Archives quotidiennes : 05/04/2011

Bordeaux : Roc’éclerc toujours en grève

Sud Ouest, 5 avril 2011 :

Les salariés de Roc’éclerc, entreprise bordelaise de pompes funèbres, dont le siège est basé à Arcachon, poursuivent aujourd’hui leur mouvement de grève, entamé hier.

Les employés réclament une hausse de 10% de leur salaire et dénoncent également »l’insalubrité » du dépôt où ils stockent les camions de convois funéraires, et assemblent les cercueils. Une assemblée générale se tiendra en fin de journée afin de décider de la poursuite du mouvement. Caroline Campagne

Nord Kivu : les fonctionnaires de l’assemblée débutent une grève sèche

Radio Okapi, 5 avril 2011 :

Les agents administratifs de l’assemblée provinciale du Nord Kivu ont débuté, lundi 4 avril, une grève sèche.

Ces fonctionnaires réclament 15 mois de salaire.

Selon le président de la délégation syndicale, cette grève générale est déclenchée après une semaine de sit-in devant le bureau de l’assemblée.

Lire la suite

Yssingeaux : Lejaby toujours en grève

Zoom d’Ici, 5 avril 2011 :

Haute-Loire : En grève depuis le 31 mars 2011, les salariés et la direction de Lejaby n’ont toujours pas trouvé d’accord. Le conflit pourrait cependant trouver une issue prochaine, certainement avant la fin de la semaine. En attendant, 100 % des salariés sont toujours en grève.

Mardi, les négociations ont duré toute l’après-midi sans qu’un accord ne soit trouvé. Le DRH a affirmé qu’il n’avait pas de mandat pour négocier les salaires avant le mois de juin. Seule la reprise du travail et la prime pour la cessation du conflit seraient donc en cours de négociation.

Lire la suite

Grève et manifestation des employé(e)s municipaux à Athènes

Nice Matin, 5 avril 2011 :

Blazer bleu marine assorti aux ballerines, le visage blanchi par une poudre censée protéger la peau contre les gaz irritants, Sissy Gavrielatou, 40 ans, rassure son mari au téléphone: « Je vais bien ». Avant de s’excuser: « A mon âge, c’est la première fois que je manifeste! ».

Comme cette nourrice grecque, employée dans un jardin d’enfants, quelques centaines d’employés municipaux ont manifesté mardi à Athènes contre les mesures d’austérité qui interdisent le renouvellement de leurs contrats à durée déterminée (CDD).

A peine quelques centaines de personnes sont descendues dans la rue sur les 2.500 employés contractuels qui bloquent la mairie d’Athènes depuis deux semaines.

Lire la suite

Grève du personnel de santé à Ben Arous

Businessnew, 5 avril 2011 :

Suite à un appel de l’UGTT, une grève générale a été observée mardi 5 avril 2011 au gouvernorat de Ben Arous.

Le travail a été gelé dans l’ensemble des institutions hospitalières et de santé de la région, à l’exception des services de maternité et d’urgences.

La revendication des grévistes ? Le départ du directeur régional de la Santé dépendant du ministère de tutelle.

Grève générale à Deraa

TF1, 5 avril 2011 :

La ville de Deraa, épicentre de la contestation en Syrie, observait mardi une grève générale, selon un militant des droits de l’homme. Selon ce militant, qui a requis l’anonymat, des activistes avaient distribué des tracts lundi pour enjoindre les commerçants de ne pas ouvrir leurs boutiques dans cette ville de 85.000 habitants, à la pointe de la protestation contre le régime au pouvoir depuis un demi-siècle. Il a précisé que dans la nuit de lundi à mardi les forces de sécurité avaient tiré en l’air pour tenter, en vain, de disperser un sit-in devant la mosquée Al-Omari.

Chapitre : les salariés fortement mobilisés

Actua Littré, 5 avril 2011 :

En vue de la vente prochaine de DirectGroup France, dont dépend Chapitre, par son propriétaire, le groupe allemand Bertelsmann, au fonds de pension américain Najafi Companies, la société est en pleine restructuration. Mais les salariés, soutenus par une intersyndicale CGT-CFDT-CFTC, ne baissent pas les bras et samedi 2 avril, la mobilisation battait son plein, aux quatre coins de la France.

Avec la fermeture annoncée de trois points de vente (Ivry-sur-Seine, Saint-Nazaire et Montélimar) durant l’année 2011, notent nos confrères de LivreHebdo, les salariés étaient appelés à stopper le travail durant deux heures samedi dernier. Et, dans les 59 points de vente que compte la France, on peut dire que le mouvement a été très fortement suivi.

Lire la suite