Archives de Tag: Chalon-sur-Saône

Grève chez Amazon contre la loi travail et pour les salaires

Le Point, 25 mai 2016 :

La contestation s’étend. Trois des quatre sites en France du géant américain de la distribution en ligne Amazon étaient touchés mercredi par un mouvement de grève portant sur des revendications salariales et le retrait de la loi travail, à l’appel de la CGT, a-t-on appris de sources concordantes.

amazon7

Des salariés des sites de Douai (Nord), Montélimar (Drôme) et Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) se sont exprimés mercredi en assemblée générale en faveur d’une grève illimitée, a indiqué la CGT. Dans la matinée, le mouvement concernait 150 salariés à Douai, 60 à Montélimar et 50 à Chalon-sur-Saône, selon le syndicat, majoritaire sur ces trois sites, qui s’attendait à une participation équivalente des autres équipes, a précisé à l’Agence France-Presse Arnaud Chemain, secrétaire fédéral. Il a fait état de points de blocage devant les sites. La grève devrait s’étendre jeudi au siège de l’entreprise, à Saran (Loiret).

Lire la suite

Publicités

Blocage des sites Amazon

Ce mercredi 25 mai au matin, les travailleuses et travailleurs en lutte contre la casse du code du travail ont bloqué les sites Amazon à Douai, Montélimar  et Chalon-sur-Saône.

Douai :

amazon1amazon2 Lire la suite

Les anti loi El Khomri ont réussi leur pari à Chalon sur Saône

Info Chalon, 9 mars 2016 :

Le millier de manifestants a sans nul doute été atteint ce mercredi à Chalon sur Saône. Une première depuis bien longtemps. Organisations syndicales de gauche ont mobilisé fortement contre le gouvernement socialiste.

Dans toute la France, selon les organisations syndicales, ce sont près de 500 000 personnes qui ont défilé dans la rue contre la loi El Khomri. Et à Chalon comme partout ailleurs, la jeunesse a répondu présente à l’appel de cette journée de mobilisation. Un mauvais signe pour le gouvernement soutenu par les organisations syndicales, au point d’en perdre tout élément de compréhension pour un grand nombre de personnes qui avaient voté François Hollande aux dernières présidentielles.

Lire la suite

Quelques rendez-vous le 4 février pour la relaxe des huit de Goodyear

4 février : Journée de solidarité, de grèves, d’actions et de manifestations contre la répression antisyndicale et pour la relaxe de nos huit camarades de Goodyear Amiens (voir le communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière).

goodyear

Rassemblement en Île de France Place de la Nation à Paris le 4 février à 11 heures

Des bus sont organisés depuis plusieurs villes du Nord Pas de Calais et de Picardie.

Lire la suite

4 février à Chalons-sur-Saône : solidarité avec les travailleurs de Goodyear

Le 4 février, pour la relaxe des huit travailleurs de Goodyear condamnés à 24 mois de prison dont 9 mois fermes, rassemblement à 18 h devant le Palais de Justice de Chalon-sur-Saône (71).

GoodyearChalon

Débrayage chez Conforama Chalon

Info Chalon, 1 novembre 2015 :

Samedi, une dizaine de salariés de Conforama Chalon ont entamé un après-midi de grève afin d’interpeller la direction de l’établissement.

Martine Dutroncy, la déléguée syndicale CGT, un certain nombre de salariés ont exercé leur droit de grève ce samedi après-midi au Conforama Chalon. Tous les grévistes sont issus du dépôt et pas du magasin et seuls les CDI faisaient grève. Dans le collimateur des grévistes du jour, le licenciement de l’un de leurs homologues, pour un motif qu’ils jugent déplacé, mais également la demande d’une réunion mensuellle avec la direction afin d’organiser au mieux les tâches au dépôt et de laisser la libre parole aux salariés. Également sur la table des doléances du jour, la demande d’une prime exceptionnelle de 100 euros pour les magasiniers en fin d’année. Samedi en fin d’après-midi, les salariés étaient en attente d’un entretien avec la direction, ne s’interdisant pas au passage, une nouvelle action du genre dans la semaine, si la tête à tête ne devait pas être organisé.

Chalon-sur-Saône : Solidarité avec les salariés d’Air France

Info Chalon, 21 octobre 2015 :

Six salariés d’Air France après avoir été interpellés à leur domicile le matin, sont déférés au parquet soupçonnés de « violence en réunion ».

De nombreux autres salariés sont aujourd’hui menacés de poursuites disciplinaires par la direction d’Air France.

La CGT exprime sa profonde indignation face à de tels procédés aussi violents et inquisiteurs pour ces travailleurs et leurs familles.

Lire la suite