Archives quotidiennes : 25/07/2015

Manifestation à Mulhouse suite au massacre de Suruç

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce samedi 25 juillet Place de la Bourse à Mulhouse en mémoire de celles et ceux qui sont tombés à Suruç et pour dénoncer à la fois les terroristes de Daesh et le régime autoritaire et réactionnaire d’Erdogan, en particulier la récente vague répressive contre des militants progressistes et révolutionnaires en Turquie et les bombardements contre la résistance kurde en Irak. Après une minute de silence en mémoire des camarades massacrés à Suruç, nous sommes partis en manifestation à travers le centre ville jusqu’à la Porte Jeune.

100_2179100_2182 Lire la suite

Publicités

Nouvelle manifestation contre le militarisme à Tokyo

Une nouvelle manifestation a eu lieu le 24 juillet devant le parlement à Tokyo contre la réforme, dans un sens militariste, de la constitution. Le premier ministre Shinzo Abe met en effet en place une réforme permettant les interventions de l’armée japonaise à l’extérieur des frontières. Selon la presse, ce sont 70.000 personnes qui ont manifesté hier à Tokyo contre le militarisme.

Iran: près de 700 exécutions en six mois

RFI, 24 juillet 2015 :

Selon Amnesty International, depuis le début de l’année, en moyenne trois personnes sont exécutées chaque jour en Iran. Pour Mansoureh Mills, chercheuse pour l’ONG, ce bilan témoigne de la déliquescence de la justice iranienne.

Amnesty International a dénoncé dans un nouveau rapport publié jeudi, une « frénésie d’exécutions » en Iran. Selon l’organisation de défense des droits de l’homme basée à Londres, « les autorités iraniennes ont exécuté 694 personnes entre le 1er janvier et le 15 juillet 2015 », un nombre sans précédent dans le pays.

Lire la suite

Nouvelle manifestation réprimée à Istanbul

AFP, 24 juillet 2015 :

La police turque a dispersé vendredi soir à Istanbul des centaines de manifestants qui dénonçaient le groupe Etat islamique (EI) après l’attentat suicide meurtrier du début de la semaine à Suruç (sud), attribué aux jihadistes, a constaté un photographe de l’AFP.

Les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc contre un cortège de 500 personnes qui s’étaient rassemblées dans le district de Kadikoöy, sur la rive asiatique de la plus grande ville de Turquie.

Lire la suite

Tokyo : Manifestation pour dire non au Premier ministre Abe

Xinhua, 25 juillet 2015 :

Des manifestants tiennent des banderoles lors d’un rassemblement à Tokyo, capitale japonaise, le 24 juillet. Les manifestants se sont rassemblés au parc Hibiya, devant l’édifice de la diète et devant la résidence officielle du Premier ministre, en scandant des slogans tels que « Abe, démission » « Opposition catégorique à la guerre » ou encore « Protégeons la Constitution ».

tokya Lire la suite

Quatre ex-salariés de Castmétal aux Prud’hommes

France Bleue, 24 juillet 2015 :

Quatre ex-employés de Castmétal comparaissaient aux Prud’hommes jeudi 23 juillet. Ils accusent leur ancien employeur de licenciement abusif ; ils ont été sanctionnés selon eux pour avoir tenté de mettre en place un comité CGT sur le site de la fonderie de Colombier Fontaine.

C’est une affaire qui avait agité la fonderie Castmétal de Colombier-Fontaine au mois de mai dernier. Cinq employés (dont l’un a finalement été repris par l’entreprise) sont licenciés pour des faits présumés de harcèlement. S’en suivent cinq semaines de grève, un mouvement lancé au départ par la CGT qui a finalement rallié une trentaine de salariés (sur les 180 que compte l’entreprise).

Lire la suite

Paris : la révolte des dames pipi menacées de licenciement

Le Parisien, 24 juillet 2015 :

Banderoles « en grève », sono à fond, chasubles rouges aux couleurs du syndicat FO par-dessus les boubous : les dames pipi sont remontées comme des coucous. Ce vendredi, elles manifestaient au pied du Sacré-Coeur (XVIIIe), à côté d’un des sites dont elles s’occupaient.

« On nous a jetées comme des serpillières », se lamente Gabrielle, 62 ans, dont 29 ans à nettoyer des toilettes publiques de la Ville de Paris.

« On est trop vieilles pour le nouveau prestataire, pas assez instruites », poursuit-elle. La Stem, société de nettoyage qui l’employait, elle et ses onze collègues, a perdu le marché.

Lire la suite