Archives quotidiennes : 09/04/2011

Toyota Onnaing : Les ouvriers toujours déterminés

La Voix du Nord, 9 février 2011 :

La détermination reste de mise chez Toyota. Aussi bien du côté de la direction, qui ne compte pas revenir sur les rémunérations, que chez les grévistes, prêts à se battre « pour plus de pouvoir d’achat ».

Hier, devant les grilles de l’entreprise, les ouvriers mobilisés ont annoncé la poursuite du mouvement, « dès lundi, à 4 h 30 du matin ». Une promesse lancée devant Olivier Besancenot, le porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste, ravi d’assister à « un conflit aussi exemplaire ». Nathalie Arthaud, son pendant chez Lutte Ouvrière, et Fabien Thiémé, le maire de Marly, ont eux aussi fait le chemin jusqu’au site de Toyota, à Onnaing. « Les profits augmentent, ils doivent revenir aux ouvriers, a crié haut et fort la porte-parole de LO. Les revendications sont mille fois légitimes. » Le soutien apporté par ces trois personnalités politiques a ravi les syndicalistes, qui attendent encore de réunir plus de grévistes. Car la direction de la firme Toyota a fait le calcul hier : « Le nombre de grévistes s’établit à 433 personnes, 12,3 % de l’effectif », soit une centaine de salariés en moins par rapport au début du conflit. Un chiffre contesté par Jean-Pierre Delannoy, responsable de la CGT. « On était bien un millier de grévistes aujourd’hui », assure-t-il.

Lire la suite

Publicités

Nouvelles manifestations au Yémen

Dépêche AP, 9 avril 2011 :

Quelque 100.000 manifestants défilaient samedi à Taiz, dans le sud du Yémen, pour continuer à réclamer la démission du président Ali Abdallah Saleh et la répression du mouvement.

La veille, selon des témoins, la police a ouvert le feu, tiré des gaz lacrymogènes et frappé des manifestants à Taiz qui suivaient les cercueils de victimes d’une manifestation de la semaine dernière. D’après les témoins et des médecins d’un hôpital de campagne situé non loin, quatre manifestants ont été tués et environ 400 autres ont été blessés.

Plus de 120 personnes ont été tuées au Yémen depuis le début du mouvement de contestation le 11 février.

Deux morts par la répression au Caire

AFP, 9 avril 2011 :

Deux personnes ont été tuées dans la nuit de vendredi à samedi au Caire lorsque la police militaire a tenté de disperser des manifestants exigeant le départ du chef de l’armée, deux mois après la chute de Hosni Moubarak qui lui a confié les rênes du pays, selon des sources médicales.

Un responsable militaire a indiqué à l’AFP ne pas pouvoir confirmer ou infirmer les décès, ajoutant qu’une enquête avait été ouverte. S’ils étaient confirmés, il s’agirait des premiers depuis la chute du président Moubarak le 11 février.

Au moins 18 personnes ont en outre été blessées dans ces violences sur l’emblématique place Tahrir, dans le centre du Caire, ont indiqué les sources médicales à l’AFP sans être en mesure de préciser si les blessures avaient été causées par balles.

Lire la suite

Lille : Une quinzaine d’ouvriers d’Eiffage au tribunal

La Voix du Nord, 9 avril 2011 :

Plus d’une centaine de salariés du chantier du futur Grand Stade de Villeneuve-d’Ascq accompagnaient, hier matin, la quinzaine d’ouvriers assignés par Eiffage devant le juge des référés (notre édition de jeudi). L’entrepreneur du BTP réagissait ainsi à la présence de « piquets bloquants » sur le chantier du Grand Stade. « Ceux-ci interdisent l’accès aux non-grévistes, aux intérimaires et aux sous-traitants », s’emporte David Guillouet, l’avocat d’Eiffage.

« Inutile d’ajouter le pourrissement »

Dans la salle bondée, le climat est lourd. Des militants CGT, tout comme leur avocate, Me Véronique Parent, n’apprécient pas la présence en force de la police. « Nous sommes dans le mépris du début à la fin, s’étrangle à son tour Me Parent. Où sont les représentants d’Eiffage ? Ils sont absents ! » Et l’avocate, tout comme Carine Delaby, qui représente la CFDT, de rappeler les motifs de la grève : le souhait des salariés, dans le cadre des négociations obligatoires annuelles, d’obtenir des augmentations de salaire plus importantes. Et au diapason des « excellents résultats financiers d’Eiffage », rappellent les avocates qui refusent de voir leurs clients considérés comme des « meneurs » de piquets dont Eiffage souhaite « l’expulsion ».

Lire la suite

Les Système U de l’ouest en grève

France 3 Pays de la Loire, 9 avril 2011 :

Grève reconduite chez Système U pour un coup de pouce salarial

Le mouvement couvait depuis plusieurs semaines. Depuis jeudi, une partie des salariés des plates-formes de distribution des magasins U a cessé le travail pour réclamer une revalorisation salariale plus importante que celle proposée par la direction.

Tout l’ouest est touché par le mouvement d’humeur des salariés de Système U : de Carquefou (44) aux Herbiers (85), en passant par Trélazé (49) ou Ploufragan (22).

Lire la suite

Nouvelle journée de répression meurtrière en Syrie

AFP, 9 avril 2011 :

La ville syrienne de Deraa a connu une journée particulièrement meurtrière vendredi 8 avril, alors que des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans d’autres cités du pays.

Les versions et les bilans diffèrent entre les militants des droits de l’Homme et les autorités. Ammar Qourabi, président de l’Organisation nationale des droits de l’Homme, explique qu’il dispose d’une liste de 19 personnes tuées par balles ou asphyxiées avec les grenades lacrymogènes tirées par les forces de sécurité dans cette ville qui constitue l’épicentre de la contestation.

« Des milliers de manifestants sont sortis de trois mosquées pour se rassembler sur la place devant le palais de justice. Les forces de sécurité en civil ont tiré d’abord des grenades lacrymogènes puis des balles réelles et caoutchoutées pour les disperser alors que les manifestants leur lançaient des pierres », rapporte un militant local des droits de l’Homme.

Lire la suite

Forte mobilisation des salarié(e)s chez Carrefour

AFP, 9 avril 2011 :

Les syndicats qui ont appelé à la grève dans les hypermarchés Carrefour samedi se félicitaient à la mi-journée d’une large mobilisation, avec au moins une trentaine de magasins bloqués par les salariés, tandis que la direction assurait que tous les hypermarchés étaient ouverts.

« Au moins une trentaine de magasins sont bloqués. Dans certains cas, les salariés bloquent les ronds-points d’accès aux hypermarchés », a indiqué Terglav Dejan, secrétaire fédéral FGTA-FO, dont les propos ont été confirmés par Franck Gaulin, délégué syndical central CGT.

De son côté, un porte-parole de la direction a affirmé: « Tous nos magasins sont ouverts et accueillent les clients ».

Lire la suite