Archives de Tag: vie chère

Lutte contre la hausse des prix du gaz et de l’électricité en Argentine

RFI, 5 août 2016 :

En Argentine, la grogne monte face aux hausses spectaculaires des prix du gaz, de l’eau et de l’électricité. En quelques mois, les factures ont fortement augmenté, jusqu’à 700% dans certains cas ! Le nouveau gouvernement libéral justifie cette mesure par le besoin de réduire les subventions pour rééquilibrer les comptes publics. Mais pour les Argentins, qui se serrent déjà la ceinture pour faire face à l’inflation, c’est la goutte qui fait déborder le vase. Plusieurs manifestations se tenaient jeudi 4 août au soir à travers tout le pays et notamment à Buenos Aires, la capitale.

Le vacarme est assourdissant. Place de l’Obélisque, en plein centre de Buenos Aires, les manifestants tambourinent sur des poêles et des casseroles. C’est ce que l’on appelle un cacerolazo, une manifestation typiquement argentine. « 500% d’augmentation pour l’électricité, 500% pour le gaz… Je n’ai pas payé, explique à RFI Alberto Rubinstein, âgé de 67 ans. Il a eu une mauvaise surprise en ouvrant ses factures le mois dernier. On n’a pas suffisamment d’argent pour vivre. Je ne peux plus aider financièrement mes enfants ! C’est une situation qui nous affecte tous. »

Lire la suite

Menace de grève en Guinée

Aminata, 3 mai 2016 :

Il ne reste plus qu’un peu plus de 2 semaines avant le 19 mai, date butoir du protocole d’accords signé entre gouvernement et portant sur l’applicabilité de la flexibilité du prix du carburant en Guinée. Le mouvement syndical avertit déjà que si l’Etat ne fait rien dans le délai, il va entamer des actions sociales.

Dans l’accord du 19 février dernier, gouvernement, patronat et syndicat étaient convenues de maintenir le prix du litre du carburant à son niveau actuel dans un délai de 90 jours. Par ailleurs, il était prévu que si le prix du baril venait à augmenter le prix à la pompe continuera à être maintenue à 8000 FG jusqu’en décembre 2016.

Lire la suite

Quatrième jour de grève générale à Conakry

Le Djely.com, 18 février 2016 :

La grève générale qui se poursuit en Guinée prendrait-elle une autre tournure ? C’est désormais la question qui se pose, car de chaque côté, on bande les muscles. Ainsi, du côté les grognards, ce jeudi, le mouvement est monté d’un cran, avec les barrages érigés sur l’axe de l’autoroute Fidel Castro, pour empêcher ceux qui seraient tentés de boycotter le mot d’ordre des syndicalistes de vaquer à leurs activités. En face, les autorités répondent par les toutes premières interpellations.

Conakry est en ce jeudi plus paralysée qu’elle ne l’a été le premier jour du déclenchement de la grève. En sorte que même sur l’axe de l’autoroute Fidel Castro, la circulation est interrompue. En maints endroits de cette voie centrale, des barrages de fortune sont érigés pour dissuader les conducteurs récalcitrants.

Lire la suite

Grève générale illimitée depuis lundi en Guinée

Actu Conakry, 18 février 2016 :

Essoufflé par le refus du gouvernement et la non clarification de leur proposition face à leur revendication, l’intersyndical CNTG-USTG par la voix de leur porte parole entend désormais entamer une série de marche pour débrayer tous les secteurs économiques du pays (Port,EDG,Aéroport,SEG)

Selon le syndicaliste Mamadou Mansaré, un service minimum jusque là opéré à l’Electricité De Guinée et à la Société des Eaux de Guinée sera simplement et purement coupé les prochains jours si et seulement si le gouvernement continue la source oreille face à la revendication syndicale.

Lire la suite

Guinée : La grève générale se poursuit

Guinée News, 17 février 2016 :

Le syndicat décide de poursuivre le mouvement de grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire jusqu’à la satisfaction de ses points de revendication. C’est du moins ce qui ressort de l’assemblée générale des travailleurs tenue ce mercredi 18 février à la bourse du travail.

Après le compte-rendu des négociations fait par Mamadou Mansaré, porte-parole de l’inter centrale syndicale CNTG-USTG, devant les travailleurs fortement mobilisés et visiblement décidés à aller jusqu’au bout, le syndicat décide de poursuivre le mouvement de grève et menace de le durcir, à cause de la menace dont ferait l’objet certains travailleurs au niveau de leur service. Cela jusqu’à la satisfaction des points de revendication.

Lire la suite

Labé : Troisième jour de grève, la région toujours paralysée

Guinée 360, 17 février 2016 :

A la troisième journée de grève enclenchée par le mouvement syndical guinéen, les villes de l’intérieur du pays et la capitale Conakry vivent au rythme de la grève générale. Circulation quasi nulle, magasins, boutiques et même cafés fermés, tel est le visage que montre la citée de Karamoko Alfa Mo Labé encore ce mercredi 17 février 2016.

Depuis lundi 15 février 2016 donc, la ville de Labé suit au mot la grève syndicale et cela dans quasiment tout les secteurs d’activité (transport, administration, commerce..), au troisième jour de cette grève le litre d’essence à Labé se négocie entre 12.000FG et 15.000FG par endroit.

Lire la suite

Guinée : La grève générale et illimitée se poursuivra demain mercredi

Guinée News, 16 février 2016 :

La grève générale et illimitée déclenchée lundi par les syndicalistes va se poursuivre ce mercredi. Les négociations de ce mardi n’ont pas pu amener le gouvernement et les syndicalistes à un consensus. Toutefois, le gouvernement a proposé un projet de protocole d’accord que les représentants des syndicats vont soumettre à l’appréciation de l’assemblée générale des travailleurs.

« Nous allons d’abord soumettre ce document à nos secrétariats exécutifs et ensuite nous allons renvoyer ce document au gouvernement. Après quoi, il sera soumis à l’assemblée générale des travailleurs qui vont se prononcer pour la suite à donner à ce mouvement de grève », a indiqué Mamadou Mansaré, secrétaire général de la Confédération nationale syndicale des travailleurs de Guinée (CNTG).