L’UE se prépare à sous-traiter la « gestion des migrants » avec Omar El Bechir

Trois mois après un accord de la honte à propos des réfugiés avec le régime autoritaire d’Erdogan en Turquie, les Etats de l’Union Européenne s’apprêtent à aller encore plus et à sous-traiter la « question des migrants » avec des dictatures comme l’Érythrée, l’Ethiopie et même le Soudan.

Rappelons concernant le Soudan, que l’Etat est toujours dirigé par Omar El Bechir, dictateur poursuivi par la Cour Pénale Internationale pour :

  • Cinq chefs de crimes contre l’humanité : meurtre ; extermination ; transfert forcé ; torture et viol.
  • Deux chefs de crimes de guerre : le fait de diriger intentionnellement des attaques contre une population civile en tant que telle ou
    contre des personnes civiles qui ne participent pas directement aux hostilités et pillage.
  • Trois chefs de génocide : génocide par meurtre, génocide par atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale et génocide par soumission intentionnelle de chaque groupe ciblé à des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique.

Voilà le genre d’Etat avec lequel les gouvernements de l’Union Européenne se prépare à un accord pour « faciliter le retour forcé » des réfugiés !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s