Archives quotidiennes : 17/05/2015

Appel des ouvriers de Bursa

Depuis la mi-avril, les ouvriers des usines Renault, Tofas, Coşkunöz, Mako, Delphi, Valeo et SKT à Bursa mènent des grèves et des protestations. BirKar, Plateforme pour l’Unité des Travailleurs et l’Amitié entre les Peuples, a publié le communiqué suivant :

« Les ouvriers des usines Coşkunöz, Delphi, Ototrim, DJC, Rollmech, Tofas et Makoont ont diffusé des déclarations de solidarité, solidarité nécessaire comme d’aller ensemble avec les collègues aux portes de Renault avec les équipes de nuit. MESS (association des employeurs de la métallurgie) a déclaré que les actions pacifiques des collègues de Bursa seraient illégales. Cette déclaration peut préparer une attaque contre les collègues. Nous vous appelons tous à la solidarité ! Ne laissez pas nos collègues de Bursa seuls !' »

Lire la suite

Rabat : Manifestation contre la répression antisyndicale

Libération, 17 mai 2015 :

La Fédération démocratique du travail (FDT) a mobilisé samedi dernier ses troupes pour protester contre les atteintes aux libertés et droits syndicaux par le gouvernement Benkirane.

Venant des quatre coins du Royaume, les militants de cette centrale syndicale se sont rassemblés dès 9 heures du matin devant le siège de la FDT sis à Hay Laymoune à Rabat avant de se diriger vers le siège du ministère de la Justice et des Libertés en passant par l’Avenue Mohammed V.

Lire la suite

Guichets en grève sur l’hippodrome d’Auteuil

Paris Turf, 17 mai 2015 :

Aucun guichet PMH n’est ouvert sur l’hippodrome d’Auteuil (en raison de la grève concernant les changements au niveau PMH).

Maroc : « Faire de mai, un mois de protestations »

Le 360, 17 mai 2015 :

C’était attendu. Les syndicats ont haussé le ton contre le gouvernement. Ils comptent mettre à exécution leurs «menaces» de geler d’importantes institutions et établissements publics.

Après avoir boycotté les festivités du 1er-Mai, trois centrales syndicales reviennent à la charge en annonçant, ce dimanche 17 mai, une série de grèves. Dans un communiqué rendu public, l’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT) annoncent avoir programmé une série de formes de protestation comprenant des grèves sectorielles et des marches ouvrières communes afin «de faire de mai, un mois de protestations».

Lire la suite

Israël : Trois villes du sud en grève contre les licenciements

Times Of Israel, 17 mai 2015 :

Les services municipaux de Dimona, Arad et Yerouham et quelques écoles seront clos, en solidarité avec les travailleurs d’Israel Chemicals.

Des milliers de personnes dans trois villes du Sud font grève ce dimanche, en signe de solidarité avec les travailleurs d’Israel Chemicals, confrontés à des licenciements, et pour protester contre la sombre situation des emplois dans la région du Néguev.

Lire la suite

Peut-être une grève ce dimanche à Auteuil…

Paris Turf, 17 mai 2015 :

Ce dimanche de gala pourrait être marqué par une grève du PMH (Pari Mutuel Hippodrome).

Comme vous le savez, les employés du PMH est en pleines négociations actuellement, alors que la signature du Plan de sauvegarde de l’emploi est prévu le 2 juin, il demeure encore des désaccords. Ce matin, à 13h30, une assemblée générale va se tenir du côté de la caisse centrale. Le PMU est prévenu. Une menace plane bien sur ce dimanche de fête. Affaire à suivre…

Martinique : « Marine Déwô ! »

Politique Publique, 15 mai 2015 :

La délégation du Front National qui traverse nos pays pour préparer la venue de Marine Le Pen en juin prochain n’aura pas eu la tâche aisée en Martinique. Dès l’aéroport Aimé Césaire, Huguette Fatna, arrivée jeudi 14, puis ses camarades de parti arrivés ce vendredi, seront sortis par la petite porte. Objectif : éviter les quelques manifestants venus avec banderoles et chants leur signifier que leurs idées n’étaient pas les bienvenues.

Bis-repetita ce vendredi midi au restaurant « chez nono » au François, où le groupe avait entrepris de déjeuner. Un déjeuner auquel les citoyens du groupe « MarineDéwo » se sont invités pour scander et chanter des slogans hostiles à la venue des représentants du FN. Enfin, dernier changement en date, la conférence de presse prévue à l’hôtel Batelière ce vendredi soir pourrait être annulée, de crainte de nouvelles contestations musicales, et toujours pacifiques, qui s’organisent.

Lire la suite