Archives quotidiennes : 18/07/2015

Columbia : Face aux racistes du Ku Klux Klan

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce samedi 18 juillet à Columbia (Caroline du Sud) face aux racistes du Ku Klux Klan. Les racistes du Ku Klux Klan étaient eux une quarantaine à manifester pour défendre le drapeau confédéré. Des provocations des racistes ont amené à quelques affrontement où un des drapeaux confédérés du KKK a été pris par les anti-racistes et déchiré.

ColuKKK1ColuKKK2 Lire la suite

Publicités

Tract de la CGT Toyota Onnaing du 16 Juillet 2015

Lire la suite

Toulouse : l’enseignante hospitalisée cesse sa grève de la faim

BFM TV, 18 juillet 2015 :

Une enseignante de 33 ans, qui a perdu 10 kilos depuis le 22 juin, a cessé sa grève de la faim, entamée pour obtenir sa réintégration et celle de ses collègues. Ils avaient fait grève en novembre et décembre dernier pour dénoncer un manque de moyens alloués à leur établissement. Le mouvement social avait dégénéré en querelle acrimonieuse avec le principal et le rectorat.

Une enseignante du collège de Bellefontaine de Toulouse, hospitalisée vendredi après 26 jours de grève de la faim pour obtenir sa réintégration et celle de collègues, a décidé de cesser son mouvement, a annoncé samedi un de ses collègues.

Lire la suite

Manifestation à New York un an après le meurtre de Eric Garner

Le 17 juillet 2014, Eric Garner, 43 ans, était tué par la police de New York. Un an plus tard, des milliers de personnes ont manifesté dans les rues de New York pour dénoncer les violences policières, qui touchent essentiellement des prolétaires noirs, et demander que justice soit faite. La manifestation a été réprimée et au moins deux douzaines de manifestants ont été arrêtés.

NYm1NYm2 Lire la suite

Hongrie : Résistance à la campagne raciste du gouvernement

Non content d’ériger un rideau de fer entre la Hongrie et la Serbie, le gouvernement d’extrême-droite de Viktor Orban a lancé une campagne xénophobe puante en juin , avec des immenses affiches officielles, où on peut lire des slogans comme « Si tu viens en Hongrie, ne prends pas le travail des Hongrois»,  « Si tu viens en Hongrie, respecte notre culture» ou « Respecte nos lois. » En juillet, s’ajoute une autre campagne, qui coûtera 600 millions de couronnes (soit près de 2 millions d’euros) aux contribuables, où est écrit « nous ne voulons pas d’immigrés illégaux ».

hon1hon2

Les antiracistes de Hongrie répondent à cette campagne en arrachant ces affiches, en les recouvrant de peinture ou même en détournant les slogans.

Lire la suite

Hongrie : Non au mur de la honte !

Alors que l’armée hongroise commence d’ériger un mur de quatre mètres de haut sur les 180 km de frontières avec la Serbie, mur dont le but est d’empêcher l’entrée de réfugiés et autres migrants, près d’un millier de personnes ont manifesté le 14 juillet à Budapest contre le mur de la honte, pour le droit des réfugiés et des migrants et pour rappeler qu’aucun être humain n’est illégal.

BudaBuda2 Lire la suite

Les larmes de Reem et la chancelière

La vidéo de Reem, jeune réfugiée palestinienne de 14 ans, qui, dans un allemand parfait, s’adresse à la chancelière Merkel parce que sa demande d’asile a été refusée a fait le tour du monde. On y entend Merkel expliquer que comme « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde », elle sera expulsée avec sa famille. Les larmes de Reem ont touché le coeur de milliers et de milliers de personnes en Allemagne comme dans de nombreux autres pays.

Très vite, une pétition a été mise en ligne sur internet pour demander un titre de séjour pour Reem et sa famille. Depuis, Aydan Özoğuz, responsable fédérale de la commission pour l’immigration, les réfugiés et l’intégration, a déclaré que Reem et sa famille ne devrait pas être expulsée. La mairie de Rostock, ville où vit Reem, a également pris position pour qu’elle obtienne un titre de séjour, et tout laisse penser qu’elle devrait finalement être régularisée.

Lire la suite