Archives quotidiennes : 05/06/2016

Toulouse : Occupation du restaurant Hippopotamus

La Dépêche, 5 juin 2016 :

Le collectif «Y’a pas d’arrangement», auquel appartient «Nuit debout», le DAL 31 ou encore Attac 31, a occupé hier à l’heure du déjeuner le restaurant «Hippopotamus» de l’avenue de Strasbourg à Toulouse. L’opération baptisée «Roland-Garros» était destinée à «soutenir des salariés de l’enseigne, en lutte contre un «plan social déguisé», expliquaient dans un tract les membres du collectif. L’occupation a débuté à 12 heures et s’est terminée à 13 heures, dans le calme, sous la surveillance d’un cordon de policiers. Aucune dégradation n’a été constatée.

Il est 12 heures pétantes quand dans son mégaphone, un jeune homme annonce «Jeu, set et match». C’est le signal pour la centaine de personnes, rassemblées devant la sortie du métro Jean-Jaurès. Ils se précipitent vers le restaurant Hippopotamus. Là, surprise, un cordon de policiers les attend et les empêche de pénétrer dans le restaurant. Mais une quinzaine de membres du collectif, déjà à l’intérieur, peut quand même déployer une banderole au premier étage : «Contre la loi Travail et son monde, Y’a pas d’arrangement». Devant le restaurant, une sono fait retentir des chansons festives. Les manifestants chantent, dansent et lancent des confettis sur les policiers. Les slogans contre la loi Travail retentissent, ainsi que les appels à la démission du gouvernement. Aux passants interloqués, les membres du collectif distribuent un tract. «Les grands groupes de restauration comme Hippopotamus, Mac Donald’s ou Quick sont un exemple criant de l’exploitation que subissent aujourd’hui les salariés : conditions de travail dégradées, pressions, multiplication des contrats précaires, temps partiel, licenciement tous azimuts… Une exploitation que la loi «Travail» ne pourra que faciliter, avec l’inversion de la hiérarchie des normes, les possibilités de rallongement du temps de travail et des heures supplémentaires payées seulement 10 % de plus (contre 25 à 50 % aujourd’hui).»

Lire la suite

Publicités

Ils ne manquent pas d’air !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Valls et Pépy (le patron de la SNCF) appellent à mettre fin à la grève à la SNCF en « solidarité » suite aux inondations. C’est toujours aux travailleuses et aux travailleurs qu’ils en appellent à la « solidarité », jamais aux patrons et actionnaires et ce même si nous subissons quotidiennement les catastrophes sociales que sont les licenciements, le chômage et la misère.

Et si vraiment ils veulent la fin des grèves « au nom de la solidarité », qu’ils montrent l’exemple : en retirant la loi El Khomri et les menaces sur le RH0077, et plus largement en répondant aux revendications ouvrières !

Solidarité financière avec les salariés en grève

Collecte organisée à à l’initiative des syndicats Info’Com-CGT, CGT Air France, CGT Goodyear, Syndicat des Imprimeries Parisiennes CGT…

La protestation contre la loi Travail a pris, ce lundi 23 mai, une nouvelle dimension. Avec des grèves et mobilisations dans les raffineries françaises, nos camarades de la CGT-Pétrole donnent une nouvelle impulsion au mouvement qui doit se propager dans de nombreux secteurs d’activités contre la loi Travail. D’autres secteurs se mettent également en gréve reconductible : l’aviation civile, la RATP, la SNCF, les routiers, les dockers… sans oublier les étudiants, lycéens qui continuent de se mobiliser malgré les examens.

Leurs revendications ne sont pas spécifiques à un secteur d’activité : il s’agit d’une grève reconductible afin d’obtenir le retrait de la loi Travail, véritable régression sociale qui veut supprimer de nombreux droits !

Lire la suite

Violence à l’encontre de la jeunesse : la coupe est pleine

Communiqué FCPE suite aux violences policières ce 2 juin devant le collège Surcouf de Saint-Malo :

La FCPE est indignée par le fait que les forces de police s’en prennent à des mineurs alors que ces derniers manifestaient de façon pacifique devant leur établissement scolaire, accompagnés de leurs parents.

Parmi ces manifestants, 11 enfants ont été blessés et trois d’entre eux sont à l’hôpital.

Lire la suite

Besançon : Bal populaire ce dimanche contre la loi travail

Communiqué du comité de mobilisation de l’Université de Franche-Comté :

Après bientôt 3 mois de lutte, et alors que la mobilisation contre la loi Travail a franchi un nouveau cap, avec l’entrée en grève de plusieurs secteurs stratégiques de l’économie et la multiplication des actions de blocage économique, le gouvernement reste toujours sourd à notre principale revendication : le retrait, sans amendement ni négociation, de la loi Travail. Vous trouverez en pièce-jointe notre tract de solidarité avec les grévistes.

bal

Afin de poursuivre la popularisation de la lutte et d’organiser le soutien financier aux travailleur.ses grévistes, le comité de mobilisation de l’Université de Franche-Comté organise un bal populaire ce dimanche 5 juin à la gare d’eau, à partir de 17h.

Lire la suite

Rassemblement des cheminots le 6 juin à Montparnasse (Paris)

Rassemblement des cheminots lundi 6 juin à 11h30, rue du commandant Mouchotte à Montparnasse (Paris) pour mettre la pression sur la direction.

rassCheminots

Cheminots : Réponse à Pépy

Réponse des cheminots à Pépy qui appelle à la « solidarité » pour l’arrêt des grèves à la SNCF.

Communiqué de SUD-Rail, 4 juin :

SudRepPepy

Lire la suite