Lutte contre le mur de la honte en Grèce

Alors qu’au moins 60 personnes, dont la moitié sont des enfants, sont mortes ces quatre derniers jours en tentant de fuit vers les îles grecques de la Mer Égée, les autorités grecques se sont lancés dans la construction d’un rideau de fer au niveau de la frontière avec la Turquie.

Ath1

Samedi, environ 500 manifestants ont manifesté pour faire tomber ce mur et permettre aux réfugiés de passer par la terre plutôt que de risquer leurs vies en mer. Des affrontements ont opposé les manifestants et les forces de répression non loin de là où se construit le rideau de fer.

A Athènes, le même jour, au cours d’une manifestation, d’immenses banderoles ont été déployées sous l’acropole avec, en grec et en anglais, le slogan suivant : « L’Union Européenne et l’OTAN transforment la Méditerranée en mer de morts. Stop immédiatement à ce crime. Solidarité et mesures de soutien immédiates pour les réfugiés ».

Ath2

Publicités

2 réponses à “Lutte contre le mur de la honte en Grèce

  1. Pingback: LabourNet Germany: Treffpunkt für Ungehorsame, mit und ohne Job, basisnah, gesellschaftskritisch » Griechische Soldaten verweigern Einsatz gegen Flüchtlinge

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s