Archives quotidiennes : 01/07/2016

La grève se poursuit à la Polyclinique Bordeaux Rive Droite de Lormont

France 3 Aquitaine, 1 juillet 2016 :

Une partie des salariés de la Polyclinique de Bordeaux Rive Droite à Lormont est en grève. Ce matin encore, ils ont débrayé pour réclamer une augmentation de salaires. Ils entendent profiter des bons résultats de l’établissement.

Ils ne désarment pas… Une partie des salariés de la Polyclinique Bordeaux Rive Droite à Lormont maintient la pression sur la direction du Groupe Bordeaux Nord Aquitaine, propriétaire de plusieurs établissements en Gironde.

Lire la suite

Deuxième journée de grève à l’hôpital de Pau

Sud Ouest, 1 juillet 2016 :

Direction et syndicats se rencontreront ce lundi pour négocier. L’intersyndicale proteste contre le plan de réorganisation.

Deuxième journée de grève à l’hôpital de Pau après la mobilisation de mercredi.

Lire la suite

Plan social à Gefco Hordain : les salariés en grève

La Voix du Nord, 1 juillet 2016 :

Le groupe de logistique Gefco France, ancienne filiale de PSA Peugeot-Citröen, lance un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) prévoyant, au plan national, 134 suppressions de postes nettes. Au niveau local, treize des seize postes sédentaires du site d’Hordain sont concernés. Pour montrer leur mécontentement, les salariés en grève se sont postés dès 4 h aux entrées de Sevelnord, leur principal client.

« On démarre dans le calme. On ne bloque pas la route, on ne brûle rien. C’est pacifiste ». Olivier Gostiaux, responsable du parc et des ateliers à Gefco Hordain, et délégué du personnel titulaire, affilié à Force Ouvrière, assure que le but du mouvement de grève lancé au niveau national en ce 1er juillet n’a pour but que de communiquer sur le PSE annoncé mercredi, sans impacter l’activité de Sevelnord, principal client de Gefco Hordain. « On est plusieurs équipes – les salariés d’Hordain mais aussi des collègues de Trith-Saint-Léger de d’Onnaing – postées aux quatre entrées de l’usine. On bloque les camions de transports de véhicules de Gefco et on interpelle tous ceux qui rentrent ou sortent. Pas mal de gens chez Sevelnord n’étaient même pas au courant de l’existence de ce plan social. »

Lire la suite

Étables-sur-Mer : Les 37 ex-Jacadi réclament une prime « décente » de départ

La Presse d’Armor, 1 juillet 2016 :

Depuis jeudi 30 juin, les 37 salariés de la plateforme logistique GLObe à Etables-sur-Mer sont en grève. Les ex-Jacadi réclament une prime de départ « décente ».

Après leur mouvement de grève du jeudi 30 juin, les 37 salariés de l’ex-plateforme logistique de Jacadi vont rencontrer cet après-midi, vendredi 1er juillet à 16 h, sur initiative du préfet des Côtes-d’Armor, l’inspection du travail. Ils seront accompagnés du maire de Binic-Etables sur Mer, Christian Urvoy, et du président communautaire de Sud Goëlo, Loïc Raoult. Ils n’ont, en revanche, eu aucun contact de la direction.

Lire la suite

Jafar Azim Zadeh libéré !

Après 61 jours de grève de la faim, Jafar Azim Zadeh, militant ouvrier condamné à 6 ans de prison et détenu à la prison Evin de Téhéran pour son activité syndicale, a été libéré ce 30 juin 2016. Cette nouvelle est accueillie avec joie par ses proches et ses camarades, mais n’implique pas la fin du combat puisqu’il ne s’agit encore que d’une libération provisoire.

jafar4

Toulouse : Sud Radio en grève lundi

La Dépêche, 1 juillet 2016 :

Les salariés de Sud Radio, dont la station s’apprête à quitter Toulouse (ses locaux sont à Labège) pour Paris, étaient sur le point hier soir de déposer un préavis de grève pour lundi 4 juillet dans l’après-midi. Une décision qui fait suite à l’annonce faite début juin par la direction de la radio au comité d’entreprise sur le transfert imminent de la station qui fait partie du paysage médiatique depuis 1966 à Toulouse.

«Des entretiens individuels ont déjà eu lieu, confiait hier un journaliste sous couvert de l’anonymat. En gros, on nous propose d’aller travailler à Paris en conservant notre salaire de province, sinon il nous reste la possibilité d’aller s’inscrire à Pôle emploi, voilà l’ambiance».

Lire la suite

Loi Travail : à Lille, dix manifestants relâchés par la justice

La Voix du Nord, 30 juin 2016 :

« Bon sang, on va être accueillis comme des VIP ! » À la sortie du poste de police du palais de justice de Lille, les dix hommes ont le sourire. Ils ont été appréhendés mardi, à Lille, dans le cadre des actions contre la loi Travail. Le matin, six avaient été interpellés au rond-point des Postes après un blocage de ce nœud routier avec des pneus en feu. Quatre autres avaient été appréhendés quelques heures plus tard face à l’hôtel de police. À l’issue de la manifestation officielle de l’après-midi, ils étaient venus, avec d’autres, réclamer la libération de leurs amis.

Face au tribunal, les dix prévenus avaient réclamé un délai pour préparer leur défense. Il leur était reproché, pour les uns ou les autres, des dégradations, des violences ou des actes de manifestation illégale. Parmi eux, un membre de la CGT et un autre de Solidaires. Le parquet avait réclamé sept placements sous contrôle judiciaire, avec notamment interdiction de manifester dans le Nord, et trois placements en détention. Finalement, seuls deux contrôles judiciaires ont été prononcés. Et aucune contrainte pour les huit autres. D’où des applaudissements dans la salle et une manifestation spontanée des soutiens face au palais de justice.

Lire la suite