Archives quotidiennes : 10/07/2016

Nouvelles manifestations aux Etats-Unis contre les violences policières

Après les récents meurtres de prolétaires noirs dans le Minnesota et en Louisiane, des manifestations ont à nouveau eu lieu aux Etats-Unis contre les violences policières et le racisme ce samedi 9 juillet.

Atlanta :

Baltimore :

Lire la suite

Publicités

Troisième soir de manifestations contre les violences policières aux États-Unis

Radio Canada, 10 juillet 2016 :

Des routes ont été bloquées et plusieurs personnes arrêtées samedi lors de manifestations contre les violences policières à l’encontre des Noirs qui se sont étendues dans plusieurs grandes villes des États-Unis.

Les manifestations ont été marquées par des heurts entre manifestants et policiers.

Lire la suite

Au Pays-Basque, le PS empêché de tenir son « université d’été »

L’Express, 9 juillet 2016 :

A Cambo-lès-Bains, des militants opposés à la loi Travail ont fait irruption dans le local qui accueillait ce samedi « l’université » de la fédération locale du Parti socialiste. L’événement a été annulé.

Faut-il y voir la démonstration du théorème de Jean-Christophe Cambadélis? L' »université d’été » organisée par le Parti socialiste (PS) à Cambo-lès-Bains, une bourgade des Pyrénées-Atlantiques, a été interrompue samedi par la vive irruption d’opposants à la loi Travail.

Lire la suite

Tours : L’amende de 135 € payée pièce par pièce

La Nouvelle République, 9 juillet 2016 :

Ils ont annoncé la couleur : « Ils nous répriment, on ne lâche rien ! » Les membres du collectif des Tourangeaux contre la loi Travail qui, depuis des mois désormais, arpentent les rues de Tours à chaque manifestation contre la loi El Khomri tout en organisant des actions, ont décidé, une nouvelle fois, de marquer le coup, en se rendant, hier, au Trésor public, rue Édouard-Vaillant, à Tours.
Ils étaient une vingtaine pour venir régler, en toute petite monnaie, les 135 € d’amende dont l’un des membres du collectif a écopé le 17 mai. Le chauffeur de ce camion avait, en effet, stationné sur les rails du tramway.

Pour le collectif, le véhicule avait emprunté le parcours prévu et s’était « arrêté selon le rythme voulu par les manifestants ». Une « taquinerie » à laquelle ils ont voulu répondre à leur manière.

Lire la suite