupures de courant et d’eau dans la vague de chaleur mortelle qui touche l’Irak ont donné à la population le prétexte pour exprimer leur colère et leur ras-le-bol face à la pauvreté, à l’insécurité, à l’absence de droits et au gouvernement irakien corrompu et réactionnaire. Selon les rapports du Parti Communiste-Ouvrier de Gauche d’Irak, plusieurs dirigeants ouvriers connus comme Falah Alwan et Saeed Nema, ainsi que la célèbre militante des droits des femmes Hana Edward, ont pris la parole au rassemblement de Bagdad. Selon ce rapport, les forces laïques et de gauche ont joué un rôle clef dans ces manifestations.

Lire la suite