Archives quotidiennes : 19/07/2016

Corée du Sud : Les ouvriers de Hyundai ont entamé un mouvement de grève

Yonhap, 19 juillet 2016 :

Les ouvriers syndiqués de Hyundai en Corée du Sud ont entamé aujourd’hui une grève partielle. Ils s’étaient prononcés la semaine dernière à une large majorité (77 %) en faveur d’un recours à la grève pour appuyer leurs revendications après la rupture des négociations salariales avec la direction.

Les ouvriers du premier constructeur coréen prévoient de cesser le travail quotidiennement pendant quatre heures les 19, 20, 21 et 22 juillet. Hyundai estime que que ces arrêts de production lui coûteront environ 40 milliards de wons (31,7 millions d’euros) par jour.

Lire la suite

Publicités

Loire: les salariés d’Eurovia Dala sont en grève

France 3 Rhône-Alpes, 19 juillet 2016 :

Les employés de l’entreprise de travaux publics des sites de Saint-Jean-Bonnefonds et de Riorges ont entamé lundi 18 juillet un mouvement de grève à l’appel de la CFDT, organisation syndicale majoritaire (52%). La CGT s’est jointe au mouvement.

Ce mardi 19 juillet, les grévistes ont bloqué le péage de Veauchette sur l’A72 afin d’informer les automobilistes.

Lire la suite

Grève en cours à Valéo, à Reims, 85 emplois menacés

L’Union, 19 juillet 2016 :

Une cinquantaine d’employés de Valéo ont entamé un mouvement de gréve dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 juillet pour protester contre un plan de restructuration qui menacerait à terme 85 emplois.

Des drapeaux de la CGT, CFTC et FO flottent devant le site Valéo, à Reims. Depuis minuit, une cinquantaine d’employés tiennent le pilier de gréve. « Le plan de restructuration prévoit 85 emplois en moins sur deux ans, indique Pascal Valladon, secrétaire de la section FO de l’entreprise. Les négociations n’avancent pas. ll y a même eu des régressions sur le montant des indemnités de licenciement ! »

Lire la suite

Les assassins et les charognards

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Comme après les attentats de novembre à Paris, les victimes du carnage de Nice ne sont pas encore enterrées que l’on entend les charognards racistes chercher à attiser les haines. Quel que soit le contexte, le racisme est toujours une honte pour l’humanité. Cette propagande de charognards xénophobes est particulièrement répugnante après le carnage, où parmi les victimes, on trouve des personnes de différentes confessions, origines et nationalités. Parmi les victimes du massacre commis à Nice, on trouve des habitants de l’agglomération de Nice et des touristes, des personnes originaires de la région, de Paris, d’Allemagne, de Saône-et-Loire, de Russie, de Grenoble, de Belgique, d’Ukraine ou du Maghreb, des musulmans, des chrétiens, des juifs et des athées, bref des femmes, des hommes et des enfants qui, simplement, revenaient d’un feu d’artifice du 14 juillet, et qui ont été tués parce que le but était de tuer un maximum de personnes en un minimum de temps.

Les charognards de l’extrême-droite raciste ne valent pas mieux que les fanatiques obscurantistes. Ils partagent la même vision d’un apartheid mondial, d’une division des êtres humains selon leurs couleurs de peau, origines, croyances ou nationalités. Les uns comme les autres se sont déjà rendus coupables ces dernières années, au nom de leurs idéologies réactionnaires étriqués, de massacres que ce soit à Paris, à Utoya, à Bagdad à Charleston ou ailleurs.

Lire la suite