« La Place Saint-Pierre sera notre Place Tahir »

Dépêche Reuters, 1 avril 2011 :

Près d’un millier de personnes se sont rassemblées suite à un appel publié sur les réseaux sociaux et en particulier sur la page Facebook « Vatican libertate« , Place Saint-Pierre au Vatican. Inspirés par les soulèvements en Egypte et en Tunisie, les manifestants ont déployés une banderole indiquant « La Place Saint-Pierre sera notre Place Tahir ».

Dans leur appel à faire du vendredi 1 avril, en hommage aux manifestations massives les vendredis, jour de congés dans la plupart des pays arabes, une « journée de la colère » au Vatican, les protestataires indiquent :  « en ce début du 21ème siècle, nous sommes le dernier pays d’Europe à vivre sous une monarchie absolue de droit divin. Il est temps que le Vatican cesse d’être cet anachronisme ». Les manifestant(e)s revendiquent la séparation de l’Etat et de la religion, l’abolition de la monarchie, du droit canonique et du pouvoir absolu du Pape, ainsi que de toutes les lois discriminatoires à l’encontre des femmes ou des minorités religieuses, sexuelles et des travailleurs immigrés. On retrouve aussi, parmi les nombreuses revendications « pour que le Vatican entre dans la modernité et, de symbole de réaction et d’obscurantisme, devienne celui du progrès social et de la liberté », le droit à l’IVG, au mariage homosexuel, l’ouverture et le contrôle des comptes par les travailleurs, la socialisation des lieux touristiques et leur gestion ainsi que celle de l’Etat par des « consilium operarios ».

Plusieurs éléments de la Garde Suisse, appelée à rétablir l’ordre, se sont, selon plusieurs témoins, mutinés et ont rejoint les manifestants. Le Pape Benoît XVI, tout en affirmant « avoir entendu certaines revendications légitimes », a déclaré qu’il ne quitterait pas le pouvoir sous la pression de la rue et a menacé de faire appel « aux forces armées de l’Occident catholique » si « l’agitation lancée par des éléments païens ennemis de la foi ne cessait pas ».

Le président Hugo Chavez « au nom de son amitié indéfectible avec les dictateurs du monde entier », Khamenei « pour défendre le droit imprescriptible d’imposer l’obscurantisme aux peuples », Berlusconi « par fidélité aux accords de Latran signé par le plus grand chef d’Etat que l’Italie ait connu » et Sarkozy pour « défendre la laïcité positive à la française contre l’athéisme et le matérialisme » se sont dits prêt à répondre à l’appel du souverain pontife.

Du côté des manifestants, on déclare « être prêts  à continuer la lutte jusqu’au départ de Benoît XVI et l’instauration d’une république laïque et sociale digne du 21ème siècle sur l’ensemble du territoire du Vatican ».   « Comment, déclare une manifestante qui a préféré gardé l’anonymat, tolérer encore un régime qui se base sur des textes vieux de 2.000 ans pour légitimer son pouvoir ? » Elle ajoute « existe-t-il, un seul autre pays d’Europe, où l’on interdit qu’une femme soit à la tête de l’Etat ? ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s