Chaînes humaines contre le racisme en Allemagne

A l’approche du 20 juin, journée internationale des réfugiés, des dizaines et des dizaines de milliers de personnes ont participé à d’immenses chaînes humaines ce week-end dans plusieurs villes d’Allemagne afin de dénoncer le racisme.

Hambourg

Hambourg

A Berlin, on comptait au moins 9000 personnes pour une chaîne humaine de 7 kilomètres, du quartier de Kreuzberg au Roten Rathaus. A Leipzig, c’est une chaîne de trois kilomètres qui a été formée en passant par l’Opéra, des mosquées, l’église Saint-Nicolas et le mémorial de la synagogue. A Bochum, ce sont 8500 personnes qui se sont ainsi mobilisées. A Karlsruhe, 2000 personnes.

Des actions similaires ont eu lieu à Munich, Hambourg, Bonn, Munster, etc. Selon la presse, ce sont au moins 40.000 personnes qui se sont mobilisées ce dimanche 19 juin pour dire non au racisme. L’appel avait été lancé par plusieurs organisations, comme la confédération syndicale DGB, Amnesty International ou Terre des Hommes au niveau fédéral, ou des structures comme le Cercle des Musulmans de Langue Allemande et la Communauté Culturelle Juive à Karlsruhe. Dans cette ville, le secrétaire des syndicats DGB a déclaré que cette action était « un signal clair pour un Karlsruhe ouvert, tolérant et ouvert sur le monde, contre les ressentiments racistes qui sont malheureusement encore et toujours diffusés lors des rassemblements de Pegida ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s