1er Mai à Ouanaminthe (Haïti)

Alterpress, 4 mai 2016 :

Des organisations syndicales et communautaires de base ont organisé une série d’activités à Ouanaminthe (commune du département du Nord-Est, frontalière avec Dajabon), à l’occasion de la fête de l’agriculture et du travail, le dimanche 1er mai 2016, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

1m16dPortauPrince4

Des syndicats d’ouvriers de la sous-traitance, dont Batay ouvriye et Sendika ouvriye Kodevi Wanament (Sokowa) ont marché, dans les rues du centre-ville de Ouanaminthe, pour réclamer de meilleures conditions de travail et un ajustement du salaire minimum à 500 gourdes.

Le coordonnateur du Sokowa, Luckny Toussaint, a critiqué le Conseil supérieur des salaires (Css), qui serait de connivence avec les patrons pour fixer le salaire minimum à 300.00 gourdes (US $ 1.00 = 65.00 gourdes ; 1 euro = 75.00 gourdes aujourd’hui), au détriment des ouvrières et ouvriers.

« Compte tenu de la cherté de la vie, il faut, au moins, un salaire de 500.00 gourdes par jour à une ouvrière et à un ouvrier du secteur textile pour mener une vie décente », estiment les manifestants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s