Archives quotidiennes : 07/12/2015

A propos du premier tour des élections régionales

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Nous ne pouvons que partager le dégoût en voyant l’extrême-droite arriver en tête des élections régionales dans six régions de France. Dirigé par la fille du millionnaire Le Pen, le Front National, créé par nombre d’anciens miliciens vichystes, SS et autres criminels nazis, est un parti violemment raciste, nationaliste, et anti-ouvrier. Aujourd’hui comme hier, les idées propagées par ce parti sont une honte pour l’humanité et un poison mortel pour la classe ouvrière.

Cela dit, si incontestablement le Front National a gagné des voix depuis les élections départementales de 2015, il est faux de conclure « qu’une personne sur trois » aurait voté Front National et surtout que le FN serait représentatif des travailleurs et plus largement des classes populaires. Rappelons d’abord que près de 4 millions de personnes, dont de nombreux ouvriers, chômeurs et employés, soit 6% de la population, est privée du droit de vote parce qu’elle est de nationalité étrangère. Rappelons aussi que si au niveau national, on compte 50% de taux d’abstention, ces taux approchent ou dépassent les 70% dans de nombreux quartiers ouvriers. On compte ainsi 69% d’abstention sur l’ensemble de la ville de Saint-Denis et 61% des ouvriers se sont abstenus à l’échelle nationale.

Lire la suite

Publicités

Précarité: 4,5 millions de Français majeurs vivent chez leurs parents

http://www.francesoir.fr

tanguy-film-affiche-francesoir_field_mise_en_avant_principale.png

« La face cachée des Tanguy, ces jeunes en hébergement contraint chez leurs parents »: c’est le titre d’un rapport de la fondation Abbé-Pierre, publié samedi 5, qui révèle qu’au total 4,5 millions de Français de plus de 18 ans vivent chez leurs parents ou leurs grands-parents.

« Parmi eux, 1,3 million ont plus de 25 ans. 1,5 million ont un emploi rémunéré, dont la moitié en CDI à temps complet. Près d’1 million ont déjà vécu dans un logement indépendant avant de revenir au domicile parental, souvent faute de solution alternative », précise le rapport, qui se base sur les chiffres de  l’enquête nationale Logement (ENL) 2013 de l’Insee.

Lire la suite

La Brasserie de Tahiti au ralenti

http://polynesie.la1ere.fr

 

brsserie11

Après 5 jours de grève à la Brasserie de Tahiti, ce sont toujours 70 à 80% des employés qui refusent de travailler. Les préparations des commandes et les livraisons sont ralenties. Des cadres et des salariés d’autres services les remplacent pour certaines tâches.

Lire la suite

Vidéos de la manifestation contre le chômage et la précarité à Paris

Vidéo de la manifestation contre le chômage et la précarité ce 5 décembre à Paris (voir des photos, un rapide compte-rendu et le tract distribué par l’Initiative Communiste-Ouvrière).

Lire la suite

300 personnes dans la rue contre le racisme à Aschaffenbourg

300 personnes ont manifesté ce samedi 5 décembre à Aschaffenbourg (Bavière) contre le racisme et en solidarité avec les réfugiés.

Abidjan : Grève des agents la SOTRA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire), 7 décembre 2015 :

La circulation est paralysée, lundi matin, à Abidjan par une grève de la Société des transports abidjanais (SOTRA), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Ce mouvement de grève déclenché par les machinistes (chauffeurs) de la SOTRA, revendiquant de meilleures conditions salariales.

Crozon : Grève illimitée au bureau de poste à compter de mercredi

Le Télégramme, 7 décembre 2015 :

Le syndicat CGT FAPT du Sud-Finistère a déposé un préavis de grève illimitée à compter de mercredi, pour les agents de la distribution du courrier de la ville. L’objet de ce préavis de grève est, comme il y a quelques jours à Quimper, la « décision arbitraire de La Poste de vouloir supprimer de l’emploi ».

Selon le syndicat, deux à trois des 20 tournées de facteurs de la Presqu’île seraient menacées de suppression en raison de la baisse du volume de courrier. Les postiers crozonnais, qui ont fait part à leur direction de leurs préoccupations et revendications, n’ont eu « pour seule réponse qu’une fin de non recevoir », indique la CGT. Par leur mobilisation, les postiers entendent obtenir l’ouverture de véritables négociations sur les revendications. Les syndicats CFDT et Sud ont également déposé un préavis de grève sur ce bureau de poste.