Archives quotidiennes : 28/07/2015

Alstom condamné à verser 5000 euros à 54 ex-salariés

L’Express, 28 juillet 2015 :

Les prud’hommes ont décidé de sanctionner le groupe français, au titre de « préjudice d’anxiété », pour une exposition à l’amiante de salariés passés par une usine de transformateurs de Saint-Ouen.

Le groupe français Alstom a été condamné ce mardi par le conseil des prud’hommes de Bobigny à dédommager 54 ex-salariés de son site de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) à hauteur de 5000 euros chacun, plus 500 euros au titre des frais de procédure. Ceux-ci demandaient réparation pour avoir été « délibérément exposés » selon eux à l’amiante au cours de leur carrière. Contacté, Alstom n’a pas souhaité commenter cette décision.

Lire la suite

Publicités

Japon: des milliers de personnes manifestent contre le militarisme

BFM TV, 28 juillet 2015 :

Des milliers de manifestants ont protesté mardi soir à Tokyo contre la nouvelle politique de défense du Premier ministre Shinzo Abe. Celle-ci prévoit un élargissement des prérogatives de l’armée japonaise.

Selon les organisateurs quelque 15.000 personnes ont participé à ce rassemblement, brandissant des banderoles où l’on pouvait lire « suppression des lois de guerre », « non à la guerre » et des photos du Premier ministre affublé d’une moustache d’Hitler.

Lire la suite

Lescar : mouvement de grève au service livraison de Darty

Sud-Ouest, 28 juillet 2015 :

Le service livraison du magasin Darty de Lescar est ralenti ce mardi matin. Selon la direction de la plate-forme logistique dont ils dépendent, six employés sur 11 ont cessé le travail. Ils demandent une revalorisation de la prise en charge des repas.

Actuellement, les livreurs bénéficient de tickets restaurant d’une valeur de 7€. « Ils ne s’y retrouvent pas, vu qu’ils sont toujours en déplacement. Ils demandent 12€ de remboursement », explique un représentant des salariés en grève.

Lire la suite

Ankara attaque la région de Kobanê contrôlée par les Kurdes de Syrie

media Un drapeau turc flotte devant la ville frontalière de Kobane, de l’autre côté de la frontière syrienne, l’un des objectifs militaires de l’EI.

Ankara poursuit sa campagne de bombardements en Irak et en Syrie, visant pour la première fois les Kurdes de Kobane. Dans un communiqué, les Unités de protection du peuple (YPG), la force militaire kurde de Kobane, ont exhorté ce matin la Turquie à cesser son «agression». Sur le plan intérieur, le pays est secoué par des violences en réactions aux arrestations dans les milieux kurdes, d’extrême-gauche et également islamistes, les trois cibles désignées par le gouvernement. Plus de 850 personnes, suspectées de terrorisme, ont été arrêtées en trois jours et les attaques contre la police se multiplient : un policier a été tué hier à Istanbul.

Lire la suite

Manifestation contre le racisme à Dresde

Plus de 2000 personnes ont manifesté lundi soir dans le quartier de Friedrichstadt à Dresde « contre le racisme et pour l’humanité ». Les manifestants ont à la fois dénoncé les discours racistes de Pegida et affirmé leur solidarité avec les réfugiés.

Lire la suite

Günay Özarslan enterrée après trois jours d’affrontements

Günay Özarslan, militante du DHKP-C, a été tuée le 24 juillet lors d’un raid des forces de police à Istanbul. Le 25 juillet, les forces de répression ont attaqué le cortège funéraire de Günay Özarslan, rendant impossible son enterrement. Pendant trois jours, le quartier Gazi était sous véritable occupation policière.

Ce n’est donc que le 27 juillet, que les amis, les proches et les camarades de Günay Özarslan ont pu l’enterrer et rendre un dernier hommage à cette militante communiste victime de la répression du régime d’Erdogan.

Lire la suite

La Turquie s’embrase

Le Nouvel Observateur, 27 juillet 2015 :

Des affrontements entre militants d’extrême gauche et anarchistes d’un côté et forces de l’ordre turques de l’autre ont lieu depuis plusieurs jours en Turquie. La police procède depuis vendredi dans tout le pays à une vague d’arrestations visant des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, séparatistes kurdes), des membres présumés du groupe djihadiste Etat islamique (EI) et des militants d’extrême gauche. Ces coups de filet interviennent après l’attentat suicide meurtrier attribué à l’EI perpétré à Suruç (sud) après lequel le gouvernement turc a ordonné des frappes aériennes contre des cibles djihadistes en Syrie et des positions du PKK en Irak. Ici, un militant lance un cocktail molotov en direction de la police, le 24 juillet à Istanbul.

Lire la suite