Archives quotidiennes : 11/06/2015

35 heures: nouvelle grève des hôpitaux de Paris qui en appellent à Hollande

(Var matin)

427059df6fededde4023f67e4d35fb4a45796e95

Plusieurs milliers d’agents des hôpitaux de Paris étaient une nouvelle fois dans la rue jeudi, cette fois-ci en route vers l’Elysée pour que le président Hollande interfère dans le dossier des 35 h, dans « l’impasse totale » selon les syndicats.

« Retrait, Retrait » de la réforme du temps de travail, scandaient les manifestants partis en fin de matinée du siège parisien de l’institution hospitalière en direction du palais présidentiel. « Martin tu vas trop loin, les RTT ce n’est pas un besoin c’est une nécessité », pouvait-on lire sur des dossards, à l’adresse du directeur général de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, pour cette troisième journée de grève depuis fin mai.
Lire la suite

Publicités

Les salariés de SFR mobilisés contre un projet de délocalisation

(franceInfo)

sfr_0
L’opérateur mobile envisage de déplacer ses centres d’appels au Portugal et à Madagascar pour réaliser des économies. Les syndicats craignent des restructurations et appellent les salariés du groupe et de ses sous-traitants à la mobilisation.

« Nous vous remercions de bien vouloir patienter, nous transférons votre appel ». L’appel et le centre qui va avec. La CGT appelle les salariés du groupe SFR et leurs sous-traitants français, marocain et tunisien, à faire grève, ce jeudi, pour dénoncer le projet de l’opérateur mobile de délocaliser certains de ses centres d’appels vers le Portugal et Madagascar. Une menace pour l’emploi en France de l’avis du syndicat. Selon ce dernier dix à quinze sites pourraient ainsi fermer .
Lire la suite

CAMEROUN : Les infirmiers muselés à Yaoundé

(camer.be)

Infirmiers110615400

Hier matin, dans les locaux de l’Hôpital central de Yaoundé (Hcy), tout semble être revenu à la normale. Le port du ruban noir arboré au niveau de l’avant-bras a disparu. Seule une affiche attire l’attention des visiteurs. Il s’agit des affiches d’une décision du sous-préfet de Yaoundé II qui sont placardées sur tous les murs du centre hospitalier et aucun infirmier n’ose plus parler.

La décision de Ousmanou Yampen indique : « Est et demeure interdit dans l’arrondissement de Yaoundé II tout rassemblement autour de l’Hôpital central de Yaoundé (Hcy) jusqu’à nouvel ordre ; tout contrevenant aux dispositions de la présente décision s’expose à des sanctions prévues par la loi ; le commissaire de sécurité publique du 2e et 11e arrondissements, le commandant de brigade de la gendarmerie de Tsinga et le commissaire spécial de Yaoundé II sont, chacun en ce qui le concerne, chargés de l’exécution de la présente décision…»
Lire la suite

Les hôpitaux de Paris, en grève, leurs agents marchent vers l’Elysée

(Aisne nouvelle)
1756090662_les_hopitaux_de_paris_en_greve_leurs_agents_ma

« Retrait, Retrait! » était le mot d’ordre d’agents de l’AP-HP, en grève, qui manifestaient jeudi du siège parisien de l’institution hospitalière vers l’Elysée pour dénoncer le plan de réorganisation du temps de travail, a constaté une journaliste de l’AFP.

Ils étaient plusieurs milliers à avoir répondu à l’appel de l’intersyndicale (CGT, SUD, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC et Unsa) pour cette troisième journée de grève contre le plan de réforme des 35 heures, porté par le directeur général Martin Hirsch et qui concerne 75.000 agents (hors médecins) de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

« Plan Hirsch pas amendable, pas négociable », « On n’en veut pas de ta réforme », scandaient des manifestants rassemblés dans la matinée devant le siège de l’AP-HP, dans le centre de Paris.
Lire la suite

Manifestation à Paris après les violences policières contre les migrants

20 Minutes, 10 juin 2015 :

Entre 400 et 500 personnes se sont rassemblées ce mardi soir à Paris, en soutien aux migrants expulsés ces derniers jours dans la capitale.

Des militants, mais aussi des riverains du 18e arrondissement, se sont massés près de la station La Chapelle. C’est à cet endroit qu’une vaste opération de police a été lancée le 2 juin pour évacuer un campement où plus de 350 migrants étaient installés sous le métro aérien.

Lire la suite

Nouvelle journée de grève à l’AP-HP

Le Monde, 11 juin 2015 :

En ouvrant début mai le chantier de la réorganisation du temps de travail des 75 000 salariés non-médecins de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch assurait ne vouloir déclencher ni « bataille », ni « guerre ». « Nous cherchons un équilibre, pas un affrontement », faisait alors valoir le directeur général du groupe, jugeant qu’un accord permettrait de ne pas avoir à supprimer 4 000 emplois. Un mois plus tard, cette volonté de dialogue social s’est heurtée à la fin de non recevoir – pour l’instant sans faille – des syndicats.

Appelant à une troisième journée de mobilisation jeudi 11 juin et à une marche vers l’Elysée, ces derniers ont fait du maintien de la totalité des jours de RTT un préalable à toute discussion. « Personne n’a obligé Martin Hirsch à ouvrir cette boîte de Pandore », souligne Olivier Youinou, de Sud Santé, pour qui cette « révision de la réduction du temps de travail a mis le feu dans les hôpitaux et cristallisé le mal-être des hospitaliers depuis des années ».

L’Unicef s’alarme des conditions de vie des enfants en France

France Info, 9 juin 2015 :

Dans un rapport publié ce mardi, l’Unicef dénonce les conditions de vie de plus de trois millions d’enfants en France. Selon le Fonds des Nations unies, un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté.

Plus de trois millions d’enfants, soit un sur cinq, vivent sous le seuil de pauvreté en France, 30.000 sont sans domicile, 9.000 habitent des bidonvilles et 140.000 décrochent de l’école chaque année. Dans un rapport publié ce mardi, l’Unicef fustige les conditions de vie des enfants de moins de 18 ans dans notre pays.

Lire la suite