Archives quotidiennes : 08/04/2016

Hazebrouck : les trois salariés, mis à pied pour avoir fait grève, réintégrés

France 3 Nord / Pas-de-Calais, 8 avril 2016 :

Trois salariés d’une entreprise de métallurgie située à Hazebrouck (Nord), menacés de licenciement et mis à pied pour avoir fait grève contre la loi travail le 31 mars, ont réintégré l’entreprise vendredi, a-t-on appris auprès de la direction.

« Après avoir longuement et mûrement réfléchi (…), j’annonce que j’ai décidé de renoncer purement et simplement au projet de licenciement pour faute grave » de ces trois personnes, a écrit François Segard, PDG des « Fonderies du Nord », dans une lettre adressée aux délégués du personnel de l’entreprise et communiquée ensuite à l’AFP.

Lire la suite

Loi Travail : le lycée Voltaire se mobilise pour un lycéen poursuivi pour un feu de poubelle

France 3 Paris / Ile-de-France, 7 avril 2016 :

Un jeune élève du lycée Voltaire dans le 11ème, a été placé en garde à vue et mis en examen pour dégradation volontaire en marge d’une manifestation contre la loi Travail. Il aurait eu l’intention de mettre le feu à une poubelle. Parents d’élèves et professeurs dénoncent une mesure disproportionnée.

Mis en examen le samedi 2 avril, le jeune Ryan, 15 ans, devrait être jugé dans quelques mois pour « dégradation volontaire de bien matériel par incendie pouvant potentiellement engendrer un danger pour autrui ». Des faits contestés par la communauté enseignante du lycée Voltaire, mobilisée pour sortir l’adolescent de cette situation.

Lire la suite

À Amiens, «qui jette un œuf finit chez les keufs»

Le Courrier Picard, 5 avril 2016 :

Deux syndicalistes CGT sont poursuivis pour violences volontaires avec arme par destination. En cause, de jets d’œufs sur des policiers.

repress

Une petite vingtaine de représentants de la CGT s’est mobilisée, mardi 5 avril, devant le commissariat d’Amiens. Ils venaient soutenir deux de leurs camarades qui, au cours de la manifestation de jeudi dernier, avaient jeté des œufs sur des fonctionnaires de police. Ce jour-là, ils avaient été appréhendés et avaient eu le droit à un contrôle d’identité. Ce mardi matin, les deux lanceurs d’œufs étaient convoqués à l’hôtel de police pour y être entendus. Ils y sont restés environ deux heures. « C’est cher payé pour un œuf », lâchera un syndicaliste.

Lire la suite

Licenciés il y a 4 ans, ils découvrent que leur patron est cité dans les « Panama Papers »

Avoir accès non seulement aux comptes de l’entreprise mais aux comptes personnels des patrons et actionnaires, une nécessité pour les travailleuses et les travailleurs ! Nous produisons tout, nous devons tout pouvoir contrôler !

Europe 1, 7 avril 2016 (extraits) :

Le patron d’une petite entreprise de la Drôme est lui aussi éclaboussé par le scandale « Panama Papers ». L’émission de France 2 Cash Investigation a révélé mardi soir que Richard Autajon aurait dissimulé 22 millions d’euros via des sociétés offshore dans des paradis fiscaux.

Lire la suite

Le CHU de Besançon mobilisé pour la manifestation de samedi

Le CHU de Besançon prêt pour la manifestation du samedi 9 avril contre la loi El Khomri (10 h Place de la Révolution à Besançon).

CHU Besac

Manifestation samedi contre la loi El Khomri à Bar-le-Duc

L’Est Républicain, 8 avril 2016 :

« CETTE LOI-LÀ, nous ne la voulons pas… Assez de cadeaux au patronat… »

Rendez-vous à Bar-le-Duc. Après le rassemblement du 31 mars, la, CGT, FO et la FSU appellent à manifester de nouveau contre la loi travail, dite loi El Khomri, demain, samedi 9 avril. « Car le gouvernement fait la sourde oreille », déplorent les organisations syndicales.

horsdequestion

Parcours traditionnel : le cortège partira à 10 h de la gare SNCF pour rejoindre la préfecture.

Lire la suite

Les « Conti » de Midi-Pyrénées en grève ce jeudi

France 3 Midi-Pyrénées, 7 avril 2016 :

Les salariés des trois sites de Continental en Midi-Pyrénées ont cessé le travail ce jeudi matin à l’occasion des négociation annuelles obligatoires.

Une partie du personnel de l’équipementier automobile Continental en Midi-Pyrénées a débrayé jeudi matin sur trois sites pour défendre des augmentations de salaires supérieures à celles proposées par la direction, a-t-on appris de sources syndicales.

Lire la suite