Archives quotidiennes : 07/11/2015

Manifestations de chômeurs en Afghanistan

Le 1er novembre 2015, le « Mouvement contre le Chômage en Afghanistan » a appelé à un sit-in devant le ministère du travail à Kaboul. C’est la quatrième manifestation de ce type avec une revendication essentielle : un emploi ou une allocation chômage pour les travailleurs privés d’emploi.

af1 Lire la suite

Publicités

Des dizaines de milliers de manifestants à Madrid contre les violences conjugales

AFP, 7 novembre 2015 :

Des dizaines de milliers de personnes venues de toute l’Espagne ont marché samedi à Madrid contre les violences faites aux femmes, qui ont encore fait 41 victimes en 2015, a constaté l’AFP.

Au cri de « nous ne sommes pas toutes là, il manque les mortes! » ou encore « la lutte sera féministe ou ne sera pas », les manifestants –hommes et femmes– ont manifesté dans le centre de la capitale à l’appel de plus de 400 associations féministes.

Lire la suite

Sanandaj : En mémoire de Korosh Bakhshandeh

Arrêté le 7 mars 2015 et libéré sous caution après deux mois de détention, Korosh Bakhshandeh avait été condamné le 20 octobre 2015 par le tribunal islamique de Sanandaj à deux ans de prison pour sa participation à des manifestations et son action au sein du Comité de Coordination pour Aider à la Mise en Place d’Organisations Ouvrière. Âgé et malade, sa peine a été réduite à trois mois et un jour de prison. Korosh Bakhshandeh, militant ouvrier communiste, syndicaliste et membre de l’organisation marxiste Komalah, est décédé d’un arrêt cardiaque. Le 6 novembre 2015 des milliers de personnes l’ont accompagné une dernière fois pour ses funérailles à Sanandaj. Malgré la présence d’impressionnantes forces de répression, les participants ont chanté « L’Internationale » et des drapeaux rouges ont flotté pour rendre un dernier hommage à Korosh, qui, jusqu’à son dernier souffle, a combattu pour l’émancipation de la classe ouvrière, pour le socialisme et la liberté.

san6 Lire la suite

Manifestation contre la lapidation à Kaboul

Images de la manifestation vendredi à Kaboul contre la lapidation :

kab1

Lire la suite

Dons solidaires avec les blessés d’Ankara

Kerdistan, 7 novembre 2015 :

L’attentat d’Ankara le 10 octobre 2015, a fait 102 morts lors du meeting pour la Paix.

Plus de 400 personnes ont été également blessées, dont certaines gravement, perdant bras ou jambe. Comme vous le savez, les soins médicaux coûtent très cher en Turquie et la plupart des blessés n’ont pas les moyens de financer une prothèse ou tout simplement les soins quotidiens dont ils auraient besoin.

Lire la suite

Valenciennes : Solidarité contre la violence patronale

La Voix du Nord, 6 novembre 2015 :

Ils étaient une centaine, militants CGT et élus, ce jeudi après-midi, devant le commissariat de Valenciennes. Dominique Danquoins, l’électricien de PSA licencié pour avoir dérobé plusieurs mètres de joint thermique y était entendu, à la suite d’une plainte de son ancien employeur.

Il a reçu sa lettre de licenciement le même jour que sa convocation au commissariat de Valenciennes. Double peine. La première pour faute grave, pour la seconde il ne s’agit pour l’instant que d’une audition pour répondre de vol, à la suite d’une plainte déposée par PSA. « C’est dur d’être là. Plus on avance, plus ils m’enfoncent. Pourquoi PSA s’acharne sur moi ? Je l’ignore. » Dominique Danquoins, licencié depuis moins d’un mois, peine à s’exprimer, « dépassé par les événements ».

Lire la suite

La grève continue à l’hôpital de Luynes

La Nouvelle République, 7 novembre 2015 :

Vendredi dernier, l’Agence régionale de santé (ARS) a reçu dans ses locaux de Tours les représentants syndicaux des personnels hospitaliers ainsi que les services d’encadrement et de direction du centre hospitalier Jean-Pagès. Ce mardi, Patricia Hubert, déléguée du personnel et membre du syndicat Sud, conviait les salariés à une réunion pour rendre compte de cette entrevue, réunion à l’issue de laquelle la grève a été reconduite, vu « l’inexistence de propositions concernant l’Ehpad et son organisation ».

De leur côté, la direction et l’équipe encadrante affirment que « la structure se professionnalise et s’organise, avec des effectifs corrects, égaux voire supérieurs à d’autres établissements… » Et d’annoncer des avancées : pérennisation de l’emploi du poste hôtelier du lundi au dimanche, fin de la part hôtelière à la charge des soignants…Consciente de la pénibilité de la profession, des 9 % d’absentéisme, d’une recrudescence des maladies professionnelles, la direction rappelle qu’elle « fait face à des contraintes budgétaires importantes » et « ne veut pas que les résidents en pâtissent ».

Lire la suite