Sur la frontière greco-macédonienne une vaste opération repressive contre les refugiés en cours

Une vaste opération répressive contre les réfugiés est menée en ce moment par des policiers et militaires grecs aidés par les renforts de toute Europe sous égide de Frontex dans le camp d’Idomeni sur la frontière greco-macédonienne.
L’opération d’expulsion et de déportation était en préparation toute la nuit lorsque un important dispositif répressif a encerclé les camps pour y entrer ce matin vers 9h. De nombreux journalistes, militants et réfugiés sont arrêtés. D’autres dont « médecins sans frontières » étaient virés de la zone.
Selon les associations en contact téléphonique avec des réfugiés à l’intérieur, la répression est féroce et il y a des blessés.

image

Les premiers messages annonçant l’opération  commençaient à nous arriver par mail et Facebook dès cette nuit. Les militants de différentes associations sur place s’inquiétaient d’un important dispositif policier et militaire, aidé par FRONTEX, dès 2h du matin, qui encerclait le camp des refugiés bloqués à Idomeni. Depuis que la Macédoine a mis en place le tri par nationalité, seulement les réfugiés pouvant prouver leur nationalité syrienne, irakienne ou afghane étaient autorisés de passer par la Macédoine vers l’UE. Près de 2000 réfugiés, majoritairement d’Iran mais aussi de Pakistan, de Maroc, de Bangladesh etc. se sont retrouvés bloqués à la frontière dans un camp de fortune.
Pour plus sur Idomeni voir l’article publié sur solidarité ouvrière la semaine dernière : https://communismeouvrier.wordpress.com/2015/12/03/les-refugies-oublies-didomeni-deja-deux-jours-de-violence-un-mort/

image

L’armée macédonienne tire sur les réfugiés  !

Depuis l’arrivée de Frontex, le bruit courrait que l’expulsion du camp était imminente. De nombreux réfugiés ont essayé de passer la frontière coûte que coûte. C’est ainsi qu’ hier l’armée macédonienne a ouvert le feu sur un groupe de 200 réfugiés. Au moins une personne a été blessée selon les associations sur place regroupées sur la page fb « forgoten at Idomeni » et blog : http://livetickereidomeni.bordermonitoring.eu/2015/12/09/9-12-2015/

image

Des renforts de militaires et policiers arrivés sur place pendant la nuit ont encerclé le camp.

Linformation a été confirmée dans la matinée par MSF et agences de pressés. L ‘action a commencé. D’abord les journalistes, les associations, les activistes des ONG ont été éloignés. La police a ordonné aux journalistes d’effacer les photos et videos et quitter la zone.  Ceux qui ont refusé étaient arrêtés. Parmi les interpellés il y a aussi des militants des associations locales qui ne voulaient pas quitter le camp.  Les forces de répression ont ensuite commencé à parquer par la force les réfugiés dans les bus direction Athènes, selon les officiels. Certains refugiés ont été battus.
Ci-dessous, l’une des rares photos de l’intérieur du camp au début de l’opération présentant un réfugié iranien battu et blessé par la police.

image

D’après Reuters qui a interpelé les responsables à Athènes, tous les réfugiés (selon nationalité) seront hébergés dans un centre sportif avant d’être « raccompagné vers leurs pays d’origine ».
Des dizaines de réfugiés qui ne voulaient pas entrer dans les bus ont été arrêtés.
En ce moment l’opération dure toujours.

image

image

image

image

En même moment, les réfugiés continuent à mourir en mer : https://communismeouvrier.wordpress.com/2015/12/09/leurope-forteresse-tue-a-nouveau-17-morts-en-48h-dont-11-enfants/

2 réponses à “Sur la frontière greco-macédonienne une vaste opération repressive contre les refugiés en cours

  1. Pingback: Réfugiés oubliés d’Idomeni/Grèce : « Silence, l’Europe expulse.  | «Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s