Archives quotidiennes : 21/05/2015

Lille : Marche silencieuse contre les violences conjugales

Touria, victime de violences conjugales, est décédée le 8 mai dernier à Lille Sud. En 2015, encore une femme sur dix est victime de violences conjugales en France. Lire la suite

Publicités

Nouvelles de la lutte à Bursa

Le 20 mai, la lutte continuait dans les usines automobiles et métallurgiques de Bursa. La grève se poursuit et les ouvriers restent déterminés dans quatre usines : Renault, Tofas, Coskunöz et Mako. Les travailleurs luttent pour une augmentation de 60% de leurs salaires comme l’ont obtenu les ouvriers de l’usine Bosch.

Assemblée des ouvriers de Turk Traktor (Bursa), 20 mai 2015

La contestation continue de gagner d’autres usines de la ville. Ainsi, le 20 mai, des ouvriers de l’usine Rollmech sont venus manifester leur solidarité devant les portes de l’usine Coşkunöz. Pendant la pause de midi, les ouvriers de Turk Traktor se sont rassemblés pour voter une déclaration de soutien aux travailleurs de Renault. Des messages de soutien viennent aussi d’autres villes, comme des métallurgistes de Gebze ou d’Eskisehir, à un moment où les menaces de répression policière pour évacuer les usines en grève se multiplient.

Lire la suite

Tisséo : la grève se poursuit

Côté Toulouse, 21 mai 2015 :

Mercredi 20 mai, les chauffeurs de bus ont battu le pavé et tenté de s’entretenir avec le maire. Mais les négociations n’ont pas abouti et la grève va se poursuivre à Toulouse.

« Le service bus est perturbé ». Voilà un message que vous risquez d’entendre encore quelque temps dans le métro toulousain. Mercredi 20 mai 2015, alors qu’ils manifestaient sous les fenêtres de Jean-Luc Moudenc, place du Capitole, les chauffeurs de bus n’ont pas obtenu satisfaction. Ils réclamaient notamment une hausse de leurs salaires de 0,70%, contre 0,45% prévus par la direction de Tisséo, soit 20 euros nets par mois contre les 6€50 accordés.

Lire la suite

35 heures à l’AP-HP : vers une grève massive ce jeudi

France Inter, 21 mai 2015 :

Les 75.000 agents de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) sont invités à débrayer ce jeudi pour protester contre le projet de réforme des 35 heures. En cause : le projet initié début mai par Martin Hirsch. Pour faire des économies, au moins 20 millions d’euros par an, sans baisser les effectifs, le directeur général de l’établissement public propose une réorganisation du travail, qui supposerait des journées un peu moins longues et quelques RTT en moins.

La CGT dénonce le « chantage à l’emploi » de Martin Hirsch : supprimer plus de 4.000 postes ou réduire, voire supprimer, les RTT. « Dans ce rapport de force-là, il est hors de question de négocier », commente la CGT. Le projet fait l’unanimité contre lui : l’ensemble des syndicats de l’AP-HP appellent à la grève aujourd’hui. Un grand rassemblement des personnels est prévu à 11 heures devant le siège de l’AP-HP, avenue Victoria à Paris (4ème arrondissement).

Lire la suite

Retraite chapeau à PSA : trop c’est trop !

Communiqué CGT PSA suite au CCE du 20 mai 2015 :

Retraite chapeau : trop c’est trop !
Varin : 300 000 €
Jean-Martin Folz : 800 000 €
Frédéric Saint-Geours : 524 000 €
Trois membres du directoire : 730 000 €

Le CCE de PSA s’est réuni aujourd’hui pour examiner les comptes de l’Entreprise pour l’exercice 2014.

Suite au récent scandale de la retraite chapeau de M. Varin, la CGT a tenu à remettre sur la table la pratique scandaleuse de cette politique de retraite chapeau en allant plus loin.

Car si M. Varin a été le centre du scandale, il n’est pas le seul à bénéficier des largesses de la direction de PSA.

Lire la suite

PSA : Déclaration CGT au CCE sur le congés séniors

Déclaration de la CGT lors du Comité Central d’Entreprise de PSA du 20 mai sur le congés séniors :

Le congé sénior de 60 mois, appliqué à l’ensemble des usines, aurait représenté une réelle préretraite et aurait permis des embauches réelles de jeunes pour remplacer les départs. C’est pourquoi la CGT avait signé le premier accord dans ce sens.

Dans la réalité, cette mesure est utilisée par la direction pour vider les usines concernées (Rennes, Poissy et Saint-Ouen).

Cette volonté de suppressions massives d’emplois est confirmée dans le texte soumis au CCE qui précise que Rennes, Poissy et Saint-Ouen continuent à être confrontés «  à des prévisions de sous-activités ».

Lire la suite

PSA : Déclaration CGT au CCE sur les orientations stratégiques

Déclaration de la CGT lors du Comité Central d’Entreprise de PSA du 20 mai sur les orientations stratégiques :

Concernant les orientations stratégiques, la CGT ne peut que constater qu’elles ont de très lourdes conséquences sur les salariés à tous les points de vue.
En mettant en place le NCS, la direction s’était fixée l’objectif de vider les usines de se salariés. L’objectif est tenu : Ces deux dernières années, près de 10 000 emplois (9 500 exactement) ont été supprimé, l’équivalent de 3 usines comme Aulnay.

Toutes les catégories professionnelles sont touchées.

Certaines usines se sont tellement vidées que l’on ne peut que partager l’inquiétude des salariés sur leur avenir. C’est le cas notamment des usines de Rennes et de Saint-Ouen où la chute des effectifs s’est accélérée ces deux dernières années.

Lire la suite