Archives quotidiennes : 10/04/2011

Constantine : Quand l’UGTA fait le jeu des patrons

La Nouvelle République, 10 avril 2011 :

La direction de la société Pizzaroti, chargée de la réalisation de la ligne du tramway de Constantine, a accepté d’ouvrir le dialogue avec les travailleurs qui ont déclenché une grève qui a duré 13 jours.

La direction de la société Pizzaroti, chargée de la réalisation de la ligne du tramway de Constantine, a accepté d’ouvrir le dialogue avec les travailleurs qui ont déclenché une grève qui a duré 13 jours. Malheureusement, ce dialogue risque de ne pas aboutir du fait qu’il n’y a plus de syndicalistes représentatifs après que l’UGTA s’en est mêlée. En effet, l’union des travailleurs applique à la lettre la décision du tribunal qui avait considéré illégale la grève.

Lire la suite

Publicités

Plus de 1.000 manifestants défient les forces de l’ordre place Tahrir

Reuters, 10 avril 2011 :

Plus de 1.000 manifestants ont bravé dimanche l’ordre de l’armée égyptienne d’évacuer la place Tahrir, dans le centre du Caire, pour réclamer une transmission rapide du pouvoir à la société civile et une purge des dirigeants corrompus pour le troisième jour consécutif. Des fils de barbelés bloquaient les rues menant à la place symbole de la révolution qui a renversé le président Hosni Moubarak le 11 février dernier. Selon des sources médicales, 13 hommes ont été blessés par des armes à feu et deux ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi lors du plus grand rassemblement organisé depuis le 18 février lorsque des millions d’Egyptiens avaient célébré la chute du président Hosni Moubarak.

Dans des scènes renvoyant aux manifestations qui ont eu raison de l’ancien chef d’Etat, les soldats et les policiers ont utilisé des tasers et de bâtons pour tenter d’évacuer de la place Tahrir les manifestants. N’y parvenant pas, l’armée s’est finalement retirée de la place. Dimanche matin, seule la carcasse d’un véhicule incendié rappelait les affrontements de la nuit de vendredi et la présence des forces de sécurité était réduite à son minimum.

Manifestation pour la laïcité à Beyrouth

AFP, 10 avril 2011 :

Quelques milliers de personnes ont manifesté aujourd’hui à Beyrouth pour réclamer « la chute du régime confessionnel » au Liban, responsable, selon eux, de tous les maux de ce pays multicommunautaire.

Les manifestants, qui étaient environ 2500 selon un photographe de l’AFP, ont défilé pendant trois heures du musée national vers le Parlement, dans le centre-ville, scandant « révolution contre le régime, contre la corruption » ou « le peuple veut la chute du régime ». Ils ont été empêchés par les forces de sécurité d’accéder à la place de l’Etoile où se situe le Parlement.

Lire la suite

La nouvelle guerre des classes américaine

Si pendant des années on nous a rabâché que la la lutte des classes était dépassée, cet extrait d’un article publié le 10 avril 2011 sur le site Slate et dans le journal « Les Echos », qui ne sont pas à proprement parlé des publications bolchéviques, montre bien que la bourgeoisie, elle, la mène bien cette lutte de classe pour accroître ses richesses sur le dos la classe ouvrière et de la population en général.

Depuis 1979, les 10% les plus riches ont pris 63% de la richesse produite et parmi eux, les 1% super-riches ont pris 38,7%.

L’économiste Jeffrey Sachs se range parmi les intellectuels qui ont la vision la plus noire des Etats-Unis d’aujourd’hui:

«Le problème de l’Amérique est la corruption de sa classe politique et la perte de la morale civique.»

Cette corruption s’explique par les coûts vertigineux des campagnes électorales. Si Barack Obama a déclaré si tôt qu’il se représenterait en 2012, c’est pour récolter d’ici là au moins un milliard de fonds.

Lire la suite

« Qui a du fer a du pain » : Le toast de Londres

Alors que, en Egypte par exemple, l’armée au pouvoir réprime, torture et tente d’interdire les grèves, montrant que le départ de Moubarak ne suffit pas à offrir le pain et la liberté aux ouvriers et à la population en général, ce texte de 1851 du révolutionnaire socialiste français Blanqui, « Le toast de Londres », dans le contexte de la suite de la révolution de 1848, garde toute son actualité et a bien une portée universelle.

Quel écueil menace la révolution de demain ?

L’écueil où s’est brisée celle d’hier : la déplorable popularité de bourgeois déguisés en tribuns.

Ledru-Rollin, Louis Blanc, Crémieux, Lamartine, Garnier-Pagès, Dupont de l’Eure, Flocon, Albert, Arago, Marrast !

Liste funèbre ! Noms sinistres, écrits en caractères sanglants sur tous les pavés de l’Europe démocratique.

Lire la suite

Syrie : 30 nouvelles victimes de la répression

ATS, 10 avril 2011 :

Vingt-six personnes ont été tuées samedi dans le sud de la Syrie lorsque les forces de l’ordre ont tiré sur les manifestants pour les disperser, ont indiqué dimanche des ONG syriennes et kurdes. Ces heurts sont survenus lors des funérailles de personnes tuées la veille.

Deux autres personnes ont été tuées samedi dans le gouvernorat de Homs, dans le centre-ouest de la Syrie, par les tirs des forces de l’ordre, ont ajouté ces ONG.

Lire la suite

Manifestation de masse à Ouaga contre la misère et le régime

Le 8 avril 2011, c’est une marée humaine qui a pris d’assaut les rues de la ville de Ouaga (Burkina Faso) pour dénoncer les travers du pouvoir de Blaise Compaoré. « Blaise dégage »; « Policiers, militaires assassins », « le peuple a faim » sont entre autres les messages qu’on pouvait lire sur les pancartes des manifestants.