Archives quotidiennes : 31/05/2015

Employés à la Fnac de Lyon : « 52 dimanches par an ! Et mes gosses, je les vois quand ? »

rue89lyon.fr, 29/05/2015

Ils ont répondu à l’appel à la grève des syndicats. Ce vendredi, environ 80 employés des deux boutiques Fnac de Lyon, Bellecour et Part Dieu, ont manifesté contre la perspective d’une ouverture dominicale possible toute l’année, glissée récemment dans un amendement de la loi Macron.

Les employés de la Fnac en grève, à Bellecour.

Les employés de la Fnac en grève, à Bellecour.

L’objet des revendications ? Le retrait de l’amendement 80 de la loi Macron, qui prévoit que les « commerces de biens culturels » puissent ouvrir tous les dimanches de l’année, sans restriction. Discutée le 3 juin prochain par une commission de sénateurs et de députés, cette dérogation contribuerait à une dérégulation progressive du travail. Marie Hélène Thomet, déléguée CGT de la Fnac Part Dieu, y voit une dérive grave : Lire la suite

Publicités

Marseille : les marins se préparent à une grève généralisée

20 Minutes, 31 mai 2015 :

Le 4 juin, à l’appel de la CGT, les marins se mettront en grève contre un amendement de la loi Macron qui mettrait à mal leurs droits sociaux protégés par le pavillon français. Un pavillon que pourrait ne pas utiliser le prochain propriétaire de la SNCM.

L’ensemble des marins de commerce, de la pêche et les personnels sédentaires des compagnies maritimes est appelé à une journée de grève pour protester contre un amendement de la loi Macron.

Lire la suite

A Bagnols et à Marcoule, appel à la mobilisation le mardi 2 juin chez Areva

Midi Libre, 31 mai 2015 :

Dès 5 heures, le mardi 2 juin, l’intersyndicale d’Areva Marcoule invite les salariés à une journée de mobilisation. Le lieu de rendez-vous est fixé au poste ouest. Pour les salariés d’Areva NC, un préavis de grève a été déposé du lundi 1er juin, à partir de 20 heures jusqu’au mercredi 3 juin, à 6 heures.

Les coordinateurs syndicaux CGT, CFDT, FO, SPAEN, CFE-CGC ont décidé de faire du mardi 2 juin une journée de mobilisation sur tous les sites Areva. Concernant les autres entreprises du groupe, le préavis n’est pas nécessaire. Des prises de paroles seront organisées à 10 heures 30 et à 15 heures.

Lire la suite

Munich : racistes hors des brasseries !

Sale temps pour les racistes en Bavière comme dans toute l’Allemagne. Le 21 mai, DEHOGA-Bayern (branche bavaroise de l’Association Allemande des Hôtels et Auberges) a lancé la campagne : « Munich est multicolore aussi dans les hôtels et auberges ». Le Löwenbräukeller, palais de la bière lié à la brasserie Löwenbräu, a été le premier établissement à arborer fièrement l’autocollant de la campagne et il devrait être rejoint par 7.000 autres brasseries, auberges, Biergarten ou hôtels de la ville.

MunchenBund

Les tenanciers de brasseries et auberges expliquent leur campagne à la presse par le fait qu’ils ne supportent plus que des néo-nazis utilisent leurs locaux pour se réunir, ou brailler des phrases racistes après les récents rassemblements du mouvement raciste Pediga.

Lire la suite

Saint-Chamond : près de 1000 personnes mobilisées pour défendre la maternité

Le Progrès, 31 mai 2015 :

La CGT avait choisi le jour symbolique de la fête des mères pour appeler à un rassemblement visant à défendre la maternité de l’hôpital du Gier. Dimanche matin, environ 1000 personnes ont répondu présent et ont défilé depuis la place de la Liberté à Saint-Chamond jusque devant la maternité où représentants des syndicats et élus ont pris la parole.

Vannes : Débrayage de 90% des employés de la Fnac

Le Télégramme, 30 mai 2015 :

Hier, alors que les actionnaires de la Fnac étaient réunis en assemblée générale, l’ensemble des syndicats appelaient, eux, les salariés à débrayer au niveau national. À 90 %, le personnel du magasin de Vannes s’est joint dès 14 h au mouvement « Touche pas à mon dimanche ! ».

« Il n’y a pas d’urgence libraire ! Nous lutterons mieux contre internet en ayant les moyens humains d’un conseil de qualité aux horaires d’aujourd’hui. Pensons aussi à l’effet pour les personnels des autres enseignes locales… », plaident les salariés mobilisés contre « l’amendement Bompard », du nom de leur P-DG, adopté au Sénat et qui permet l’ouverture des enseignes culturelles le dimanche. D’autres perturbations sont à prévoir le 3 juin, date d’une commission paritaire nationale.

Fnac de Pau : Contre la banalisation du travail le dimanche

Sud Ouest, 30 mai 2015 :

Des employés de la Fnac débrayaient, hier, contre le projet d’amendement de la loi Macron, qui pourrait les faire travailler tous les dimanches, sans garantie de contreparties.

«Il ne faut pas que l’exceptionnel devienne quotidien », explique Flore, vendeuse au magasin Fnac de Pau. Habitués à travailler le dimanche durant les fêtes de Noël, les salariés de l’enseigne pourraient voir cette tradition étendue à l’année entière. « On joue tous le jeu de venir bosser le dimanche à la fin de l’année, car c’est là que l’entreprise réalise le gros de son chiffre d’affaires, mais on est absolument contre ce projet d’amendement qui pourrait permettre à nos patrons de nous faire travailler tous les dimanches de l’année », explique Jean-Noël Bona, délégué syndical Unsa.

Lire la suite