Avignon : les éboueurs ont entamé une grève reconductible

La Provence, le 9 avril 2015,

Hier matin, la quasi-totalité des 90 éboueurs que compte le garage de la zone industrielle de Fontcouverte, qui assurent le ramassage des ordures ménagères d’Avignon, ont, à l’appel de leur syndicat CGT, débuté une grève reconductible. Un mouvement suivi également par leurs collègues de Caumont, Entraigues et Morières, la collecte des ordures ménagères étant une compétence de la communauté d’agglomération du Grand Avignon. Les personnels des déchetteries municipales ne sont pas en reste.

Les éboueurs ont entamé une grève reconductible

Les grévistes emmenés par Bruno Mouret, secrétaire de l’UD 84 CGT, revendiquent la fin du gel de leur salaire (qui n’a pas évolué depuis 2008), une augmentation immédiate de 150 € mensuels, un suivi de carrière mais aussi la mise à niveau avec leurs collègues de Morières, qui perçoivent 330 € de plus par mois pour le même travail. Et 700 € en prime de fin d’année.

Avec la venue de l’élu responsable du dossier en milieu de matinée, la maire de Sauveterre Jacques Demanse, une première négociation était improvisée au beau milieu de l’avenue de Saint-Chamand. Ce dernier, qui a refusé de s’exprimer devant la presse, aurait indiqué à ses interlocuteurs que la revalorisation de leurs salaires devrait attendre le 1er janvier 2016 et, qu’en contrepartie, le « fini-parti » serait immédiatement supprimé. Une perspective que les grévistes se disent prêts à accepter si les 35 heures sont respectées.

Après plus d’une heure de palabres, tous se dispersaient dans le calme, mais quelque peu amers, pour se réunir devant le site et voter la poursuite de la grève. Joint au téléphone, Jean-Marc Roubaud, président du Grand Avignon, s’est dit surpris d’une action selon lui « mal venue » : « Un avancement sur les négociations entre les agents et le syndicat était non négligeable. Le Grand Avignon est loin d’être un trésor inépuisable. Je reste très à l’écoute de ce dossier et nous allons, avec Jacques Demanse, rapidement reprendre les négociations. »

Le préavis de grève des éboueurs est reconductible et illimité. Une rencontre ente le syndicat et le président du Grand Avignon est prévue ce matin. Elle sera suivie d’une assemblée générale qui déterminera de la suite à donner au mouvement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s