Archives quotidiennes : 30/04/2011

Iran : Shirko Maarefi menacé d’exécution imminente

Agence de presse HRANA, 30 avril 2011 :

Hier, Shirko (Bahman) Maarefi,un prisonnier politique kurde condamné à mort, a été transféré en cellule d’isolement. Auparavant, les fonctionnaires de la prison de Saqez responsables de l’exécution de la peine l’avait informé verbalement de son sort. Alors que le moment de son exécution approchait, Shirko Maarefi a commencé une grève de la faim le 28 avril 2011.

Selon un rapport du Comité des Etudiants pour la Défense des Prisonniers Politiques en Iran, Shirko Maarefi avait été arrêté le 1 octobre 2008 et condamné à mort par le tribunal de première instance sous l’accusation d’actions contre la sécurité nationale, de guerre contre Dieu et d’appartenir au parti kurde Komalah. Suite aux recours de son avocat à propos de la légalité de l’accusation et de la procédure judiciaire, la requête d’une audience auprès du Chef de la Branche Judiciaire, l’ Ayatollah Sadegh Larijani, a été acceptée et l’affaire déférée auprès de la Cour Suprême.

Lire la suite

Publicités

Manifestations du 1 Mai en France

Quelques rendez-vous pour le 1 Mai 2011 en France  (source CGT) :


  • Allier 03

MONTLUCON
Rassemblement, place de la Fraternité – 10h30

MOULINS
Rassemblement place Jean Moulin – 10 h

VICHY
Rassemblement, place de la Poste – 10h

Lire la suite

Un troisième suicide chez Lilly France

L’Express, 28 avril 2011 :

Depuis février 2011, deux visiteurs médicaux ont mis fin à leurs jours. En 2009, une directrice régionale avait déjà commis le même geste désespéré.

Alors qu’un rapport du ministère du Travail déplore le manque d’actions concrètes pour lutter contre le stress au travail, une employée du laboratoire Lilly France vient de mettre fin à ses jours.

Lire la suite

Nouveau suicide à France-Télécom : A bas le régime social qui engendre de pareilles horreurs !

Tract du 1 Mai de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Ce n’est pas au Kurdistan, ni en Tunisie ou en Algérie que ça s’est passé, mais à Mérignac, non loin de Bordeaux, en France. Ce n’était pas un chômeur, mais un salarié qui n’en pouvait plus de subir des conditions de travail de plus en plus insupportable. Le 26 avril, un employé de France-Télécom âgé de 57 ans s’est suicidé sur le parking de son lieu de travail en s’immolant par le feu. La violence de ce suicide est le reflet de la violence du management, de la dégradation des conditions de travail, des suppressions de postes et des pressions hiérarchiques. Le suicide par immolation par le feu est encore trop souvent l’échappatoire de jeunes femmes du Kurdistan et d’Afghanistan face à une vie faite de violences, de mariages forcés et d’oppression indescriptible. En décembre dernier, à Sidi Bouzid, c’est ainsi que Mohamed Bouazizi, un jeune chômeur a mis fin à ses jours après que les flics, en lui confisquant les quelques marchandises qu’il vendait pour survivre, lui ont retiré le pain de la bouche. Ensuite, c’est ainsi qu’en Algérie plusieurs jeunes condamnés au chômage et à la misère se sont tués. Et maintenant, c’est un salarié de France qui en se tuant par immolation par le feu montre à quel point la vie qu’on nous impose est devenue insupportable.

« Il n’y a pas de suicide, il n’y a que des meurtres » disait Elsa Triolet. Le suicide est toujours l’expression d’une souffrance, souffrance imposée par l’oppression machiste pour ces jeunes femmes du Kurdistan et d’Afghanistan, souffrance de la misère et du chômage pour ces jeunes de Tunisie et d’Algérie, souffrance de l’organisation actuelle du travail pour l’agent de France-Télécom, bref souffrances imposées par l’ordre actuel du monde, un ordre qui écrase chaque jour des millions et des millions d’êtres humains pour le profit d’une infime minorité. Et du Kurdistan à l’Aquitaine, en passant par le Maghreb, le suicide par immolation par le feu indique à quel point cette souffrance est intense.

Lire la suite

Arrestation de militants ouvriers au Kurdistan d’Irak

Le 29 avril après-midi, cinq membres du comité d’organisation du 1er mai au Kurdistan ont été arrêtés à Souleimaniye.

Voici les noms de 4 d’entre eux :
1- Halo Osman
2- Ata Muhamad Abdolla
3- Aras Hadi
4- Shabaz Mahmud

Source : Parti Communiste-Ouvrier du Kurdistan

Plastitube Bayonne : 47 emplois menacés

Sud-Ouest, 30 avril 2011 :

Un plan de sauvegarde de l’emploi vise plus d’un tiers des salariés de Plastitube.

Votre tube de dentifrice, celui de votre crème hydratante, de votre gel pour les cheveux, viennent peut-être de là-bas. L’usine bayonnaise Plastitube en produit 75 millions par an, dans la petite zone d’activité du quartier Saint-Frédéric. Pour combien de temps ? Ses salariés posent la question aussi abruptement. Hier, une bonne proportion de ses 127 salariés manifestaient devant l’entrée du site. Ils dénoncent le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) par lequel, 47 emplois sont menacés.

C’est là une nouvelle coupe claire dans l’entreprise qui comptait encore 235 emplois en 2001. C’est la date fatidique, selon les syndicats FO, CFDT et CGT. Daniel Dios représente le premier : « 2011, c’est l’année où notre groupe a acheté l’usine de Chimay, en Belgique. » C’est-à-dire l’usine Eurotube.

Lire la suite

Grève générale dans la ville de Monastir

Tunisie Soir, 30 avril 2011 :

Les agents et employés de l’aéroport international de Monastir observent, depuis jeudi minuit, une grève générale qui se poursuivra jusqu’à vendredi minuit.

L’objectif de cette grève est de sensibiliser l’opinion publique sur la légitimité de leurs demandes relatives notamment à l’annulation du contrat de concession accordé à la société turque TAV.

Lire la suite