Archives quotidiennes : 17/06/2016

La France interdit un convoi humanitaire à la destination des exilé-es à Calais

Les autorités françaises bloquent un convoi de 250 véhicules de la Grande-Bretagne transportant de l’aide pour le principal camp de réfugié-es de Calais.

image

(Image d’archive)

La préfecture du Pas-de-Calais dit que les organisateurs du convoi ont appelé à une manifestation à laquelle ils ont invité les organisations qui soutiennent les réfugiés de toute l’Europe.

Diane Abbott, de Stand Up To racisme, l’un des organisateurs, a condamné la décision de bloquer ce convoi humanitaire composé principalement de bénévoles qui allaient fournir de la nourriture, la literie et les tentes aux exilé-es dans le camp.

Lire la suite

Publicités

Manif de mardi: des journalistes à nouveau violentés par la police et une photo troublante

BuzzFeed, 17 juin 2016 :

De nouvelles violences policières contre des journalistes ou le Periscopeur Remy Buisine ont eu lieu pendant la manif de mardi à Paris. Un photographe a également pris un cliché troublant d’un manifestant en sang.

Comme cela est arrivé à plusieurs reprises depuis le début du mouvement social contre la loi Travail, des journalistes et des photographes ont également été violentés par des policiers.

«Tu arrêtes de filmer tout de suite», lance le policier

Remy Buisine par exemple, devenu célèbre après avoir été l’un des premiers à diffuser «Nuit Debout» sur Periscope, a été «molesté par un policier» lors du défilé.

Joint par BuzzFeed News, il revient sur les faits qui se sont produits entre la station Duroc et la station Saint-François Xavier: «Je filmais la manifestation en direct sur Periscope comme d’habitude. Il n’y avait pas vraiment de tension. C’était bien après les incidents à Necker et les affrontements avaient lieu vers les Invalides.»

Lire la suite

L’UE se prépare à sous-traiter la « gestion des migrants » avec Omar El Bechir

Trois mois après un accord de la honte à propos des réfugiés avec le régime autoritaire d’Erdogan en Turquie, les Etats de l’Union Européenne s’apprêtent à aller encore plus et à sous-traiter la « question des migrants » avec des dictatures comme l’Érythrée, l’Ethiopie et même le Soudan.

Rappelons concernant le Soudan, que l’Etat est toujours dirigé par Omar El Bechir, dictateur poursuivi par la Cour Pénale Internationale pour :

Lire la suite

Opposée à la politique migratoire de l’UE, MSF refuse l’argent européen

Le Monde, 17 juin 2016 :

Depuis des mois, la colère des « French doctors » montait. Cette fois, la décision est prise. Le secrétaire général international de Médecins sans frontières (MSF), Jérôme Oberreit, l’annonce dans une conférence de presse organisée à Bruxelles : MSF ne veut plus recevoir d’argent européen. Par ce geste, l’ONG marque son « opposition à la politique de dissuasion menée par l’Europe. Une politique qui consiste à repousser les gens avec leurs souffrances, loin de côtes européennes », précise M. Oberreit dans un communiqué.

L’accord entre l’UE et la Turquie a joué un rôle important dans cette décision. « Ce deal a mis à mal le concept même de réfugié et a mis en danger l’idée de protection offerte par les Etats », rappelle le secrétaire général. « Trois mois après l’accord UE-Turquie, que les gouvernements européens revendiquent comme un succès, les gens qui ont besoin de protection sont les grands laissés-pour-compte », soulignent les humanitaires.

Lire la suite

Un docker du Havre au tribunal

Paris Normandie, 17 juin 2016 :

Deux jours après la manifestation nationale contre la loi Travail à Paris, un jeune docker du Havre (Seine-Maritime), âgé de 26 ans, était jugé en comparution immédiate, jeudi 16 juin 2016, devant la 23e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Il lui est reproché d’avoir jeté des projectiles sur les forces de l’ordre, et d’avoir résisté lors de son interpellation.

Selon son avocate, Me Élodie Tuaillon-Hibon, cette interpellation est « une tentative d’intimidation » à l’encontre des syndicats engagés dans le mouvement social contre la loi Travail.

Lire la suite

Message au nom de l’Organisation de la Jeunesse Communiste (Iran) suite au massacre d’Orlando

Message au nom de l’Organisation de la Jeunesse Communiste (Iran) suite au massacre d’Orlando, 14 juin 2016 :

Le 12 juin 2016, le monde saigne à nouveau suite à une nouvelle horrible attaque terroriste. Des dizaines de jeunes gens, qui se trouvaient dans une boîte de nuit pour faire la fête et passer un bon moment, ont été attaqués et assassinés. Au moins 50 personnes ont été tuées et 53 blessées à l’intérieur de la boîte de nuit. C’est en raison de leur homosexualité que des jeunes gens ont été attaqués. Omar Mateen, qui avait prêté allégeance au mouvement de l’islamisme politique, est le tireur qui a commis le tragique attentat terroriste à Orlando.

2CYO SITE EN logo

Je voudrais rappeler que nous avons en Iran un régime islamiste. Sous le règne islamiste que le gouvernement impose à la population, les homosexuels, les jeunes, les femmes et les athées subissent quotidiennement, comme tant d’autres, les violences et humiliations de ce régime inhumain.

Lire la suite

Indre-et-Loire : Agents départementaux en grève

La Nouvelle République, 17 juin 2016 :

Près de cent agents du conseil départemental de Loir-et-Cher se sont retrouvés hier devant l’Hôtel du département, à Blois, à l’appel de la CGT. En grève toute la journée, ils ont fait part de leur souffrance au travail. « Nous tournons sur des équipes incomplètes, regrettent trois assistantes sociales. Quand il y a un arrêt maladie ou un congés maternité, il n’y a pas de remplacement, ce qui augmente notre masse de travail. On traite l’urgence, mais on ne peut plus assurer un suivi auprès d’un public parfois en grande précarité. »

Philippe Declerck, secrétaire général de la CGT au sein du conseil départemental, annonce que certains secteurs géographiques ne sont plus couverts par les services publics, entraînant des retards dans l’étude des dossiers et dans l’attribution d’aides. « Par exemple, au niveau de la Maison départementale des personnes handicapées, les demandes sont traitées entre 9 et 12 mois. Les délais s’allongent. Les effectifs en personnel ne sont pas à la hauteur des besoins. »

Lire la suite