Archives quotidiennes : 01/08/2015

Mobilisation en Israël contre le terrorisme d’extrême-droite

Après l’agression homophobe par un fanatique religieux à Jérusalem lors de la Gay Pride mercredi, c’est un bébé palestinien qui a été brûlé vif vendredi et ses parents et son frère grièvement blessés vendredi lorsque des membres de l’extrême-droite israélienne ont incendié leur maison à Douma, près de Naplouse en Cisjordanie. Ce samedi, des milliers de personnes sont descendues dans les rues à Tel Aviv, Jérusalem, Beer Sheva et Haïfa, contre le racisme, contre l’homophobie et contre le terrorisme de l’extrême-droite.

Thousands of Israelis attend an anti-violence and anti-homophobia ralliy in Jerusalem, on August 01, 2015, following yesterday's arson attack in the Palestinian village of Duma, killing a toddler and severly injuring a few more, as well as a stabbing attack at the Jerusalem Pride parade the day before, where an ultra orthodox Jewish man stabbed six people participaing in the parade.  Photo by Yonatan Sindel/FLASh90 *** Local Caption *** ????? ???????

Manifestation à Jérusalem

A Tel Aviv, lors du rassemblement Square Rabin, les manifestants portaient des pancartes « les appels à la haine de la droite tuent ». En plus de progressistes et d’antiracistes israéliens, Nasser Dawabsha, l’oncle du bébé palestinien assassiné vendredi, a pris la parole. Il a déclaré : « Ils ont incendié une famille qui dormait paisiblement, qui ne croyait pas à la violence. Pourquoi Ali, un bébé de 18 mois, a-t-il été assassiné ? Qu’avait-il fait ? Qu’a-t-il fait aux soldats ? Aux colons ? ». Il a ajouté : « Netanyahou exprime ses condoléances, mais ce que nous demandons c’est que le ministre de la Défense et Tsahal assurent notre sécurité à Douma et dans tous les villages palestiniens… Nous souhaitons que ce soit la fin des souffrances de notre peuple. Avant Ali, il y a aussi eu Mohammed Abou Hadir et qui sait qui sera le prochain sur la liste. »

Lire la suite

Publicités

260 rebelles kurdes tués en une semaine

AFP, 1 août 2015 :

Environ 260 combattants de la guérilla kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été tués et des centaines d’autres blessés en une semaine de raids de l’aviation turque contre des bases rebelles, a affirmé samedi l’agence gouvernementale turque Anatolie.

L’agence, dont les informations n’étaient pas recoupables par une autre source, a assuré que le frère du leader du parti prokurde de Turquie Selahattin Demirtas faisait partie des blessés.

Lire la suite

Manifestation à Bagdad contre les coupures d’électricité

AFP, 1 août 2015 :

Des centaines d’Irakiens ont manifesté vendredi soir à Bagdad pour exprimer leur colère envers les multiples coupures d’électricité, dont ils imputent la responsabilité à un gouvernement que certains estiment corrompu.

« Voleurs, voleurs, voleurs », a notamment scandé la foule lors d’un rassemblement dans le centre de la capitale irakienne. Le gouvernement a plusieurs fois promis que les problèmes récurrents d’électricité allaient cesser mais la crise se poursuit et le courant ne fonctionne que quelques heures par jour dans la plupart du pays, rendant la vie particulièrement difficile dans la chaleur estivale.

Lire la suite

Répression contre des familles de victimes de Daesh à Habur

A Habur, poste-frontière entre la Turquie et l’Irak, cela fait six jours que les familles de treize combattants de l’YPG tombés au combat contre les bandes de Daesh, attendent que l’Etat turc permette qu’on leur remette les corps de leurs proches.

Hier, 31 juillet, n’en pouvant plus d’attendre, les familles des combattants tombés ont manifesté pour obtenir les corps de leurs proches et pouvoir ainsi organisé les funérailles. Les forces de répression ont répondu par des gaz lacrymogènes et des canons à eau aux demandes des familles déjà éplorées par la perte de leurs proches.

Le personnel des ASF en grève

Le Dauphiné, 1 août 2015 :

Hier, des délégués CGT du personnel des ASF ont mené une opération de communication, à l’occasion d’une grève de trois jours, auprès des usagers de l’aire d’autoroute d’Allan en distribuant tracts, nougats et abricots. Suite un préavis de l’intersyndicale portant notamment sur les effectifs : « il nous faudrait 20 à 30 % d’effectifs en plus. Depuis que Vinci est aux commandes, il n’y a plus d’embauche » affirmait un délégué CGT.

Suite à la commission de dialogue social, la CFDT avait retiré son préavis. Mais la CGT, l’UNSA et FO l’ont maintenu. Du côté de la direction des ASF : « on déplore ce mouvement lors d’un week-end de chassé-croisé d’autant que la direction voulait prendre des engagements au niveau de l’emploi ». Pour les syndicats, le mouvement est suivi par une grande majorité des salariés jusqu’à lundi alors que la direction indique n’avoir que 20 % de grévistes.

Manifestation des dames pipi devant l’Hôtel de Ville à Paris

Le Parisien, 31 juillet 2015 :

En grève depuis douze jours, les dames pipi ont à nouveau manifesté ce vendredi après-midi, cette fois devant l’Hôtel de Ville, propriétaire des lavatories où elles travaillent. La société néerlandaise 2thelooa, qui a repris le marché des toilettes municipales, ne souhaite pas garder les onze salariés de l’ancien prestataire.

« On nous a dit qu’on allait nous recycler. Mais qu’est-ce que ça veut dire ? On n’est pas des bouteilles en plastique, ni des cartons d’emballage », peste l’une d’elle, 62 ans, dont 30 à nettoyer les WC. De son côté, la Ville de Paris a déploré qu’« aucun accord ne soit à ce jour intervenu entre les deux entreprises concernées — l’ancien et le nouveau délégataire —, pour aboutir à une sortie par le haut de cette situation ».