Archives quotidiennes : 03/04/2016

Appel intersyndical au rassemblement du 5 avril à Valence

Appel FSU 26 :

LOI EL KHOMRI : ON CONTINUE LE 5 ET LE 9 AVRIL !

La puissante journée de grève et manifestations rassemblant plus d’un million de personnes dans 260 villes a démontré la détermination sans faille des étudiant(e)s, lycéen(ne)s, salarié(e)s, privé(e)s d’emploi et retraité(e)s à obtenir le retrait du projet de loi travail et à conquérir de nouveaux droits sociaux…

VALENCE : 10 000 manifestants
MONTELIMAR : 2 500 manifestants

arton2043-d9a8d.jpg

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL réaffirment que dans un contexte de hausse du chômage, d’explosion de la précarité et de la pauvreté, ce texte va organiser une régression généralisée des droits, créer un dumping social entre les entreprises d’un même territoire et d’une même branche et aggraver les inégalités entre les salarié-es.

Lire la suite

Publicités

Mardi 5 avril 2016 : manifestation à 13h place de la Bastille (Paris)

Appel à la manifestation unitaire pour le retrait de la loi el-khomri (à l’appel des organisations franciliennes CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL) : Mardi 5 avril à 13 h BASTILLE à Paris.

affichegreve_ico_01.jpg

Tract de la CGT Paris en PDF : 02_04_2016_tract

Saône-et-Loire : Nouvelle mobilisation contre la loi travail ce mardi 5 avril

Info-chalon.com, 3 avril 2016 :

La mobilisation pour le retrait du projet de loi El Khomri et l’écriture d’un code du travail du 21ème siècle a été un véritable succès. Au soir de ce 31 mars nous recensons près d’1,2 million de manifestants dans 250 villes avec plusieurs milliers d’arrêts de travail, dont 6 000 dans la Saône et Loire, ainsi que de très nombreux arrêts de travail dans les entreprises et services publics. Cette mobilisation est à l’image des 70% de français qui veulent le retrait de ce projet de loi. Dans de nombreuses manifestations, l’unité syndicale dépassait largement le cadre des organisations qui avaient appelées.

Dans les cortèges de S&L, étaient présents des syndiqués et militants CFDT – CFE-CGC – UNSA – CFTC, nous signalant leur désaccord avec leurs confédérations. Amplifions dans chaque entreprise, service public la mobilisation en lien avec les revendications exprimées. Le gouvernement doit retirer son texte ! Inutile de s’entêter plusieurs semaines comme pour la constitutionnalisation de la déchéance de nationalité et les mesures d’état d’urgence.

Lire la suite

Nouveaux rendez-vous pour le retrait de la loi El Khomri à Besançon

Suite à l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires et Solidaires Etudiants, et après le succès de la mobilisation du 31 mars, nouveaux rendez-vous pour le retrait de la loi El Khomri à Besançon :

horsdequestion

Mardi 5 avril : 16 h 30 rendez-vous au Péage Valentin

Samedi 9 avril : Manifestation 10 h place de la révolution

Adzopé : Menace de grève à SINTRAM-CI

Abidjan.net, 3 avril 2016 :

Adzopé – Les employés de la société internationale des travaux de Côte d’Ivoire (SINTRAM-CI) d’Adzopé menacent d’observer un arrêt de travail, lundi, dénonçant « une discrimination salariale, le manque de pause-déjeuner et des licenciements abusifs ».

Selon un préavis de grève dont copie est parvenue à l’AIP, les travailleurs relèvent, entre autres griefs contre leur employeur, un traitement salarial inégalitaire entre nationaux et expatriés. Selon eux, pour le même travail, là où les expatriés gagnent entre 390 000 et 600 000 francs cfa, les nationaux perçoivent entre 60 000 et 140 000 francs cfa.

Lire la suite

L’usine Crown Royal se dirige vers une 5e semaine de grève

Radio Canada, 3 avril 2016 :

Les employés de l’usine de whisky Crown Royal, à Gimli, sont sur le point d’entamer leur cinquième semaine de grève.

Les 53 employés de la distillerie sont en grève depuis le 5 mars dernier. Les salaires, les pensions, l’assurance-invalidité à long terme et les vacances sont des éléments en jeu dans ces négociations.

Lire la suite

Les autorités locales tentent de casser la grève à Carnaud

Libé Maroc, 3 avril 2016 :

La grève des ouvriers de la société Crown Packaging Maroc (Ex-Carnaud Maroc) ne semble pas avoir été du goût des autorités locales. Une délégation regroupant un pacha, un caïd et un délégué régional du ministère de l’Emploi et des Affaires sociales leur a demandé de mettre fin au sit-in qu’ils observent à l’intérieur du siège social de l’entreprise. Le hic, c’est que cette intervention des autorités locales n’est nullement justifiée par la loi ni par une quelconque décision de justice.

«Il n’y a pas de décision écrite mais nous avons reçu l’ordre de vous évacuer des lieux. C’est tout », c’est ainsi que nous a répondu un pacha relevant de la préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi lorsqu’on a lui demandé de nous justifier sa décision. Il a argumenté ses dires en arguant qu’il s’agit d’ordres provenant de haut lieu », a précisé Abderrazak Moumine, secrétaire général du Syndicat unique des métaux. Et d’ajouter : « Les 320 ouvrières en grève ont exécuté cet oukase sans rechigner et sans heurts ».

Lire la suite