Archives quotidiennes : 02/11/2015

Vernon : Piquet de grève chez Smurfit Kappa

Le Démocrate Vernnonais, 2 novembre 2015 :

Ce lundi 2 novembre 2015, une trentaine de salariés de la cartonnerie Smurfit Kappa située à Saint-Marcel, près de Vernon (Eure) étaient en grève.

Ce lundi 2 octobre 2015, une trentaine de salariés de l’usine de cartonnage Smurfit Kappa, située rue de l’Industrie à Vernon, était en grève. Les salariés grévistes avancent des revendications locales : une prime exceptionnelle pour 2015, la revalorisation de l’indice kilométrique et une prime d’habillage. C’est la hausse importante de la production en 2015 qui a fait monter le mécontentement.

Lire la suite

Les salariés du Crous en grève à Nice

France 3 Côte d’Azur, 2 novembre 2015 :

Pas de restaurants universitaires ce lundi à Nice. A l’appel de la CGT, les salariés du Crous ont observé une journée de grève pour protester contre les conditions de travail. A l’issue de négociations avec la direction, 7 postes ont été crées dans les résidences et les restaurants universitaires.

Le Crous, c’est le Centre Régional des Oeuvres Universitaires. L’organisme gère les résidences et les résidences pour les étudiants. Aujourd’hui, certains salariés ont fait relâche. Ils ont observé une grève à l’appel de la CGT pour dénoncer les conditions de travail.

Lire la suite

100 organismes communautaires de l’Estrie en grève

Radio Canada, 2 novembre 2015 :

Près d’une centaine d’organismes communautaires de l’Estrie fermeront leurs portes lundi et mardi afin de protester contre la précarité de leur financement. Le mouvement de grève touchera toutes les régions du Québec, et diverses manifestations sont prévues pour attirer l’attention sur leur sous-financement, qu’on évalue à 265 millions de dollars. De nombreux organismes craignent même de disparaître. Au total, au Québec, 1300 organismes prennent part au mouvement.

« Nous sommes ici en tant que représentants du milieu communautaire en défense de droit qui sont en grève aujourd’hui et demain. Nous avons des revendications de reconnaissance de notre autonomie et d’obtenir un financement adéquat. Aussi, nous voulons que nos protocoles soient signés », explique l’une des manifestantes, Line Lecours.

Lire la suite

Sherbrooke: Chaines humaines pour les écoles publiques

Le Journal de Sherbrooke, 2 novembre 2015 :

Dans le cadre du mouvement de grève du milieu communautaire, une conférence de presse a lieu ce matin, à 11h, dans la cour du Partage Saint-François, rue Galt Ouest. La conférence portera sur les enjeux du mouvement communautaire et leurs revendications.

Partout au Québec, des chaînes humaines sont organisées pour défendre l’école publique. À Sherbrooke, une chaîne humaine a eu lieu entre autres à l’école primaire La Maisonnée, dans le secteur de Rock Forest.

Le personnel de Lufthansa prévoit de nouvelles grèves

Europe 1, 2 novembre 2015 :

Si un accord n’est pas trouvé avec la direction d’ici jeudi, les syndicats des personnels de cabine menacent d’une nouvelle grève.

Le syndicat allemand des personnels de cabine UFO, en conflit avec la direction du groupe aérien Lufthansa, a annoncé lundi des grèves du 6 au 13 novembre si un accord n’est pas trouvé avec la direction d’ici jeudi.

Lire la suite

Paris Habitat : Six semaines de grève chez OMS Synergie

Libération, 1 novembre 2015 :

En grève depuis six semaines pour dénoncer leurs conditions de travail et des «salaires de misère», une cinquantaine d’agents d’entretien d’OMS Synergie, sous-traitant de l’office HLM, sont assignés à comparaître par leur employeur ce lundi.

«Condition du progrès», selon François Hollande, le dialogue social est, ces temps-ci, sur toutes les lèvres. Mercredi, la ministre du Travail présentera ses propositions pour lui donner plus de place dans l’entreprise. D’ici là, les grévistes de la société de nettoyage OMS Synergie seront, eux, entendus par les juges… Leur employeur, un sous-traitant de Paris Habitat, bailleur social de la capitale, les ayant assignés à comparaître, ce lundi, pour «violation de la liberté de travail» et «occupation illicite d’un lieu de travail». Et ce, après six semaines de grève pour dénoncer leurs «conditions de travail inacceptables, pour des salaires de misère». Et sans qu’aucune négociation n’ait débuté.

Lire la suite

Débrayage chez Conforama Chalon

Info Chalon, 1 novembre 2015 :

Samedi, une dizaine de salariés de Conforama Chalon ont entamé un après-midi de grève afin d’interpeller la direction de l’établissement.

Martine Dutroncy, la déléguée syndicale CGT, un certain nombre de salariés ont exercé leur droit de grève ce samedi après-midi au Conforama Chalon. Tous les grévistes sont issus du dépôt et pas du magasin et seuls les CDI faisaient grève. Dans le collimateur des grévistes du jour, le licenciement de l’un de leurs homologues, pour un motif qu’ils jugent déplacé, mais également la demande d’une réunion mensuellle avec la direction afin d’organiser au mieux les tâches au dépôt et de laisser la libre parole aux salariés. Également sur la table des doléances du jour, la demande d’une prime exceptionnelle de 100 euros pour les magasiniers en fin d’année. Samedi en fin d’après-midi, les salariés étaient en attente d’un entretien avec la direction, ne s’interdisant pas au passage, une nouvelle action du genre dans la semaine, si la tête à tête ne devait pas être organisé.