Relaxe des manifestants anti loi Travail : le parquet a fait appel

Le Progrès, 20 juillet 2016 :

Le 13 juillet, trois manifestants anti loi Travail âgés de 24 à 29 ans étaient jugés au tribunal correctionnel de Saint-Etienne.

Il leur était reproché d’avoir, lors de la manifestation du 12 mai à Saint-Etienne, dégradé la porte de la permanence parlementaire du député socialiste Jean-Louis Gagnaire afin d’installer une banderole.

L’un des trois jeunes était également poursuivi pour des violences sur des policiers. Le tribunal avait ce jour-là prononcé une relaxe pour les trois prévenus. On vient d’apprendre que le parquet de Saint-Etienne a fait appel du jugement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s