Archives de Tag: violences faites aux femmes

Lima : 150.000 personnes manifestent contre les violences faites aux femmes

La violences faites aux femmes est récurrente au Pérou. Depuis le début de l’année 2016, 54 femmes ont été tuées par leurs compagnons et 118 victimes d’une tentative de meurtre. Début août, une femme a été agressée avec une brique par son mari et grièvement blessée sous prétexte qu’elle aurait cuit de l’ail ce que son mari déteste. Selon les statistiques, le Pérou est le troisième pays au monde pour les violences faites aux femmes.

Ce samedi, une énorme manifestation, la plus grande de l’histoire du Pérou selon le journal La República, a mobilisé 150.000 personnes dans les rues de Lima pour dénoncer les violences faites aux femmes et la culture machiste.

Publicités

Libérez Jacqueline Sauvage !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Malgré deux expertises concordantes et l’avis de la procureure de la République, le tribunal d’application des peines a décidé ce 12 août de rejeter la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage.

Rappelons que son geste intervient après 47 ans de violences de son conjoint à son égard. Que son parcours est la conséquence d’un système patriarcal. Et peut-être fait-elle aussi les frais d’un bras de fer entre le monde politique et une institution judiciaire, qui aurait mal vécu la grâce présidentielle partielle en faveur de Jacqueline Sauvage.

Lire la suite

Violences faites aux femmes au Pérou: la mobilisation gagne le pays tout entier

RFI, 13 août 2016 :

Plusieurs dizaines, voire des centaines de milliers de femmes, devraient défiler dans une trentaine de villes du Pérou ce samedi 13 août 2016. Des rassemblements contre les violences qu’elles subissent au quotidien par les hommes : coups, attouchements, viols… Sept Péruviennes sur dix disent en avoir été victimes. Et cette manifestation inédite sera suivie dans de nombreuses villes du monde dont Paris.

La manifestation prévue ce samedi est sans précédent à cette échelle dans le pays. Dans la capitale, jusqu’à 100 000 personnes pourraient battre le pavé pour dire « stop » aux violences faites aux femmes. Autant dans le reste du Pérou, promettent les organisateurs.

Lire la suite

Guinée: Manifestation à Pita contre le viol

Africa Guinée, 1 août 2016 :

Face à récurrence du viol en Guinée, des initiatives se créent de plus en plus dans le pays pour dénoncer et lutter contre le phénomène.

C’est dans ce cadre de que l’ONG Femmes Développement et Droits Humains en Guinée (F2DHG) a organisé une manifestation le week-end dernier dans la préfecture de Pita en Moyenne Guinée, où le viol connait une certaine recrudescence ces dernier temps.

Lire la suite

Pampelune : Manifestations de masse contre les agressions sexuelles

Au moins 16 femmes ont porté plainte pour « agression sexuelle » (dénomination juridique qui en Espagne comprend le crime de viol) lors des fêtes de « Sanfermines » qui ont eu lieu du 6 au 14 juillet. La première victime a été violée dès le 1er jour des « Sanfermines ». Les années précédentes déjà, de nombreuses femmes de Pampelune avaient été victimes de viols, d’agressions sexuelles et autres violences machistes.

Manifestation le 7 juillet à Pampelune contre les violences sexistes

Manifestation le 7 juillet à Pampelune contre les agressions sexistes

Cette année, c’est par dizaines de milliers que les femmes et des hommes de la ville ont manifesté les 7 et 11 juillet contre les violences sexistes et pour rapeler que « non c’est non ». La manifestation du 7 juillet a même rassemblé encore plus de monde que la cérémonie d’ouverture des « Sanfermines ».

Violences sexuelles, mépris de classe et racisme à Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d’Or)

L’Express, 25 juin 2016 :

La lingère d’une commune de la banlieue de Dijon a été reconnue victime d’agressions sexuelles par son maire, mais elle est toujours hospitalisée pour dépression, contrainte de quitter sa ville.

Une double peine. Maïssa* a été victime d’agressions sexuelles par son employeur, le maire LR de la commune, Michel Rotger, 66 ans. Si l’homme a été condamné par la justice début juin, c’est elle qui est bannie de la ville. En arrêt maladie depuis le 30 janvier 2014, date de la dernière agression sexuelle devant témoins, la veille de son dépôt de plainte, cette lingère d’une cantine communale a fini par accepter son « exfiltration » dans un hôpital psychiatrique de Dijon en janvier 2016. « J’étais enfermée chez moi comme dans une prison », confie-t-elle. En raison de la violente hostilité contre elle, Maïssa ne pouvait plus sortir dans les rues de Chevigny-Saint-Sauveur, commune de 10 000 habitants dans la banlieue est de Dijon où elle réside depuis dix-huit ans.

Lire la suite

Manifestation féministe à Rabat

HuffPost Maroc, 19 juin 2016 :

Samedi 18 juin à 21H30, une manifestation féministe s’est tenue sur l’esplanade du parlement, à Rabat.

La manifestation, qui a regroupé plusieurs associations et collectifs d’associations féministes, a aussi vu la participation de personnalités du milieu associatif, dont Khadija Ryadi, ex-présidente de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), ou encore Ahmed El Haij, l’actuel président de l’association.

Lire la suite