Archives de Tag: General Motors

Real Talk : bulletin des ouvriers de l’automobile aux Etats-Unis

Alors que des négociations se poursuivent entre la bureaucratie syndicale de l’UWA et les « trois grands » de l’industrie automobile (Fiat Chrysler, Ford et General Motors) aux Etats-Unis, des ouvriers de l’automobile s’organisent dans les usines et viennent de lancer ce 15 septembre le premier numéro de leur bulletin « Real Talk ».

realtalk

Le but est de constitué un réseau d’ouvriers combatifs dans les usines automobiles pour s’opposer au patronat et aux manœuvres des bureaucrates de l’UWA.

En PDF (anglais) : realtalk

Vidéos : Cinq continents, une seule classe ouvrière

Vidéos de grèves et de protestations ouvrières cette semaine à travers le monde :

Australie :

Grève illimitées commencée le 8 août des dockers à Brisbane et Sydney après avoir appris des licenciements par SMS.

Brésil :

Grève illimitée commencée le 10 août à l’usine General Motors à São José dos Campos contre les licenciements.

Lire la suite

Ouverture des négociations salariales dans l’industrie automobile aux Etats-Unis

AFP, 29 juin 2015 :

Remis de leur grave crise de 2009, General Motors (GM), Fiat Chrysler et Ford s’apprêtent à entamer de difficiles négociations avec le puissant syndicat UAW, qui réclame une première augmentation des salaires en 8 ans.

« ça va être une négociation très difficile », avance Joel Persinger, le président de l’antenne UAW sur le site de GM à Orion (Michigan, est). « Ce sera essentiellement sur les salaires », ajoute-t-il.

Lire la suite

Menace de grève dans la métallurgie sud-africaine

Le très puissant syndicat sud-africain de la métallurgie a menacé jeudi de mettre plus de 200.000 ouvriers en grève après l’échec de négociations salariales avec le patronat, au risque de paralyser de nouveau la production automobile, l’un des piliers de l’industrie sud-africaine.

Des membres du syndicat Numsa réclament de meilleurs salaires à Johannesburg le 19 mars 2014 afp.com - Mujahid Safodien

Des membres du syndicat Numsa réclament de meilleurs salaires à Johannesburg le 19 mars 2014 afp.com – Mujahid Safodien

« La grève que nous prévoyons est due au fait que les employeurs du secteur ont refusé de façon arrogante d’accéder à nos demandes », a indiqué le secrétaire général du syndicat Numsa, Irvin Jim, en annonçant qu’un préavis de grève avait été déposé pour le 1er juillet.

La principale revendication de Numsa est une augmentation du salaire de 15%, dans un secteur où le salaire minimum est de 3.050 rands mensuel (210 euros). Lire la suite

Afrique du Sud : nouvelle proposition salariale du patronat de l’industrie automobile

AFP, 25 août 2013 :

Le patronat de l’industrie automobile sud-africaine a porté à 10 % sa proposition de hausse salariale pour les 30 000 ouvriers du secteur en grève, dans l’espoir d’arriver à une sortie de crise, a annoncé un syndicat samedi. « Ils ont fait une nouvelle offre de 10 % », a déclaré le trésorier du Syndicat national de la métallurgie sud-africaine (Numsa), Mphumzi Maqungo. Le syndicat ne répondra que lundi à cette nouvelle offre, après avoir consulté ses adhérents, mais a indiqué que cette proposition était favorablement accueillie sur divers sites.

Ouvriers de l’usine Ford de Pretoria en grève (20 août)

À Port Elizabeth, la cinquième ville du pays, surnommée la « Detroit de l’Afrique du Sud », les ouvriers ont accepté la nouvelle proposition à l’issue d’une longue réunion. Les ouvriers de General Motors sont « satisfaits des nouvelles augmentations de salaires, mais ont toujours d’autres revendications », a déclaré M. Maqungo. À l’usine Ford Motors de Struandale à Port Elizabeth, les travailleurs ont également accepté la proposition patronale, mais ont demandé à discuter lundi des autres revendications.

Lire la suite

En Afrique du Sud, une grève paralyse l’industrie automobile

Le Monde, 22 août 2013 :

En 2010, lors des précédentes négociations salariales dans le secteur, les ouvriers de l’industrie automobile sud-africaine avaient déjà débrayé. Deux semaines de grève leur avaient permis d’obtenir un peu plus de 9 % d’augmentation de salaires par an. Depuis lundi 19 août, plus de 30 000 travailleurs (80 % des effectifs de la production nationale) ont de nouveau cessé le travail dans les usines des sept constructeurs automobiles installés dans le pays, comme à Port Elizabeth (sud) pour General Motors, Volkswagen et Ford, ou à East London (sud) pour Mercedes-Benz.

Cette grève a été déclenchée après trois mois de discussions jugées infructueuses par le syndicat national de la métallurgie (Numsa), qui réclame une hausse annuelle des salaires de 14 % ainsi que des allocations pour le logement et le transport.

Lire la suite

Corée du Sud : Grève chez General Motors

Jeudi 4 juillet, 14.000 travailleurs ont cessé le travail pendant six heures dans les usines General Motors de Corée du Sud. Les ouvriers revendiquent une hausse de leur salaire mensuel ainsi qu’une prime annuel.

A l’usine de Bupyeong, principal site de General Motors en Corée, 2000 ouvriers se sont rassemblés devant la porte de l’usine pour manifester. Cette première journée est un avertissement à la direction selon les syndicats. Elle pourrait être suivie d’une grève totale et illimitée chez General Motors si la direction continue de refuser de prendre en compte les revendications ouvrières.