Archives de Tag: Renault

L’usine FVM Technologies bloquée depuis hier matin à Villers-la-Montagne

Le Républicain Lorrain, 13 septembre 2016 :

L’usine FVM Technologies de Villers-la-Montagne est bloquée depuis hier matin, 6h. La quasi-totalité des employés (plus de 200) est en grève pour réclamer des garanties à l’unique client, Renault.

La situation se tend à FVM Technologies, Villers-la-Montagne. L’usine, qui produit des carters d’huile pour automobiles, est en pleine période de redressement judiciaire. Et pointe aujourd’hui du doigt son unique client, Renault, « dont on ne sait pas s’il va nous lâcher, puisqu’on entend qu’il chercherait à trouver des solutions d’approvisionnement en Turquie », expliquent les représentants FO-CGT-CFE-CGC. « On demande donc depuis cet hiver un rendez-vous, pour avoir des engagements concrets, qu’on n’obtient pas. Ils sont là quand il s’agit de prendre l’argent du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi Ndlr), c’est-à-dire nos impôts, mais pas pour nous rassurer quant à notre futur. On commence à être à bout. »

Lire la suite

Les dividendes ont bondi de plus de 11 % en France

Les Echos, 23 août 2016 :

Selon Henderson Global Investors, les entreprises françaises ont versé 40 milliards de dollars au deuxième trimestre.

profits

Une progression de plus de 10 % que seuls les Pays-Bas et la Corée du Sud ont réussi à surpasser.

Voilà déjà trois ans que la France est le champion d’Europe des dividendes. C’est le pays qui en verse le plus. Cette année encore, elle occupe la première place du podium, avec 40 milliards de dollars distribués (35,35 milliards d’euros) au cours du deuxième trimestre, selon un rapport publié Henderson Global Investors. Chaque année, le gérant d’actifs analyse les dividendes versés par les 1.200 plus importantes sociétés en termes de capitalisation boursière.

Lire la suite

Blocages devant l’usine Renault-Cléon

Dans le cadre de la lutte contre la loi travail, des travailleuses et travailleurs bloquent depuis 5 heures du matin ce jeudi 2 juin des accès à l’usine Renault Cléon.

Renault PGA Chambéry en grève

Journal Auto, 15 mars 2016 :

Si les mouvements sociaux sont d’actualité en ce moment en France, ils sont relativement rares dans l’automobile et encore plus dans les réseaux de distribution. Cela étant, une fois n’est pas coutume, ce mardi 15 mars, une partie des employés des sites Renault de Chambéry et Drumettaz a stoppé le travail, selon nos confrères du Dauphiné Libéré, pour protester contre la dégradation continue de leurs salaires, et donc de leur pouvoir d’achat.

Ces sites, qui sont la propriété du groupe PGA, font partie de la plaque Renault Pays-de-Savoie qui couvre logiquement les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie. La plaque compte huit sites Renault à Chambéry, Albertville, Thonon-les-Bains, Annemasse, Saint-Jean-de-Maurienne, Aix-les-Bains, Moutiers et Evian. Il y a aussi trois Dacia Box à Annemasse, Chambéry et Thonon.

Lire la suite

Vidéos : Lutte des ouvriers de l’automobile à Bursa

Ce 1er mars, les ouvriers de Renault ont débrayé et manifester pour les salaires et contre les licenciements à Bursa. Les forces de répression ont agressé les travailleurs : un ouvrier a été hospitalisé et quinze travailleurs ont été arrêtés. Les ouvriers de l’usine automobile Tofas sont entrés en lutte pour rejoindre leurs camarades de Renault.

Lire la suite

Bursa : La police attaque les ouvriers de Renault

Ce matin, les ouvriers de l’usine Renault à Bursa (Turquie) se sont mis en grève et ont manifesté dans et devant l’usine pour les salaires et contre les licenciements de leurs camarades. Vers 11 h 30 (heure locale), les forces de répression ont attaqué les ouvriers à coups de gaz lacrymogènes et au moins un ouvrier a été hospitalisé et onze travailleurs ont été arrêtés. Selon les informations sur place, les ouvriers continuent leurs protestations.

renault-isciler-uretim-durdu-AA Lire la suite

Le Mans : Les « Renault » débrayent pour leurs salaires

Ouest France, 18 février 2016 :

Lors de la deuxième réunion de négociations salariales à Boulogne-Billancourt, la direction a refusé l’augmentation générale annuelle aux salariés. Ça grogne sur le site du Mans.

les-renault-debrayent-pour-leurs-salaires

La polémique

Malgré la cinquantaine d’embauches enregistrées ces derniers mois, tous les services étaient appelés à débrayer sur le site de Renault Le Mans, hier, à l’appel de la CGT et de la CFDT. Près de 150 salariés, au plus fort du mouvement, se sont retrouvés devant l’usine de châssis de la rue Pierre-Piffault, autour de sandwiches et de café chaud.

Lire la suite