Archives quotidiennes : 26/11/2015

Perquisition administrative chez des maraîchers bio : « Ils s’attendaient à quoi, des légumes piégés ? »

Basta Mag, 26 novembre 2015 :

Le 24 novembre, le préfet de Dordogne a ordonné la perquisition d’une ferme du Périgord vert. À la recherche de « personnes, armes ou objets susceptibles d’être liés à des activités à caractère terroriste », les gendarmes ont fait chou blanc. Sur les 1 233 perquisitions administratives menées en France, les abus commencent à s’accumuler.

La ferme d’Elodie et Julien, à mi-chemin entre Périgueux et Angoulême, figure dans une plaquette de l’office de tourisme au chapitre « vente directe de fruits et légumes ». Il faut croire qu’on la trouve aussi dans les petits papiers du préfet de Dordogne. Mardi matin à 7 h 20, depuis sa chambre avec vue sur l’arrière de la maison, un ami hébergé par le couple entend des claquements de portières et aperçoit la lumière de lampes torches. C’est une perquisition administrative. « Quand on est descendus, les gendarmes étaient déjà dans la cuisine », raconte Elodie, 36 ans. Elle ne sait pas si l’ami « a ouvert ou s’ils sont entrés tout seuls », de toute façon « la porte était ouverte ». Devant elle et son compagnon Julien, 34 ans, s’alignent « une dizaine » de gendarmes de Nontron, Ribérac et Verteillac.

Lire la suite

Publicités

Claye-Souilly : grève chez Wabco contre la suppression de 178 emplois

Le Parisien, 26 novembre 2015 :

La quasi totalité des salariés de Wabco étaient en grève jeudi. Le mouvement avait démarré mardi à 18 heures, à la sortie d’une réunion de négociation entre direction et partenaires sociaux.

Wabco, fabricant américain de systèmes de freinages pour camions, doit fermer son unité de Claye-Souilly -la seule de France- en 2017.

Sur les 231 emplois, 178 seront supprimés, en quatre vagues.

Lire la suite

Le 2 décembre, avec les ouvriers d’Air France contre la répression et les licenciements !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Le 2 décembre, seize salariés d’Air France seront jugés devant le tribunal de Bobigny pour leur participation supposée à la manifestation où deux cadres supérieurs ont vu leurs chemises déchirées. On se rappelle que le 12 octobre, six travailleurs d’Air France avaient été interpelés à leurs domiciles à l’aube, devant leurs familles, et traînés plus de 24 heures en garde à vue comme s’il s’agissait d’une affaire de grand banditisme. En interne aussi, la direction réprime : quatre salariés ont déjà été licenciés « pour faute lourde », sans préavis ni indemnités, et douze autres mis à pied sans solde.

chem2

On se rappelle aussi comme les politiciens du PS, des Républicains et du FN (actuels, anciens et prétendants gestionnaires de l’appareil d’État capitaliste), la direction d’Air France, le MEDEF et la majorité de la presse se sont déchainés contre les travailleurs d’Air France après « l’affaire de la chemise » lors de la manifestation du 5 octobre contre les licenciements.

Lire la suite

Plus de 560 infirmiers prêts à aller en grève au Kwango

ACP, 26 novembre 2015 :

Plus de 560 infirmiers de 14 Zones de Santé de la Division Provinciale de la Santé(DPS)/kwango, œuvrant dans la nouvelle Province du Kwango à travers ses territoires de Feshi, Kahemba, Kasongo-lunda, Kenge et Popokabaka, sont prêts à entamer un mouvement de grève d’ici 3 jours, en vue de la revendication de 2 mois d’arriérés impayés de leur prime par le gouvernement central de la République Démocratique du Congo(RDC).

Le Secrétaire syndical du SYNCAS/Kwango, Mbuku Zola qui l’a déclaré récemment à l’ACP en précisant que les infirmiers bénéficiaires de cette prime en déplorent également le taux insuffisant de 11 dollars US par rapport au montant de 150$ US alloué à leurs collègues de Kinshasa, a souligné qu’en cas de satisfaction à leur revendication, cette grève n’aura plus sa raison d’être.

Lire la suite

Genève : Nouvel grève de la fonction publique le 1er décembre

24 Heures, 26 novembre 2015 :

C’est à une écrasante majorité que le personnel de l’Etat de Genève, réuni mercredi soir en assemblée générale, a voté la grève pour le mardi 1er décembre. Le mouvement sera reconductible de jour en jour, a fait savoir le président du Cartel intersyndical de la fonction publique, Marc Simeth.

Quelque 500 personnes ont participé à l’assemblée générale. «Nous avons bien reçu une lettre du Conseil d’Etat, mais elle ne contenait absolument aucune proposition intéressante», a relevé le syndicaliste. Le personnel est déçu et les gens sont déterminés et mobilisés, a-t-il ajouté.

Lire la suite

Biscuiterie Le Glazik : un nouvel appel à la grève

Le Télégramme, 26 novembre 2015 :

À l’appel du syndicat CGT, de la biscuiterie Le Glazik, les salariés de production observeront une journée de grève demain. Ils entendent ainsi protester contre les huit licenciements projetés par la direction.

La biscuiterie Le Glazik, propriété d’un groupe familial belge Lotus Backeries, souhaiterait réorienter sa production en abandonnant la biscuiterie traditionnelle bretonne. Pour le syndicat CGT de l’entreprise, il ne s’agirait là que de licenciements boursiers. Rappelons que des salariés de la biscuiterie avaient déjà observé une journée de grève, le 22 octobre.