Répression contre des familles de victimes de Daesh à Habur

A Habur, poste-frontière entre la Turquie et l’Irak, cela fait six jours que les familles de treize combattants de l’YPG tombés au combat contre les bandes de Daesh, attendent que l’Etat turc permette qu’on leur remette les corps de leurs proches.

Hier, 31 juillet, n’en pouvant plus d’attendre, les familles des combattants tombés ont manifesté pour obtenir les corps de leurs proches et pouvoir ainsi organisé les funérailles. Les forces de répression ont répondu par des gaz lacrymogènes et des canons à eau aux demandes des familles déjà éplorées par la perte de leurs proches.

Publicités

2 réponses à “Répression contre des familles de victimes de Daesh à Habur

  1. Pingback: As Turkey Attacks Kurds is an Islamist Alliance Being Prepared to Take Control of a Syrian “Safe Zone”. | Tendance Coatesy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s