Archives quotidiennes : 27/11/2015

Le centre Amazon de Saran (45) en grève tous les week-ends jusqu’à la fin de l’année

France 3 Centre Val de Loire, 27 novembre 2015 :

A l’approche de Noël, les salariés du centre logistique Amazon de Saran (Loiret) se font entendre. La CGT et FO appellent à la grève tous les week-ends de la fin d’année contre un projet d’heures supplémentaires obligatoires.

Le centre logistique Amazon de Saran (Loiret) risque d’être perturbé les cinq prochains week-ends, jusqu’à la fin de l’année par un appel à la grève lancé par les syndicats FO et CGT.

Lire la suite

Quimper : Les facteurs ont obtenu satisfaction

Le Télégramme, 27 novembre 2015 :

L’intersyndicale CGT-SUD-CFDT des facteurs a annoncé, hier, la fin de son mouvement après quatre jours de grève. « La direction a accepté le report au 12 janvier de la nouvelle organisation, a expliqué, hier soir, Philippe Arnoul (CFDT). Elle a aussi accepté que 20 tournées de distribution restent au centre-ville, douze étant déplacées à la plate-forme d’Ergué-Gabéric ».

Les syndicalistes regrettaient, hier soir, qu’il ait fallu un long mouvement pour arriver à ce résultat, alors que se profile l’activité accrue des fêtes et des élections.

Lire la suite

Un militant de la Coalition climat assigné à résidence

Communiqué de la LDH, 26 novembre 2015 :

Le ministre de l’Intérieur perd ses nerfs, confond et assimile le mouvement associatif au terrorisme.

Après avoir interdit les manifestations citoyennes autour de la COP21, voici que le ministre de l’Intérieur assigne à résidence M. Joël Domenjoud, en charge de la « legal team » de la coalition au motif qu’il ferait partie de l’ultra-gauche parisienne qui veut remettre en cause la tenue de la COP. M. Domenjoud est tenu de pointer trois fois par jour au commissariat.

Lire la suite

Manifestation pour le droit de manifester

20 Minutes, 27 octobre 2015 :

Ils ont manifesté… pour le droit de manifester. Au moins 300 personnes ont bravé jeudi soir place de la République à Paris l’interdiction de «manifestation de voie publique» instaurée par l’état d’urgence, pour protester contre cet arrêté préfectoral en vigueur jusqu’au 30 novembre.

«Il est clair que l’état d’urgence va profiter au gouvernement pour raser tout ce qui bouge au niveau associatif et pour faire en sorte que les mouvements contestataires se taisent», a dénoncé Jean-Claude Amara, porte-parole de l’association Droits devant !, l’un des 35 syndicats, partis politiques et associations soutenant la manifestation. «Et à côté de ça, tous les magasins restent ouverts», a-t-il poursuivi. «Les marchés de Noël sont devenus un droit fondamental plus important que celui de manifester», a renchéri Xavier Renou, du collectif Désobéir.

Lire la suite

C’est officiel : la France envisage d’enfreindre les droits humains

Europe 1, 26 novembre 2015 :

La France a écrit au Conseil de l’Europe pour l’alerter qu’elle risque de déroger à la Convention européenne des Droits de l’Homme.

C’est officiel : la France envisage de déroger aux Droits de l’homme, dans le cadre de l’état d’urgence décidé après les attentats. Le gouvernement a lui-même envoyé un courrier au Conseil de l’Europe pour l’en informer. « Les autorités françaises ont informé le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe d’un certain nombre de mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence […], mesures qui sont susceptibles de nécessiter une dérogation à certains droits garantis par la Convention européenne des droits de l’homme », peut-on lire sur le site du Conseil. Une procédure nécessaire pour se prémunir d’un éventuel procès auprès de la Cour européenne des Droits de l’homme (CEDH).

Lire la suite

Pas de drapeaux tricolores à nos fenêtres !

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

François Hollande a appelé à pavoiser les fenêtres et domiciles ce vendredi 27 novembre du drapeau tricolore.

redflag

On voit mal en quoi faire flotter le drapeau français serait un hommage aux victimes des attentats terroristes du 13 novembre, victimes de nationalités différentes, sans même parler des récentes victimes de Daesh ou d’Al-Qaïda au Liban, au Mali ou en Tunisie.

Lire la suite

Clinique d’Embats : la grève continue

La Dépêche, 27 novembre 2015 :

Pas plus hier au 17ème jour de grève que la veille, l’implication du médiateur de la République n’a permis la résolution du conflit social qui paralyse la clinique psychiatrique d’Embats à Auch dont les salariés, «grévistes à 90%» selon CGT-Santé, demandent une augmentation des salaires.

Hier après un nouveau constat d’échec, le médiateur a mis un terme aux discussions. «Il reviendra lundi faire une proposition ferme. Si celle-ci est refusée par l’une ou l’autre des parties, retour à la case zéro» selon cette même source qui souligne qu’hier la direction a fait une proposition autre que la prime d’intéressement aux bénéfices. Proposition rejetée car «elle propose d’augmenter les salaires de 30€ nets mais contractuellement. 30€ d’augmentation sur une durée de 2 ans au terme desquels le salaire serait lié aux bénéfices. Donc avec le risque de tout perdre. En clair la direction déguise une prime en nous affirmant que c’est du salaire».

Lire la suite