L’Arabie Saoudite accepte de rouvrir le dossier d’une femme condamnée à la lapidation

Une femme de 45 ans, travailleuse domestique sri-lankaise et mère de trois enfants avait été condamnée à mort par lapidation pour « adultère » en Arabie Saoudite. Elle risquait d’être exécutée ce 4 décembre.

Selon l’Associated Press, citée par le Guardian ce 8 décembre, les autorités saoudienne ont, suite notamment aux pressions du Sri Lanka,  accepté de rouvrir le dossier de cette travailleuse condamnée à une mort atroce.

Une pétition peut être signée en ligne à cette adresse (voir la traduction en français).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s