Saint-Quentin : Les éboueurs en grève

Aisne Nouvelle, 7 avril 2016 :

Le ramassage des poubelles sera fortement perturbé ces jeudi et vendredi. Des agents DMA (déchets ménagers et assimilés) de la communauté d’agglomération ont entamé un mouvement de grève ce mercredi, à l’appel de SUD et des Autonomes, pour réclamer notamment une revalorisation de leur régime indemnitaire.

« Ils ont des conditions de travail assez difficiles », insiste Angelo Mendes, de la Fédération autonome de la fonction publique territoriale (FA-FPT). Mais la « colère » est venue de la mise en place, il y a quelques mois, de la badgeuse. « Avant, ils avaient la possibilité, une fois la tournée finie, de débaucher. Maintenant, ils doivent rester jusqu’à la fin de leur service. »

Autre point d’achoppement : une régularisation du système qui prévalait jusqu’alors. Alors que les éboueurs travaillent tous les jours fériés – hormis les 1er janvier, 1er mai, 25 décembre –, ils récupéraient les jours dits et étaient payés. Un fonctionnement que ne permet plus la loi.

Mercredi matin, les agents ont pris leur service à 5 heures et ont débrayé à partir de 8 heures. Le même schéma devrait être suivi ces jeudi et vendredi. Car, en compensation, les syndicats demandent que le régime indemnitaire des DMA soit revu à la hausse, étant l’un des plus bas.

Des représentants du personnel ont été reçus ce mercredi par le directeur des ressources humaines, le directeur général des services et Guy Dambre, premier vice-président de l’Agglo. Sauf que le calendrier des négociations annuelles est fixé en mai-juin. Les agents souhaiteraient voir un accord intervenir avant.

Contactée hier, la collectivité a indiqué qu’un courrier avait été adressé par les syndicats, dès la semaine dernière, à Xavier Bertrand, président de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin. « Ils expliquaient qu’ils voulaient récupérer les jours fériés en plus de leur paiement. Le président leur a répondu que c’était l’un ou l’autre », indique Orane Gobert, directrice de cabinet de l’Agglo.

Quelques jours plus tard, un préavis de grève a été déposé. « La demande des syndicats portait uniquement sur l’augmentation de l’IAT (indemnité d’administration et de technicité). Il n’y aura aucune réponse apportée dans l’immédiat. Le principe, c’est de ne pas négocier service par service. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s