Vers la grève des travailleurs de l’entreprise forestière Rougier Gabon ?

Ecofin, 6 juillet 2015 :

Le syndicat des agents de l’entreprise forestière Rougier Gabon, n’exclut pas un mouvement de grève dans les prochains jours si la grille salariale des travailleurs n’est pas revue à la hausse.

Selon Jules Aimé Nzame Ndong, le secrétaire général de ce syndicat qui s’est exprimé dans les médias gabonais en fin de semaine dernière, « la première difficulté ne vient pas forcément de Rougier mais, de l’Etat ». Il estime que la convention qui lie les agents à l’entreprise française est vielle de deux décennies. « Dans cette convention, on paie à 400 FCFA l’heure », enrage-t-il.

Le syndicaliste dénonce aussi le fait que le code du travail adopté lors des assises sur le dialogue d’Angondjé en décembre 2014 n’a jamais été appliqué. Par conséquent, le syndicat demande à l’Etat de réviser les conventions collectives dans le secteur bois et d’étendre l’application du salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) de 150 000 FCFA au secteur privé.

Le groupe français Rougier est installé depuis 1952 au Gabon et exploite près de 880 000 ha de forêt pour une production de l’ordre de 300 000 m³ de grumes par an. Rougier Gabon emploie environ 1500 personnes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s