Brebières : après cinq jours de grève, les facteurs ne se sentent pas entendus.

Vingt-deux communes sont touchées, depuis lundi, par une grève des postiers, soucieux de préserver leurs conditions de travail qu’ils jugent déjà difficiles. … 

  Pour Daniel Kunej (à gauche) et Pascal Looten, de SUD Solidaires, les négociations doivent se poursuivre.

À l’instigation de leur syndicat majoritaire, SUD Solidaires, ils ont reconduit leur mouvement, vendredi. Les négociations avec la direction de La Poste n’ayant pas abouti. « On nous propose de récupérer un poste vacant au centre de distribution de Brebières. Cela ne nous suffit pas. Nous voudrions réduire à six, le nombre de semaines de séquabilité au lieu des treize que la nouvelle organisation nous imposerait. » On entend par semaine de séquabilité les périodes durant lesquelles, cinq ou six facteurs se partagent, en plus de leur tournée, celle d’un facteur absent. Et cela sans indemnité ni heures supplémentaires alors que les facteurs rallongent parfois leurs tournées d’une heure. Une surcharge de travail qui tient compte, selon la direction de La Poste, d’une baisse de l’activité courrier et du souci de préserver l’emploi et le statut des facteurs. Ce qui n’empêche pas les suppressions de postes dans les centres de distribution (départs non renouvelés).« Les négociations sont dans l’impasse. Cela gêne la direction, même si la mobilisation a légèrement diminué (17 des 35 postiers sont toujours en grève au centre de Brebières, selon de syndicat SUD), mais les cadres qui assurent les remplacements se démobilisent aussi… On est partis pour prolonger le mouvement jusqu’à Noël ! », Lâche Daniel Kunej, secrétaire département adjoint de SUD Solidaires.

De son côté, la direction a séparé la distribution des colis, qu’elle assure encore à 100 %, de celle du courrier. Pour ne pas indisposer les clients, elle alterne les distributions dans les villages, ce qui occasionne tout au plus des retards. « Sept facteurs sont rentrés et avec les CDD, nous avons assuré, vendredi, 100 % de la distribution dans une partie des villages : Fampoux, Roeux, Corbehem, Plouvain, Étaing, Éterpigny, Gouy, Haucourt, Rémy, Fresnes. les tournées restent espacées à Biache, Brebières et Vitry, ou alternées à Izel, Bellonne, Tortequesne, Monchy, Hamblain, Pelves, Boiry-Notre-Dame, Noyelles, Sailly, Vis et Quiéry ». • N. A.

samedi 24.12.2011, 05:03 – La Voix du Nord

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s