Archives quotidiennes : 21/12/2011

La question de la gratuité des prud’hommes l’Assemblée Nationale

Blog de la campagne « la saisine du Conseil des Prud’hommes doit rester gratuite« , 21 décembre 2011 :

Dans les questions posées au Journal Officiel de l’Assemblée Nationale, notons celle de Madame Catherine Quéré, députée du Parti Socialiste de Charente-Maritime :

« Mme Catherine Quéré attire l’attention de M. le garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés, sur l’instauration d’une taxe forfaitaire de 35 euros sur chaque procédure judiciaire. Adopté discrètement dans le cadre de la loi de finances rectificative pour 2011, l’article 54 instaure cette taxe pour toutes les procédures judiciaires. Cette franchise doit donc être également acquittée par les salariés licenciés qui veulent saisir le conseil des prud’hommes mais aussi par des salariés victimes d’accident de travail ou de maladie professionnelle qui engagent des procédures devant le tribunal des affaires de sécurité sociale pour obtenir une juste indemnisation de leurs préjudices. Cette mesure aura pour conséquence injuste de pénaliser des personnes en difficulté déjà en souffrance. Dans un contexte de crise économique, la mission de l’État est plus que jamais de les aider et de leur permettre de défendre leurs droits dans le respect du principe de gratuité et d’égal accès à la justice. Elle lui demande donc de bien vouloir abroger cette disposition contraire aux principes fondamentaux de notre système judiciaire. »

Lire la suite

La grève c’est la force des travailleurs !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière, 21 décembre 2011 :

Il est désormais fréquent que lorsqu’une grève est visible, qu’elle perturbe le bon fonctionnement de l’économie capitaliste, bref qu’elle montre son efficacité, des politiciens se mettent à hurler à la « prise d’otages » et réclament de nouvelles limitations du droit de grève. C’est ainsi que le gouvernement a limité le droit de grève des travailleurs des transports et de l’éducation, et qu’il a menacé de prison ferme les grévistes des raffineries il y a un peu plus d’un an.

La grève des agents de la sécurité aéroportuaire confirme une nouvelle fois ces attaques contre le droit de grève. Ces travailleurs sont salariés d’entreprises privées comme Brink’s, Securitas, ICTS, etc. auxquelles les compagnies aériennes et les directions d’aéroports sous-traitent la sécurité. Ils sont depuis le vendredi 16 décembre en grève pour des augmentations de salaires. Revendication on ne peut plus légitime, alors que tout augmente, y compris les profits, sauf justement les salaires des travailleuses et des travailleurs. La grève c’est, depuis que la société est divisée entre travailleurs et patrons, la meilleure et seule véritable arme dont disposent les ouvriers et employés pour imposer leurs revendications. Et une grève est toujours d’autant plus efficace lorsqu’elle éclate en période de forte activité de l’entreprise. A chaque grève, les travailleurs montrent, en cessant le travail, qu’ils sont indispensables, qu’ils ont la force « d’arrêter toutes les roues ». La Belgique, par exemple, est restée plus de 400 jours sans gouvernement ; les usines, les transports, les hôpitaux, les écoles, les bureaux et chantiers n’ont pourtant pas cessé de fonctionner. En revanche, on ne peut pas imaginer un pays qui pourrait tourner 400 jours sans ouvriers, sans cheminots, sans infirmières, sans enseignants, etc.

Lire la suite

PSA supprime 600 postes d’intérimaires dans son usine de Mulhouse

AFP, 21 décembre 2011 :

L’usine PSA Peugeot-Citroën de Mulhouse (Haut-Rhin) arrêtera le 3 mars une équipe de production de ses 206+ et 308, ce qui entraînera la suppression de 600 postes d’intérimaires, a annoncé mercredi la direction.

« Cette décision entraînera le non-renouvellement des contrats de 600 intérimaires, ceux qui travaillent dans l’équipe concernée et ceux qui laisseront leur place aux quelque 550 salariés à reclasser », a déclaré le directeur du site, Jean Mouro, après la tenue d’un comité d’établissement (CE).

L’usine bénéficiera cependant en 2012 du lancement de la production de deux nouveaux modèles Peugeot: la 208 en juin puis en fin d’année un autre véhicule de même gamme au nom encore secret, a précisé M. Mouro.

Lire la suite

Sécurité aéroportuaire : Pour imposer les revendications il faut étendre la grève !

Communiqué de l’UL CGT de Roissy, 21 décembre 2011 :

Pour imposer les revendications il faut étendre la grève !

La grève des agents de sûreté aéroportuaire en est à son 6ème jour et le mouvement s’amplifie. A Roissy, une majorité est en grève. La plupart des sociétés de la branche sont touchées : ICTS, Securitas, Brink’s et Alyzia Sûreté notamment. Le mouvement de grève gagne de plus en plus d’aéroports à travers le pays, après Roissy, Orly, Lyon, Nice, Rennes, Mulhouse, Bordeaux, Toulouse, ce sont les aéroports de Beauvais et de Lorient qui entrent en lutte. Cette démonstration de force, du jamais vu depuis dix ans dans la sûreté, est le résultat d’une lutte coordonnée des salariés de plusieurs entreprises. Ce front uni de grève est non seulement indispensable à la construction d’un vaste rapport de force pour porter les revendications, mais il est nécessaire pour que la grève ait un impact fort sur l’activité aéroportuaire. Sans cette coordination, les employeurs du secteur peuvent se remplacer mutuellement en cas de cessation de travail et ainsi réduire les salariés à l’impuissance. L’unité d’action des grévistes du secteur de la sûreté est un exemple à suivre pour l’ensemble des salariés de Roissy !

Lire la suite

Sûreté aéroportuaire : Non aux attaques contre le droit de grève

Communiqué CGT, 20 décembre 2011 :

La CGT dénonce les atteintes intolérables contre le droit de grève que voudraient imposer le Gouvernement et diverses personnalités à l’occasion du conflit qui oppose les salariés chargés de la sûreté dans les aéroports et le Patronat de ce secteur.

Cette profession est déjà soumise au dépôt de préavis de grève au minimum 7 jours.

Les ministères de tutelle et les employeurs ont sciemment ignoré ce dépôt de préavis pour engager le dialogue social comme l’a demandé la CGT.

Lire la suite

Kazakhstan : Les ouvriers du pétrole dénoncent l’assassinat de leurs collègues

Reportage de la chaine de télévision NTD du 21 décembre à propos des protestations ouvrières à l’Ouest du Kazakhstan (en anglais) :

Le reportage explique que les ouvriers du pétrole ont manifesté à Aktaou mardi suite à la répression sanglante du 16 décembre. Le secrétaire du Syndicat Indépendant Kazakhe explique ensuite que les ouvriers réclament une enquête et le jugement de ceux qui ont ordonné de tirer sur les manifestants.

Gard : les salariés de Melox en grève

Midi Libre, 21 décembre 2011 :

Hier matin, l’Intersyndicale de Melox (CFDT, SPAEN/UNSA et FO) sur le site de Marcoule a réuni une cinquantaine de salariés pour revendiquer l’ouverture de négociations annuelles obligatoires (NAO) autour des salaires.

Des augmentations

« Nous arrivons à la fin de l’année et les négociations annuelles obligatoires ne sont toujours pas prévues. Nous réclamons une augmentation uniforme sur le salaire de base, pour tous les salariés, afin de maintenir leur pouvoir d’achat », explique le délégué syndical de la CFDT, M. Fogalgesang. La proposition d’avancer la tenue d’une négociation annuelle obligatoire le 23 décembre au lieu de début janvier n’ayant pas convaincu les syndicats, ils ont maintenu pour hier leur préavis de grève.

Lire la suite