Archives de Tag: Otis

Ascenseurs Otis: en grève depuis une semaine, les salariés manifestent

AFP, 16 juin 2015 :

Aux cris de « Otis peut et doit payer », quelques centaines de grévistes ont bruyamment manifesté lundi devant le siège du groupe à La Défense, près de Paris, mais après une semaine de grève, une partie d’entre eux pourrait néanmoins reprendre mardi le travail, « dégoûtés ».

Aux cris de « Otis peut et doit payer », quelques centaines de grévistes ont bruyamment manifesté lundi devant le siège du groupe à La Défense, près de Paris, mais après une semaine de grève, une partie d’entre eux pourrait néanmoins reprendre mardi le travail, « dégoûtés ».

Lire la suite

La Défense : Nouvelle manifestation des salariés d’Otis

Le Parisien, 15 juin 2015 :

Rassemblés vers 11 heures devant le siège d’Otis, les manifestants ont bruyamment exprimé leur mécontentement et leurs revendications salariales. Vers 14 heures, ils sont entrés dans le centre commercial des Quatre-temps et ont formé une chaîne humaine devant les caisses de l’hypermarché Auchan. Une délégation de six personnes a été reçue par la direction dans l’après-midi. Mais la situation n’est pas dénouée puisque les salariés, en grève depuis une semaine, prévoient de poursuivre la contestation mardi.

Otis: la grève prolongée pour le week-end

AFP, 12 juin 2015 :

La grève pour les salaires et l’emploi chez l’ascensoriste Otis, entrée dans son septième jour vendredi, va se poursuivre le week-end faute d’accord avec la direction, ont annoncé des sources syndicales.

« Les astreintes ne seront pas assurées ce week-end » par le personnel gréviste, « on ne sait pas quand prendra fin la grève », a précisé à l’AFP Franck Pfister, délégué central CFDT. Les agents d’Otis protestent contre l’absence d’augmentation collective, la « dégradation » des conditions de travail et un projet de plan social portant sur 170 suppressions de postes. En milieu de semaine, le PDG a promis que les négociations salariales pour 2016, qu’il propose d’avancer de quelques mois, déboucheraient sur une issue « obligatoirement positive », a détaillé Eric Basquez de la CGT.

Lire la suite

Quimper : Les salariés de l’entreprise Otis en grève

Ouest France, 11 juin 2015 :

Des salariés de l’entreprise Otis de l’agence de Brest ont mené une opération escargot, ce jeudi matin, sur la RN165 avant de rejoindre Quimper.

Jeudi matin, une trentaine de salariés de la société Otis de l’agence de Brest ont mené une opération escargot sur la RN165, de Daoulas à Quimper. Ils ont été rejoints par d’autres collègues venant de Caudan. Après un passage dans le centre-ville de Quimper, ils se sont rendus sur la zone de Gourvily, adresse de l’antenne locale de l’entreprise.

Lire la suite

Otis : grève reconduite jeudi

Les News Eco, 11 juin 2015 :

Les syndicats d’Otis, numéro un de l’ascenseur en France, ont décidé mercredi de poursuivre une grève illimitée pour les salaires et l’emploi lancée lundi, après une réunion infructueuse avec la direction, ont-ils indiqué à l’AFP.

Travailleurs d’Otis en grève à Gien

« La position de la direction ne bouge pas depuis lundi », elle reste « totalement fermée » aux revendications des grévistes, a regretté Sylvie Galuppo de Force ouvrière, premier syndicat, à la sortie d’une rencontre avec le PDG.

Lire la suite

En grève les salariés d’Otis manifestent devant le siège de La Défense

Défense 92, 9 juin 2015 :

Devant le siège d’Otis, environ 300 salariés de l’ascensoriste ont manifesté durant toute la journée du lundi 8 juin pour protester contre des suppressions d’emplois.

Environ 300 salariés du groupe Otis ont manifesté durant toute la journée du lundi 8 juin devant le siège de l’entreprise implanté dans l’immeuble Ile-de-France à La Défense. Selon la direction d’Otis, un tiers des 4 500 salariés en France étaient en grève ce lundi alors que l’intersyndicale (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) avançait 75% de grévistes.

Lire la suite

« Ras-le-bol général » pour les salariés d’Otis

L’Humanité, 7 juin 2015 :

4 900 salariés d’Otis sont appelés à la grève à partir de ce lundi 8 juin par l’ensemble des organisations syndicales.

L’ensemble des syndicats d’Otis (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC), numéro 1 de l’ascenseur et qui en gère 160 000 en France, appelle à la grève illimitée à partir de lundi 8 juin. L’arrêt de toute activité a déjà commencé vendredi soir pour les salariés d’astreinte en province, et dimanche pour ceux de Paris. L’entreprise avait annoncé fin 2014 un plan social prévoyant la suppression de 170 employés (sur 4 900 en tout), mais la goutte de trop a été une augmentation de 0% lors des négociations annuelles obligatoires de février, la direction la justifiant par une diminution du chiffre d’affaires.

Lire la suite

Otis : les syndicats appellent à la grève

Le Figaro, 5 juin 2015 :

L’ensemble des syndicats d’Otis, qui gère 160.000 ascenseurs en France, appellent à une grève illimitée à partir de lundi pour réclamer une hausse des salaires et de meilleures conditions de travail.

Selon un communiqué de la CFDT, qui s’attend à un mouvement « sans précédent », la grève débutera lundi « pour le plus grand nombre » mais dès vendredi 17h00 pour les salariés d’astreinte en province et à partir de dimanche 14h00 à Paris. Contactée par l’AFP, l’entreprise explique être « organisée pour que la grève génère le moins de perturbations possibles ». « Les équipes d’Otis line seront là pour répondre. Notre priorité, dans ces conditions, est d’assister les personnes bloquées en cabine », précise un porte-parole, en recommandant aux usagers « de ne jamais tenter de sortir par leurs propres moyens ». L’ensemble des organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) appellent à débrayer « pour une durée illimitée », « on s’attend à ce que le mouvement soit suivi par 80 à 90% des personnels sur l’ensemble de la France », a déclaré à l’AFP Franck Pfister (CFDT).

Lire la suite

Ascensoristes en grève à Saint-Laurent

La Nouvelle République, 9 juillet 2013 :

Lundi matin, les douze techniciens de la société Otis chargés de rénover les ascenseurs de la centrale nucléaire, et particulièrement ceux qui permettent de descendre dans le réacteur de la tranche 1, se sont mis en grève.

Installés à l’entrée du site, ils ont déployé une grande banderole sur les bords de l’étang et sont décidés à tenir une semaine s’ils n’obtiennent pas satisfaction. Leurs revendications portent essentiellement sur la dangerosité potentielle du site et sur les conditions particulières de leur travail. « Il n’est pas normal que nous soyons payés au même tarif lorsque nous intervenons dans un immeuble ordinaire et dans une centrale nucléaire ! Ici, les risques sont importants. A Civaux, dernièrement, il y a eu quatre personnes irradiées. Nous demandons à ce que soit pris en compte ce risque, ainsi que l’obligation de travailler en équipe, trois ou deux huit, sans possibilité de sortir du site pendant nos pauses », explique Mohamed El Hamdaoui, délégué syndical CGT.

Lire la suite

Otis : Non au mépris, oui au salaire

Communiqué de l’intersyndicale CGT, CFDT, CFTC et FO d’Otis, 8 juin 2011 :

Depuis le 27 mai, un conflit dur a comencé dans notre entreprise. La crise, le recul des commandes, la perte de parc sont les arguments de la direction pour ne pas augmenter ses salariés.

  • L’évolution d’Otis la plus spectaculaire est la baisse des effectifs en 2 ans (-700 salariés) La moyenne de l’effectif au premier trimestre est de 5 447 salariés, un niveau historiquement bas et inférieur à celui du premier trimestre 2006.
  • La limitation des hausses de prix plus que la rotation de parc explique le recul des ventes de maintenance (O), Cela fait des années que le parc maintenu par Otis SCS stagne autour de 152 500 appareils, Toutefois, cette diminution de 11 millions d’euros n’est due que pour 4 millions d’euros au phénomène de rotation du parc.

Lire la suite