Archives quotidiennes : 22/07/2016

Vidéos : manifestation contre les licenciements à l’usine BAT de Bayreuth

Plus de 5000 personnes ont manifesté ce 22 juillet contre les 950 licenciements prévus à l’usine BAT de Bayreuth.

Lire la suite

Publicités

Bayreuth : Plus de 5000 personnes manifestent contre les licenciements à l’usine BAT

Suite à l’annonce de la direction de cesser la production de cigarettes à l’usine BAT (Brittish American Tobacco) de Bayreuth pour la transférer vers l’Europe de l’Est et de supprimer 950 emplois sur les 1400 du site, le syndicat NGG (syndicat de l’alimentation, de la restauration et des boissons) avait appelé à une manifestation ce 22 juillet. On prévoyait au moins 3000 personnes, mais ce sont plus de 5000 personnes qui ont répondu à l’appel.

BTbat1

Parmi les personnes présentes, des travailleuses et des travailleurs de l’usine, leurs familles, des salariés des boîtes de sous-traitance (600 emplois y sont menacés si l’usine ferme) mais aussi des habitantes et habitants de la capitale de Haute-Franconie venus montrer leur solidarité face aux menaces de licenciements. Brigitte Merk-Erbe, la maire de la ville, est venue témoigner de son soutien ainsi que Michaela Rosenberger, secrétaire nationale du syndicat NGG.

Lire la suite

Lançon-de-Provence : opération péage contre la loi Travail

La Marseillaise, 22 juillet 2016 :

Un peu après 9h00 ce vendredi 22 juillet, une centaine d’opposants à la loi Travail ont initié une opération péage ouvert sur la station de Lançon-de-Provence. Dans le sens Nord-Sud, les automobilistes ne paient pas le passage contre la remise d’un tract visant à signifier la colère de la CGT, ici rassemblée puisque les Unions départementales du 13, 84, 05 et 04 participent, contre un texte qui réduit les droits des salariés.

Klaxons et messages encourageants accueillent l’initiative, démontrant la perspicacité du dernier sondage qui affirme que 71% des Français sont hostiles à la loi. L’opération doit durer une partie de la matinée.

Aalen : Manifestation pour l’emploi chez Triumph

La direction de Triumph a annoncé la fermeture du centre de logistique de Aalen (Bade-Wurtemberg) début 2018. Avec cette fermeture ce sont au moins 270 emplois sur 380 qui seront supprimés et la direction annonce déjà 75 licenciement (à 90% des femmes) d’ici 2017.

Aussi ce 20 juillet, 300 ouvrières et ouvriers du centre de logistique Triumph ont manifesté, avec banderoles, drapeaux, sifflets et tambours, des portes de l’entreprise à la mairie de la ville. Pour bien des travailleurs, il est clair qu’après 2018, la direction de Triumph finira, si on la laisse faire, de licencier aussi la centaine de salariés restants. De nouveaux rendez-vous sont prévus à la rentrée pour refuser le plan social et la fermeture du site.

Montchanin : 49 suppressions d’emplois redoutées à la SFAR

Creusot Info, 22 juillet 2016 :

Les salariés étaient mobilisés jeudi matin pour limiter l’accès à la zone Henri Paul Schneider.

La CGT et les salariés de la SFAR continuent leur mobilisation pour dénoncer le coût social qui selon eux va être supporté par les personnels. En effet, selon la CGT, la filiale du groupe Sotralentz entend supprimer plus de la moitié de l’effectif entre l’établissement de l’avenue de la Paix à Montchanin et celui de la Zone Henri-Paul, toujours à Montchanin.

Lire la suite

Colère contre la hausse des tarifs de l’électricité en Côte d’Ivoire

RFI, 22 juillet 2016 :

En Côte d’Ivoire, la grogne sociale est forte contre la CIE, la Compagnie ivoirienne d’électricité. Après l’augmentation des tarifs, plusieurs manifestations ont eu lieu ces derniers jours, parfois violentes comme à Yamoussoukro, la capitale, ou à Daloa. Le directeur général de l’entreprise a annoncé un délai supplémentaire pour payer les factures.

Devant les locaux de la compagnie ivoirienne d’électricité d’Angré, un quartier d’Abidjan, une voiture de police et des hommes armés sont stationnés. Ici pourtant, pas de manifestation comme à Yamoussoukro et Daloa où la population en colère a saccagé les locaux de l’entreprise.

Lire la suite

Ontario : Des détenus de l’immigration toujours en grève de la faim

Métro, 21 juillet 2016 :

Alors que les détenus de l’immigration qui mènent une grève de la faim depuis onze jours en Ontario entament une phase périlleuse de leur moyen de pression, le gouvernement fédéral ne semblait pas enclin, jeudi, à exaucer leurs demandes.

Les grévistes de la faim souhaitent notamment rencontrer au plus tôt le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale. Ils veulent aussi que les autorités fédérales limitent à 90 jours la durée des détentions en immigration. Sur la cinquantaine de détenus qui avaient déclenché une grève de la faim il y a onze jours, une quinzaine refuseraient toujours de s’alimenter, selon le gouvernement fédéral.

Lire la suite